Phyllosilicate

Infos
Les phyllosilicates, appelés aussi silicates lamellaires, sont des minéraux de la famille des silicates construits par empilement de feuillets tétraédriques (« T ») où les tétraèdres partagent trois sommets sur quatre (les oxygènes « basaux »), le quatrième sommet (l’oxygène « apical ») étant reliée à un feuillet octaédrique (« O ») occupé par des cations différents (Al, Mg, Fe, Ti, Li, etc.). L’union des feuillets T et des feuillets O forme d
Phyllosilicate

Les phyllosilicates, appelés aussi silicates lamellaires, sont des minéraux de la famille des silicates construits par empilement de feuillets tétraédriques (« T ») où les tétraèdres partagent trois sommets sur quatre (les oxygènes « basaux »), le quatrième sommet (l’oxygène « apical ») étant reliée à un feuillet octaédrique (« O ») occupé par des cations différents (Al, Mg, Fe, Ti, Li, etc.). L’union des feuillets T et des feuillets O forme des couches, qui représentent l’unité de clivage des phyllosilicates. Dans le feuillet T, l'aluminium peut se substituer au silicium, auquel cas la charge négative du groupement est plus élevée ; exemple les micas. center Selon que les trois sites cationiques sont occupés par des cations, ou seulement deux sur trois, on distingue deux groupes de phyllosilicates : les trioctaédriques et les dioctaédriques. Le feuillet O isolé forme aussi des minéraux, et notamment des hydroxydes : la brucite, Mg(OH)2, trioctaédrique, et la gibbsite, Al(OH)3, dioctaédrique. Selon le type de couche, les phyllosilicates sont classés dans les groupes suivants :
- Phyllosilicates TO ou 1 : 1, où la couche est formée d'un feuillet T et d'un feuillet O, l’épaisseur de la couche étant environ 7Å : groupe de la kaolinite-serpentine ;
- Phyllosilicates TOT ou 2 : 1, où la couche est formée de deux feuillets T dans les deux côtés d’un feuillet O, l’épaisseur de la couche étant environ 10Å : groupe talc-mica-montmorillonite dont de nombreux minéraux sont les principaux constituants des argiles ;
- Phyllosilicates TOT:O ou 2 : 1 : 1, où la couche est formée de trois feuillets TOT et un autre feuillet O isolé, l’épaisseur de la couche étant environ 14Å : groupe des chlorites. La formule chimique idéale des minéraux les plus représentatifs est obtenue en partant de celle du feuillet tétraédrique - 4n- - et de celle du feuillet trioctaédrique - Mg3(OH)6 - ou dioctaédrique - Al2(OH)6 en remplaçant une partie des hydroxyles par des oxygènes apicaux.
-
Sujets connexes
Aluminium   Argile   Cation   Chlorite   Gibbsite   Kaolinite   Mica   Minéral   Montmorillonite   Serpentine   Silicate   Silicium   Talc  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^