Théophraste

Infos
Théophraste Théophraste, en grec ancien Θεόφραστος (Érésos, Lesbos v.372 av. J.-C.–Athènes v.287 av. J.-C.), philosophe grec de l'école du Lycée. D'origine lesbosienne, il s'appelle d'abord Tyrtamos. Il part étudier, jeune, la philosophie à Athènes. Il est l'élève de Platon puis d'Aristote, qui le surnomme Θεόφραστος, « divin parleur ». Aristote en fait également son successeur à la tête du Lycée. À ce poste, il a plus de deux mille él
Théophraste

Théophraste Théophraste, en grec ancien Θεόφραστος (Érésos, Lesbos v.372 av. J.-C.–Athènes v.287 av. J.-C.), philosophe grec de l'école du Lycée. D'origine lesbosienne, il s'appelle d'abord Tyrtamos. Il part étudier, jeune, la philosophie à Athènes. Il est l'élève de Platon puis d'Aristote, qui le surnomme Θεόφραστος, « divin parleur ». Aristote en fait également son successeur à la tête du Lycée. À ce poste, il a plus de deux mille élèves, si l'on suit la tradition, dont le poète Ménandre. Sa spécialité est les sciences naturelles, et plus spécialement la botanique, sujet de deux ouvrages, Histoire des plantes (Περὶ Φυτῶν Ιστορίας) et Causes des plantes (Περὶ Φυτῶν Αἰτιῶν). C'est lui qui est à l'origine de la différenciation théorique entre règne animal et règne végétal, distinction qui permet la naissance d'une véritable nouvelle discipline : la botanique. Son Histoire des plantes traite de la morphologie et de la classification des végétaux. Théophraste donne également des informations sur leur utilisation. Les Causes des plantes aborde des problèmes sur la physiologie végétale notamment sur la croissance et la reproduction. Pour cela, il forge un vocabulaire descriptif spécifique qui lui permet de décrire les différentes parties d'une plante. Dans ses écrits, il mêle observations personnelles et connaissances des auteurs anciens ou de son temps. Théophraste évoque aussi des espèces lointaines qui ont été rapportées après les conquêtes d'Alexandre le Grand ou qu'il reçoit d'Égypte. Il mentionne en tout plus de 550 espèces que l'on peut encore identifier, la plupart sont utiles à l'agriculture. Théophraste les classe en quatre groupes : les arbres, les arbustes, les arbrisseaux et les herbes (c'est-à-dire les végétaux non-ligneux). Il est conscient de l'aspect arbitraire de ce système et convient qu'une plante peut être classée dans plusieurs groupes. Après Théophraste et jusqu'à la Renaissance, les études botaniques ne sont plus que la reprise des travaux anciens sans éléments novateurs. Il est également l'auteur d'un traité Sur les pierres (Περὶ Λίθων) et de Caractères (Ἠθικοὶ Χαρακτῆρες) dont s'inspire, plusieurs siècles plus tard, Jean de La Bruyère.

Catalogue des œuvres de Théophraste

D'après Diogène Laërce (V, 42 - 50), Théophraste a écrit 230 850 lignes ; il donne les titres suivants :

Bibliographie

-Théophraste. Recherches sur les plantes. Texte établi et traduit par . Paris, Les Belles Lettres (4 tomes).
-Théophraste. Caractères. Texte établi et traduit par O. Navarre. Paris, Les Belles Lettres.
-Théophraste. Métaphysique. Texte établi et traduit par A. Laks, G. W. Most, Ch. Larmore, E. Rudolph et M. Crubellier. Paris, Les Belles Lettres. ==
Sujets connexes
Agriculture   Alexandre le Grand   Aristote   Athènes   Botanique   Diogène Laërce   Grec ancien   Grèce   Jean de La Bruyère   Lesbos   Lycée   Ménandre   Philosophie   Physiologie   Plante   Platon   Renaissance (période historique)   Sciences naturelles  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^