Loudun

Infos
Loudun (en poitevin-saintongeais Loudùn) est une commune française, située dans le département de la Vienne et la région Poitou-Charentes. Ses habitants sont appelés les Loudunaises et les Loudunais. C'est une petite ville très charmante avec ses ruines de l'ancien château détruit par Richelieu. Cette ville a un grand patrimoine culturel avec, entre autre, sa Tour Carrée, ses petites ruelles qui ont gardé l'esprit du Moyen Âge,
Loudun

Loudun (en poitevin-saintongeais Loudùn) est une commune française, située dans le département de la Vienne et la région Poitou-Charentes. Ses habitants sont appelés les Loudunaises et les Loudunais. C'est une petite ville très charmante avec ses ruines de l'ancien château détruit par Richelieu. Cette ville a un grand patrimoine culturel avec, entre autre, sa Tour Carrée, ses petites ruelles qui ont gardé l'esprit du Moyen Âge, toute les caves à champignons et à vins sans oublier le musée Renaudot.

Toponymie

Le vieux mot gaulois dunos, château, forteresse, a laissé sa trace dans le nom de beaucoup de villes françaises même lorsque ceux-ci ont été latinisés par les Romains. Le plus souvent, il est associé au nom d’un chef gaulois comme à Loudun justement, mais aussi à Verdun ou Meudon. Ou encore au nom de dieu gaulois le plus vénéré Lug par exemple. C’est le cas à Laon et à Lyon dont les deux noms dérivent de Lugduno. À Châteaudun, on remarque que le nom de la ville dit donc deux fois la même chose la première fois en latin et la seconde en gaulois/celtique.

Géographie

Villes proches : Moncontour à 20km, Thouars à 25km, Mirebeau à 25km, Montreuil-Bellay à 25km, Chinon à 25km, Saumur à 40km, Châtellerault à 45km, Poitiers à 55km.

