Lancer franc

Infos
Au basket-ball, un lancer franc est une pénalité accordée à un joueur victime d'une faute au moment où il tirait.
Lancer franc

Au basket-ball, un lancer franc est une pénalité accordée à un joueur victime d'une faute au moment où il tirait.

Déroulement

Un tireur de lancer franc. Lorsque la faute est sifflée par l'arbitre, le jeu est alors arrêté, et le joueur victime de la faute se place derrière la ligne de lancer franc, située à 4, 60 m du panier adverse. Il a alors deux occasions successives de marquer un point en tirant sans décoller un pied du sol et sans mordre la ligne. Si la faute qui a amené les lancers francs a été commise lors d'un tir à trois points, le joueur dispose de trois lancers francs et non de deux. Si, lors de la faute, le tir était réussi, ce dernier est accordé et le joueur n'a alors droit qu'à un lancer franc supplémentaire (s'il le met, on parle alors d'action « à trois points » si le tir était un panier à deux points et d'une action « à quatre points » si le tir était un panier à trois points. Lors de la séance de lancers francs, cinq joueurs (généralement ce sont les plus grands et ceux qui sautent le plus haut) en plus du tireur se placent à un endroit précis de part et d'autre de la raquette. Les quatre joueurs restants doivent se trouver à derrière la ligne à trois points au moment des lancers francs. Les autres se disputent le rebond éventuel du dernier lancer franc de la série et le jeu reprend. Si le dernier lancer franc est marqué, l'équipe qui défendait doit alors remettre le ballon en jeu depuis la ligne de fond.

L'importance des lancers francs au basket-ball

Les lancers francs sont des gestes répétés extrêmement souvent par les joueurs à l'entraînement, au même titre que les double-pas. C'est en effet un nombre potentiel important de points à marquer à chaque match. Les meilleurs tireurs de lancer franc ont un taux de réussite en match proche de 100 %, mais certains joueurs éprouvent d'énormes difficultés à cet exercice et ont un taux inférieur à 50 %, notamment l'Américain Shaquille O'Neal à ses débuts, dont les très grandes mains l'empêchent d'avoir un geste efficace pour tirer d'aussi loin.

En fin de match

Une équipe peut aussi bénéficier de lancers francs lorsqu'un joueur adverse commet une faute personnelle alors que son équipe a déjà égalé ou dépassé son quota de fautes d'équipe (addition de toutes les fautes personnelles des joueurs de l'équipe au cours de la période) autorisé. Dans le basket-ball moderne, une stratégie courante en fin de match, lorsque le score est serré, est pour l'équipe en retard de commettre volontairement une faute sur le porteur de balle adverse le plus vite possible, afin de récupérer la balle plus vite et d'avoir plus de temps pour revenir en score. Cette stratégie peut s'avérer payante si le joueur sur qui la faute est commise rate ses lancers francs. Catégorie:Vocabulaire du basket-ball de:Freiwurf (Basketball) en:Free throw es:Tiro libre (baloncesto) it:Tiro libero
Sujets connexes
Arbitre (sport)   Basket-ball   Double-pas   Faute personnelle   Panier (basket-ball)   Panier à trois points   Raquette (basket-ball)   Rebond (basket-ball)   Shaquille O'Neal  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^