Bastille (Paris)

Infos
Bastille La Bastille, ou plus exactement la Bastille Saint-Antoine , était une forteresse élevée sur l’actuelle place de la Bastille à Paris.
Bastille (Paris)

Bastille La Bastille, ou plus exactement la Bastille Saint-Antoine , était une forteresse élevée sur l’actuelle place de la Bastille à Paris.

Histoire

Forteresse

Destinée à défendre la porte Saint-Antoine et les remparts de l'est de Paris devenus plus vulnérables, la Bastille ou Bastide Saint-Antoine était initialement un véritable château-fort et un arsenal. Elle fut bâtie sous le règne de Charles V, de 1370 à 1383, par Hugues Aubriot, sur le modèle à quatre tours courant à l’époque. Les autres tours lui furent ajoutées ultérieurement. Elle faisait 66 mètres de long pour 34 mètres de large et 24 mètres de hauteur au niveau des tours, et était entourée d'un fossé de 25 mètres de largeur par 8 de profondeur alimenté par les eaux de la Seine. Les huit tours se nommaient tours du Coin, de la Chapelle, du Trésor, de la Comté, de la Bertaudière, de la Basinière, du Puits et de la Liberté. L'entrée se faisait par la rue Saint-Antoine et donnait sur la Cour de l'Avancée qui abritait des boutiques et une caserne. À la même époque est édifié le donjon de Vincennes. Très vite, son utilité militaire s’avérant médiocre – « assiégée, elle s'est toujours rendueClaude Quétel, entretien radiophonique avec Patrice Gelinet, vendredi 12 novembre 1999, France inter, « 2000 ans d'histoire » » – une nouvelle enceinte fut construite. La forteresse fut alors utilisée comme coffre-fort et lieu de réception par François I. Durant la Journée des Barricades (huitième guerre de religion), la Bastille se rendit le 13 mai 1588 p 348. Sully, nommé gouverneur en 1602, y abrita le trésor royal dans la tour du même nom, qu'on désigna alors sous le terme de « buffet du roiClaude Quétel, entretien radiophonique avec Patrice Gelinet, ibid. ». La Bastille est à nouveau prise durant la Fronde en 1649, et un Frondeur en est nommé gouverneur : Pierre Broussel.

Prison

La Bastille fut utilisée occasionnellement comme cachot dès le règne de Louis XI, mais c'est le cardinal de Richelieu qui la transforma en prison d’État à laquelle restent attachées les lettres de cachet, lettres signées du roi (ou le plus souvent de ses ministres) ordonnant un emprisonnement sans jugement. C’était une prison plutôt confortable pour les personnes de qualité (nobles, grands bourgeois) qui disposaient de grandes pièces avec repas fins et d'un domestique. Le nombre de ses prisonniers n'a d'ailleurs jamais dépassé 45. La Bastille comportait également un quartier beaucoup moins agréable pour les prisonniers communs, ainsi que des cachots (et non des oubliettes), situés à six mètres de profondeur et qui servaient de punition aux prisonniers insubordonnés comme, par exemple, le fameux Latude. Un historien qualifie même la Bastille de rendez-vous des intellectuels Frédéric Lenormand, La Pension Belhomme, une prison de luxe sous la Terreur, Paris, 2002. puisque s'y retrouvaient aussi bien Voltaire que des pamphlétaires comme Linguet ou Brissot, victimes de la censure. C’était aussi un gouffre financier pour Louis XVI, en raison à la fois du traitement du gouverneur d'environ 60 000 livres mais aussi de l'entretien du personnel, nombreux, ou de la nourriture. Necker, qui avait déjà fermé le donjon de Vincennes, souhaitait la faire abattre dès 1784. Le peuple ne semble pas avoir réellement craint ce bâtiment, mais les cahiers de doléances de la ville demandaient sa destruction. Comme toute forteresse imposante, elle marquait le paysage et rappelait la puissance du roi (comme la tour du Temple).

Prise de la Bastille 14 juillet 1789

La Bastille de Paris est le symbole du début de la Révolution française. Elle fut prise le 14 juillet 1789 par des révolutionnaires qui y cherchaient de la poudre.

Démolition de la Bastille

Pierre de la Bastille au Musée Carnavalet La Bastille fut abattue à partir du 16 juillet par un entrepreneur privé, Palloy, qui vendit une partie des pierres en guise de souvenirs (pierres sculptées représentant la Bastille en miniature). On peut y ajouter la transformation en objets de piété et de culte, de tout ce qu'il put récupérer sur les boiseries et les ferronneries de la vieille forteresse. La plus grande part a servi à construire le pont de la Concorde. Le marquis de La Fayette envoya une des clés de la Bastille à George Washington, l'une des grandes figures de la Révolution américaine et premier président des États-Unis. Elle est aujourd'hui exposée à la résidence de Mount Vernon, transformée en musée. Un historien français, Louis Madelin (1871-1956), a même été jusqu'à parler de prise de la Bastille par des brigands .

