Paul Poiret

Infos
Paul Poiret Paul Poiret, né à Paris le 20 avril 1879 et mort à Paris le 28 avril 1944, est un couturier français, connu pour ses audaces. Il est considéré comme un précurseur du style Art déco. Sa marque commerciale est un turban très enveloppant orné d'une aigrette que sa femme, Denise, rend célèbre.
Paul Poiret

Paul Poiret Paul Poiret, né à Paris le 20 avril 1879 et mort à Paris le 28 avril 1944, est un couturier français, connu pour ses audaces. Il est considéré comme un précurseur du style Art déco. Sa marque commerciale est un turban très enveloppant orné d'une aigrette que sa femme, Denise, rend célèbre.

Biographie

Il est embauché comme dessinateur de mode chez Doucet en 1898, puis travaille chez Worth de 1901 à 1903. Il ouvre sa maison de couture en septembre 1903 et habille Réjane, ce qui le lance. Il supprime le corset en 1906, en créant des robes taille haute. Il devient ainsi un pionnier de l'émancipation féminine. En 1908, il demande à Paul Iribe de dessiner son catalogue : Les robes de Paul Poiret racontées par Paul Iribe. Le caractère novateur de l'ouvrage lui confère un grand succès. En 1910, l'orientalisme est à la mode. Les ballets russes triomphent à Paris. Poiret précède la tendance. Il achète les tissus colorés du Wiener Werkstätte à Vienne avec qui il débute une longue collaboration. En 1911, il lance les Parfums de Rosine, et les Ateliers de Martine (broderies et imprimés), du nom de ses deux filles. Georges Lepape collabore à un superbe album, Les choses de Paul Poiret, pour présenter ses robes. « Poiret le magnifique » achète un hôtel particulier avenue d'Antin. Il y organise des fêtes somptueuses dont la fameuse Mille et deuxième nuit qui marquera les nuits parisiennes. Paul Poiret connaît le triomphe : il habille les comédiennes les plus en vue et le Tout-Paris, aidé par sa femme Denise qui se fait ambassadrice de la marque. Il s'inspire de ses nombreux voyages pour créer des vêtements marqués par l'Orient, la Russie, l'Afrique du Nord. En collaboration avec le peintre Raoul Dufy, il lance des imprimés audacieux. Plus tard, il crée la jupe-culotte et la jupe entravée, qui font scandale. Après la Première Guerre mondiale, son étoile commence à pâlir. La clientèle le délaisse pour un style plus épuré. La Maison Paul Poiret connaît ses premières difficultés financières en 1923, mais poursuit ses activités, en particulier par sa participation remarquée à l'Exposition universelle des arts décoratifs en 1925, où il présente ses collections sur trois péniches, Délices, Amours et Orgues. En 1924-1925, il fait construire une villa, dite villa Paul Poiret, à Mézy-sur-Seine dans les Yvelines. Il joue avec Colette dans sa pièce La Vagabonde en 1927. La Maison Paul Poiret ferme, avec la crise économique, à l'automne 1929. En 1930, il publie En habillant l'époque (Bernard Grasset) et invente la gaine, souple et confortable. Il publie trois livres de mémoires. Il meurt pauvre et oublié en 1944. Une vente aux enchères, en mai 2005, des effets personnels de Denise Poiret, provoque des enchères record dont plus de euros pour un manteau d'automobile créé par Paul Poiret en 1914.

Créations

Image:Iribe poiret 1908.jpg|1908 Image:Poiret-designs.jpg|1908 Image:Poireteveningcoats.jpg|1908 Image:Poiretlepape.jpg|1911 Image:Poiret1912.jpg|1912 Image:Poiretbonton.jpg|1922

Article connexe

- Villa Paul Poiret ==
Sujets connexes
Afrique du Nord   Art déco   Ballets russes   Broderie   Colette   Corset   Couturier   France   Gaine (lingerie)   Georges Lepape   Jupe   Manteau (vêtement)   Mode (habillement)   Mézy-sur-Seine   Orient   Orientalisme   Paris   Paul Iribe   Première Guerre mondiale   Raoul Dufy   Robe (vêtement)   Russie   Réjane   Turban   Vienne (Autriche)   Villa Paul Poiret   Vêtement   Wiener Werkstätte   Worth  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^