Mammatus

Infos
Cumulonimbus avec mammatus vu à Santa Catarina lors du passage du Cyclone Catarina en 2004 Mammatus (ou mammatocumulus du latin signifiant mamelle ou mamelon) est un terme qui désigne en météorologie des poches circulaires à la base de nuages convectifs tels les cumulus et les cumulonimbus. Leur couleur est normalement bleu-gris comme le nuage lui-même mais peuvent prendre des tons or ou rougâtres lorsque le soleil couchant les illumine. Ils
Mammatus

Cumulonimbus avec mammatus vu à Santa Catarina lors du passage du Cyclone Catarina en 2004 Mammatus (ou mammatocumulus du latin signifiant mamelle ou mamelon) est un terme qui désigne en météorologie des poches circulaires à la base de nuages convectifs tels les cumulus et les cumulonimbus. Leur couleur est normalement bleu-gris comme le nuage lui-même mais peuvent prendre des tons or ou rougâtres lorsque le soleil couchant les illumine. Ils sont le plus souvent associés avec des orages mais peuvent également se voir sous des nuages non violents comme les altocumulus ou même les altostratus.

Formation

Ils se forment lorsqu'une partie instable d'un nuage dérive au-dessus d'une couche d'air très sèche. Les gouttelettes ou cristaux de glace du nuage s'évaporent en descendant dans la couche sèche ce qui la refroidit en enlevant de l'énergie pour l'évaporation. Comme la descente des gouttelettes n'est pas uniforme, des zones seront plus sèches que d'autres. De plus, la température de la couche sèche ne sera pas uniforme à cause de l'évaporation différentielle ce qui créera une alternance de zones de mouvements convectifs ascendants et subsidents. Les deux effets combinés donneront à la base de la couche nuageuse l'aspect en mamelon.

Mammatus de cumulonimbus

Mammatus dans la partie avant supérieure d'un cumulonimbusOn retrouve généralement les mammatus avec les cumulonimbus puisque ces derniers se produisent dans une atmosphère fortement instable. Cependant, ils se retrouvent dans la partie éloignée des précipitations comme l'enclume. Puisqu'on les retrouve dans les orages supercellulaires, souvent associés avec les tornades, il a été déduit erronément durant les années 1950 et 1960 que les mammatus sont un signe prédicteur d'orages violents. En fait, ils ne sont qu'un sous-produit de convection qui n'a rien à voir avec les processus de formations des tornades, de la grêle ou des rafales descendantes qui se produisent dans une supercellule. La présence de mammatus ne signifie donc pas qu'il y aura du temps violent. Par contre, parce qu'il y a convection dans la couche où se produit les mammatus, on y retrouve de forts cisaillement des vents. De plus, comme ils sont souvent dans l'enclume, de la foudre s'y produit. Il est donc recommandé aux aéronefs d'éviter les zones de mammatus.

Mammatus d'autres nuages

Mammatus sur des altocumulus Comme le mammatus n'est pas une sorte particulière de nuages mais plutôt un phénomène particulier dû à la configuration des couches nuageuses et de l'air sec, on peut en retrouver à la base de plusieurs type de nuages : cumulus, stratocumulus, altocumulus ou altostratus. Ces nuages ont des mouvements verticaux moins forts et les mammatus y sont donc moins prononcés ce qui rend leur signalement moins fréquent.

Notes

Voir aussi

===
Sujets connexes
Altocumulus   Altostratus   Années 1950   Années 1960   Ascendance (météorologie)   Atmosphère (Terre)   Aéronef   Cisaillement (météorologie)   Convection   Cumulonimbus   Cumulus   Cyclone Catarina   Grêle   Latin   Météorologie   Orage   Précipitation   Prévision des orages violents   Rafale descendante   Santa Catarina   Soleil   Subsidence   Tornade   Université de l'Illinois  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^