Détenus célèbres

La prison de la Bastille abrita entre autres :
- Jacques d'Armagnac, duc de Nemours
- Hugues Aubriot, son fondateur
- François de Bassompierre
- Laurent Angliviel de La Beaumelle
- Biron
- La Bourdonnais
- Brissot
- Bussy-Rabutin
- Anne du Bourg
- Cagliostro
- Antoine de Chabannes
- Gatien de Courtilz de Sandras
- Nicolas Fouquet
- Fréron
- Éléonore Galigaï, sœur de lait de Marie de Médicis
- Guillaume de Haraucourt, évêque de Verdun
- Lally-Tollendal
- Latude
- Simon-Nicolas-Henri Linguet
- Louis de Luxembourg, connétable de Saint-Pol
- Jean-François Marmontel
- La comtesse de la Motte
- Le mystérieux Masque de fer
- Bernard Palissy
- Paul Pellisson
- Le cardinal Louis de Rohan
- Le marquis de Sade
- Le comte Hubert de Solages (voir l'Affaire Barrau - Solages)
- John Vanbrugh
- Voltaire

La Bastille aujourd'hui

On peut encore en voir des vestiges sur le quai de la ligne 5 du métro parisien, de la station Bastille, la tour de la liberté (celle où fut enfermé Sade) dans le square Galli au départ du boulevard Henri IV. Un pavage spécial a été dessiné afin de retracer sur le sol l'emplacement de la Bastille historique. Depuis le 31 janvier 1879, le 14 juillet est l’une des deux fêtes nationales de la France. Toutefois, officiellement, cette fête nationale ne commémore pas la prise de la Bastille, mais la Fête de la Fédération qui eut lieu un an plus tard, le 14 juillet 1790, sur l’esplanade du Champ-de-Mars. Mais l’inconscient collectif français semble bel et bien associer la fête nationale et l’événement le plus marquant survenu un 14 juillet : une immense majorité ne se souvient que rarement du 14 juillet 1790. Le 14 juillet est chaque année l’occasion de nombreuses festivités : bals populaires, concerts, feux d’artifices, allocution présidentielle et défilé militaire sur les Champs-Élysées, à Paris. Aujourd'hui la Bastille est devenue très célèbre.

Divers

-L'Histoire de la Bastille a été écrite par Joseph Delort (1827) et par Arnold Pujol, et Marquet (1844).
-La Bastille est une chanson de Jacques Brel.
-La bastille est aussi un quartier de Saint Jean de Maurienne

Bibliographie et sources

Bibliographie

-
- Claude Quétel, Histoire vraie d'une prison légendaire, Laffont, 1989
- Claude Quétel, L'Histoire véritable de la Bastille, Larousse, Bibliothèque Historique, avril 2006. La bastille est un quartier de Saint Jean de Maurienne

Voir aussi

Catégorie:Prison parisienne Catégorie:Paris pendant la Révolution de 1789 Catégorie:Ancien Régime Catégorie:Lieu important de la Révolution française af:Bastille ar:سجن الباستيل bg:Бастилия cs:Bastila da:Bastillen de:Bastille el:Βαστίλη en:Bastille eo:Bastille es:Bastilla et:Bastille fi:Bastilji he:בסטיליה hy:Բաստիլ is:Bastille it:Bastiglia (Parigi) ja:バスティーユ牢獄 ka:ბასტილია lb:Bastille nl:Bastille Saint-Antoine no:Bastillen nrm:Bastîle pl:Bastylia pt:Bastilha ro:Bastilia ru:Бастилия simple:Bastille sl:Bastilja sv:Bastiljen tr:Bastille uk:Бастилія ur:باستیل zh:巴士底狱
Sujets connexes
Affaire Barrau - Solages   Anne du Bourg   Antoine de Chabannes   Arsenal   Bastille (Paris)   Bastille (métro de Paris)   Bernard Palissy   Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais   Champ-de-Mars (Paris)   Charles V de France   Charles de Gontaut-Biron   Château de Vincennes   Comte   Comtes de Saint-Pol   François Ier de France   François de Bassompierre   Fronde (histoire)   Fête de la Fédération   Fête nationale   Gatien de Courtilz de Sandras   George Washington   Homme au masque de fer   Hugues Aubriot   Jacques Brel   Jacques Necker   Jacques Pierre Brissot   Jean-François Marmontel   Jean Henri, dit Latude   Jeanne de Valois-Saint-Rémy   John Vanbrugh   Joseph Balsamo   Journée des barricades (1588)   Laurent Angliviel de La Beaumelle   Lettre de cachet   Liste des ducs de Nemours   Liste des évêques de Verdun   Louis Madelin   Louis René Édouard de Rohan (1734-1803)   Louis XI de France   Louis XVI de France   Louis de Luxembourg-Saint-Pol   Léonora Dori   Marie de Médicis   Marquis de Sade   Mount Vernon   Musée Carnavalet   Nicolas Fouquet   Paris   Paul Pellisson   Peuple   Pierre-François Palloy   Pierre Broussel   Place de la Bastille   Pont de la Concorde   Poudre   Prison   Président des États-Unis   Rue Saint-Antoine   Révolution française   Seine   Simon-Nicolas-Henri Linguet   Sully (Maximilien de Béthune)   Thomas Arthur de Lally-Tollendal   Tour du Temple   Voltaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^