Histoire

Loudun et le Loudunais sont situés dans un territoire à la croisée des marches de trois grandes régions traditionnelles : l'Anjou, la Touraine et le Poitou. Contrairement, au découpage actuel, où la région Poitou-Charentes présente au nord du département de la Vienne une excroissance pour englober Loudun, au Moyen-Âge et jusqu'à la Révolution française, c'est le Saumurois qui s'enfonce dans le Poitou actuel englobant Loudun jusqu'à Mirebeau au Sud. En 986, Guillaume III de Poitiers et Geoffroy Ier d'Anjou s'affrontent au lieu-dit Les Roches Saint-Paul, alors rattaché à la paroisse de Coussay. Geoffroy obtient le fief de Loudun mais est vassale de Guillaume. Loudun dépendra des comtes d'Anjou jusqu'en 1206, date à laquelle Philippe Auguste la rattache à la Couronne de France. Cependant, Philippe-Auguste donne Loudun en garde à Guillaume des Roches, sénéchal d'Anjou et du Maine, car le roi de France considère Loudun comme une place stratégique et décide de remplacer l'ancien castrum par une nouvelle forteresse des puissants Plantagenêt. En 1214 : Jean-sans-Terre intrigue contre le roi Philippe-Auguste, en achetant l’aide des barons poitevins : les Chauvigny, les Mauléons, les Thouars. Jean-sans-Terre occupe Angers. Louis, le fils de Philippe-Auguste intervient à Moncontour dont il fait détruire le château. De son côté, Philippe-Auguste est vainqueur à Bouvines. Il vient aussitôt à Loudun pour imposer la paix de Chinon à Jean-sans-Terre qui doit renoncer à la plus grande partie de ses possessions en Poitou. Sénéchaussées de l'Anjou au XVIIIsiècle En 1476, le roi René d'Anjou est contraint de conclure un accord avec Louis XI, étant accusé d'avoir négocié avec Charles le Téméraire. Loudun est alors réunie à la couronne de France. Louis XI l'érige en baillage. François Ier ordonne qu'on rédige la coutume de Loudun. Le Loudunais devient une sénéchaussée. La sénéchaussée de Loudun dépendra du gouverneur de Saumur. En 1542, Lors de la création de la généralité de Tours, la sénéchaussée de Loudun intégre cet ensemble territorial constitué par les provinces d'Anjou, du Maine et de la Touraine.. Localisation de Loudun dans l'Anjou de l'Ancien régime. En 1568 Les luttes entre protestants et catholiques reprennent. Henri, roi de Navarre, alors âgé de 16 ans se trouve alors à Loudun avec l'armée protestante. Les protestants brûlent la Collégiale de Sainte-Croix, le couvent de l'église des Carmes (Saint-Hilaire-du-Martray) et l'échevinage. Le duc d'Anjou (catholique) fait le siège de Loudun pour récupérer la cité aux mains des Protestants. En 1569, Coligny s'empare de Poitiers. A la Bataille de Moncontour : le duc d'Anjou, futur Henri III inflige une défaite sanglante aux Huguenots. En 1584, Henri III donne l'ordre de faire détruire la forteresse érigée par Philippe-Auguste, le palais des ducs-rois d'Anjou-Sicile et de l'enceinte fortifiée de Loudun. En 1587, Henri de Navarre s'empare de Loudun ainsi que de Vivonne, Mirebeau et Châtellerault. En 1630, la ville de Loudun fut le théâtre d'une traque lancée par le cardinal de Richelieu, avec pour objectif de faire taire le prêtre catholique Urbain Grandier qui le critiqua férocement. En 1631, Louis XIII envoie à Loudun le conseiller d'État Jean Martin baron de Laubardémont afin de terminer la démolition de la forteresse construite par Philippe-Auguste, du palais des Ducs-Rois d'Anjou-Sicile, du donjon et de l'enceinte fortifiée de la ville. En 1711, le 6 septembre, un tremblement de terre a mis à bas une partie des murailles, et provoqué l'effondrement d'une partie de l'église principale. En 1790, lors de la création des départements français, le Sud-Saumurois (sénéchaussée de Loudun et pays de Mirebeau dépendants du gouverneur de Saumur) est rattaché au département de la Vienne.

Blasonnement

150 px :1°) De gueules, à une tour crénelée d'argent, maçonnée de sable ; au chef d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or. (Malte-Brun, la France illustrée, tome V, 1884)

Administration

Démographie

Lieux et monuments

- La tour Carrée : construite par Foulques Nerra, Comte d'Anjou, en 1040.
- La porte Saint-Pierre du Martray : :Unique vestige de l'enceinte urbaine construite sous Philippe Auguste.
- L'église Saint-Pierre du marché (Saint Pierre du Martray): :Construite également sous Philippe Auguste.
- L'église Sainte-Croix , elle, date du Xéme siècle. Image:Loudun_Tour_carree.jpg|Tour carrée Image:Loudun_Eglise_saint_Pierre.jpg|Eglise Saint Pierre du Martray Image:Loudun_Porte_Martray.jpg|Porte du Martray

Personnalités liées à la commune

- Théophraste Renaudot, inventeur de la presse écrite française, médecin, journaliste, philanthrope, est né à Loudun.
- Urbain Grandier, prêtre accusé de sorcellerie et mort sur le bûcher en 1634.
- Marie Besnard, accusée d'empoisonnement dans les années 1950
- René Monory, maire de Loudun, sénateur de la Vienne, président du Sénat, ministre de l'Éducation nationale, président du conseil général de la Vienne, fondateur du parc du Futuroscope, est né à Loudun
- Nicolas Ghesquière, créateur à la tête de la maison de coutrure parisienne Balenciaga, ayant grandi à Loudun
- Muguette Fabris, Ancienne miss France de 1963 et ancienne professeur de mathématique.

