Sensible (musique)

Infos
Dans la musique tonale, la note sensible — ou sensible — désigne le septième degré d'une gamme.
Sensible (musique)

Dans la musique tonale, la note sensible — ou sensible — désigne le septième degré d'une gamme.

Distinction entre sensible et sous-tonique

Quel que soit le mode — gamme majeure ou gamme mineure — ce degré est toujours situé une septième majeure au-dessus du degré principal, la tonique, soit, une seconde mineure — un demi-ton diatonique — au-dessous, conformément à la règle des renversements. :Par exemple, la note si est la sensible des gammes de do majeur et do mineur.
- Lorsque le VII degré est situé, non pas un demi-ton diatonique au-dessous de la tonique, mais un ton au-dessous, on utilise le terme de sous-tonique. On trouve la sous-tonique dans certains modes de la musique modale, et, en musique tonale, principalement dans la forme descendante du mode mineur mélodique.
- La sensible est donc caractéristique du Système tonal. Contrairement à la sous-tonique, et à cause de la proximité de la tonique — un demi-ton diatonique —, la sensible a un caractère instable puisqu'elle est mélodiquement attirée par le premier degré. Elle est employée presque systématiquement depuis le XV siècle au détriment de la sous-tonique, qui n'apparaîtra qu'à la faveur de l'utilisation passagère de la gamme mineure mélodique descendante. Dans le mode mineur, elle ne sera cependant notée — au moyen d'une altération accidentelle — qu'à partir du XVII siècle.

La sensible, note réelle d'un accord

Dans les gammes majeures et mineures, l’accord de trois notes basé sur la sensible est considéré comme un accord dissonant et analysé de préférence comme un accord de septième de dominante sans fondamentale, plutôt que comme un accord diminué, comme c’est le cas pour l’accord de sus-tonique dans le mode mineur. Les accords ayant la médiante pour fondamentale sont peu utilisés en harmonie classique, ce qui fait que la sensible est rarement présente comme quinte d’un accord.
- Sachant que la sensible ne peut pas être ni la fondamentale, ni la quinte d’un accord, la présence de la sensible comme note réelle signifie souvent la présence d’un accord de dominante, et correspond la plupart du temps — mais pas systématiquement — à une cadence ou une modulation.

La sensible, note à mouvement obligé

Située à proximité extrême — seconde mineure — de la tonique qui l'entraîne dans son champ d'attraction, la sensible, ou VII degré, est considérée comme une note attractive seulement lorsque elle est tierce d'un accord de dominante — avec ou sans fondamentale.
- La sensible fait sa résolution régulière par seconde mineure ascendante, c'est-à-dire, en montant à la tonique dans l'accord suivant, sous réserve bien entendu, que celui-ci contienne la tonique (exemple D).
- La sensible peut faire sa résolution de manière indirecte. En effet, pendant la durée du premier accord, celle-ci peut faire un dessin mélodique en touchant passagèrement une ou plusieurs notes de l'accord en question avant d'effectuer son mouvement obligé (exemple E). D'autre part, si pendant la durée d'un même accord, il y a changement de position, le mouvement obligé se transmet d'une partie à l'autre (exemple F).
- La sensible peut être exceptionnellement exemptée du mouvement obligé, à condition que la tonique soit entendue à la partie supérieure, dans les deux cas suivants. :1. Dans une cadence parfaite : elle peut alors descendre sur la dominante par mouvement disjoint (exemple G). Ce procédé est fréquent dans les chorals. :2. Dans l'enchaînement du V au VI degré en majeur : elle peut cette fois descendre sur le VI degré par mouvement conjoint (exemple H). ::Ces deux exceptions ne doivent pas être considérés comme des résolutions irrégulières, mais comme des cas particuliers de résolution régulière.
- Exemples de résolutions régulières de la sensible : :Résolutions de la sensible

Voir aussi

===
Sujets connexes
Accord (musique)   Accord de neuvième de dominante avec fondamentale   Accord de neuvième de dominante sans fondamentale   Accord de septième d'espèces   Accord de septième de dominante avec fondamentale   Accord de septième de dominante sans fondamentale   Accord de trois notes   Accord en mouvement   Altération (solfège)   Cadence (musique)   Choral   Degré (musique tonale)   Demi-ton diatonique   Disposition de l'accord   Dissonance   Dominante   Fondamentale   Gamme (musique tonale)   Mode (musique)   Mode (musique tonale)   Modulation (musique)   Mouvement chromatique   Mouvement harmonique   Mouvement mélodique obligé   Médiante   Note réelle   Partie (musique)   Renversement   Seconde (musique)   Solfège   Solfège et intonation   Solfège et modalité   Sous-tonique   Sus-tonique   Système tonal   Ton (musique)   Tonique (musique)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^