Matteo Ricci

Infos
Portrait de Matteo Ricci par le frère chinois Emmanuel Pereira Matteo Ricci et Xu Guangqi Matteo Ricci (Macerata 1552- Pékin 1610), connu en chinois sous le nom de 利馬竇/利马窦 Lì Mǎdòu (parfois 利氏 / 利氏 / Lìshì), est un prêtre et missionnaire jésuite italien ayant inspiré la réalisation du dictionnaire de sinogrammes le Grand Ricci (composé du Dictionnaire Ricci de caractères chinois et d'un dictionnaire de lemmes). Il est ordonn
Matteo Ricci

Portrait de Matteo Ricci par le frère chinois Emmanuel Pereira Matteo Ricci et Xu Guangqi Matteo Ricci (Macerata 1552- Pékin 1610), connu en chinois sous le nom de 利馬竇/利马窦 Lì Mǎdòu (parfois 利氏 / 利氏 / Lìshì), est un prêtre et missionnaire jésuite italien ayant inspiré la réalisation du dictionnaire de sinogrammes le Grand Ricci (composé du Dictionnaire Ricci de caractères chinois et d'un dictionnaire de lemmes). Il est ordonné novice jésuite à Rome en 1578 puis prêtre à Cochin (en Inde) en 1580. Il entre en Chine en 1583 et s'installe à Zhaoqing près de Canton et parvient à se mettre en contact avec des mandarins grâce à ses grandes connaissances en mathématiques et en astronomie. Il reste dix-huit ans dans le sud de la Chine à proximité de Macao et apprend à lire et écrire le chinois. En 1601 il se fait inviter a la cour impériale de Pékin, en tant qu'ambassadeur des Portugais auprès de l'empereur Wanli, porteur d'une épinette, d'une mappemonde et de deux horloges à sonnerie. La musique était sans doute pour lui un moyen de transmettre la religion catholique: il chantait des airs édifiants, souvent sur des textes traduits en chinois. Il a même publié à Pékin en 1608 un recueil de huit airs avec accompagnement (Xiqin qu Yi "Airs pour cithare européenne") qui connut un succès incroyable: les rééditions se succédèrent jusqu'au XIXe , la musique en semble perdue, les paroles en chinois ont été conservées. Premier missionnaire chrétien à entrer en contact aussi proche avec l'empereur depuis les nestoriens, il parvient à fonder l'Église chinoise (en 1605 il construit le "Nantang" l'église du sud, actuel siège de l'évéché de Pékin), mais ses efforts sont partiellement ruinés, plus tard, lors de la querelle des Rites chinois. Il est enterré à proximité de la Cité interdite. Le Grand Ricci, est, jusqu'à ce jour, le plus grand dictionnaire du chinois vers une langue occidentale, il est développé par les Instituts Ricci. ==
Sujets connexes
Astronomie   Canton (Chine)   Cité interdite   Cochin   Compagnie de Jésus   Dictionnaire de sinogrammes   Grand Ricci   Horloge   Inde   Instituts Ricci   Italie   Lemme (linguistique)   Macao   Macerata   Mandarin (fonctionnaire)   Mandarin (langue)   Mappemonde   Mathématiques   Mission jésuite en Chine   Missions catholiques aux XVIe et XVIIe siècles   Nestorianisme   Paris   Portugal   Pékin   Querelle des Rites   Rome   Zhaoqing  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^