Economie

Le Loudunais est une région agricole et viticole. En ces terres Loudunaises, le vignoble du Saumur s'enracine pour produire des vins de grande qualité d'Appellation d'Origine Contrôlée (A.O.C. SAUMUR). 9 communes sont rattachées à l'appellation Vignoble du Saumur. 350 ha sont en production, soit 20 000 hl/an en moyenne. Les vins rouges représentent 45 % du volume (Cabernet). La plupart des viticulteurs, de la zone AOC SAUMUR, travaillent et élèvent leurs vins en étroite collaboration avec la Cave Coopérative de Saint-Cyr-en-Bourg dans le Saumurois. Saumur blanc, Saumur rouge et crémant se partagent la production vinicole du Loudunais. (Chenin 80 %, Cabernet 15 %, Chardonnay 5 %). Saumur blanc (Pinot blanc ou Chenin):80%, Saumur rouge (Cabernet France ou Breton): 15%, Méthodes traditionnelles, Crémant de Loire : 5%. La confrérie bachique des "HUME PIOT" est placée sous l'égide du grand maître François Rabelais. "HUME PIOT" signifie « déguster le vin et non sentir le pot ». Cette confrérie bachique joue le rôle d’ambassadeur de Loudun en France et à l’étranger.

La communauté de communes du Pays Loudunais

La communauté de communes du Pays Loudunais regroupe 52 communes, dont sept communes associées et quatre cantons : Loudun, Moncontour, Monts-sur-Guesnes, Les Trois-Moutiers. En 1999, sa population était de habitants, pour une superficie de 849 km².

Jumelage

Loudun est jumelée à 6 villes :
- La ville de Leuze-en-Hainaut, en Belgique, depuis 1961.
- La ville de Ouagadougou, au Burkina-Faso, depuis 1967.
- La ville de Thibodaux, aux États-Unis, depuis 1978.
- La ville de Shippagan, au Canada, depuis 1981.
- La ville de Burgos, en Espagne, depuis 1985.
- La ville de Audun-le-Tiche, en France, depuis 2007.

Voir aussi

- Affaire des démons de Loudun
- Affaire Marie Besnard, la bonne dame de Loudun
- Communes de la Vienne ==
Sujets connexes
Affaire des démons de Loudun   Angers   Anjou   Années 1950   Arrondissement de Châtellerault   Audun-le-Tiche   Bataille de Moncontour   Belgique   Bouvines   Burgos   Bûcher   Canada   Canton de Loudun   Charles le Téméraire   Chinon   Châteaudun   Châtellerault   Coligny   Communauté de communes du Pays Loudunais   Commune française   Communes de la Vienne   Comté du Maine   Conseil général (France)   Coussay   Dun (forteresse)   Espagne   France   François Ier de France   François Rabelais   Futuroscope   Gentilé   Geoffroy Ier d'Anjou   Guillaume III de Poitiers   Guillaume des Roches   Généralité de Tours   Henri III   Henri III de France   Laon   Latin   Les Trois-Moutiers   Leuze-en-Hainaut   Loudun   Lug (dieu)   Lyon   Marie Besnard   Meudon   Ministre français de l'Éducation nationale   Mirebeau   Miss France   Moncontour   Moncontour (Vienne)   Montreuil-Bellay   Monts-sur-Guesnes   Moyen Âge   Muguette Fabris   Nicolas Ghesquière   Ouagadougou   Plantagenêt   Poitevin-saintongeais   Poitiers   Poitou   Poitou-Charentes   Presse écrite   René Monory   Rome antique   Saint-Cyr-en-Bourg   Saumur   Shippagan   Sénat (France)   Sénéchaussée de Loudun   Thouars   Théophraste Renaudot   Touraine (province française)   Urbain Grandier   Verdun (Meuse)   Victor Adolphe Malte-Brun   Vienne (département)   Vignoble de Saumur   Vivonne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^