Irkoutsk

Infos
Aperçu Irkoutsk (en russe Ирку́тск), la ville principale de l'oblast d'Irkoutsk et la seconde de Sibérie. Population :  habitants en 2002. Située au 52° 17' N et 104° 16' E. Elle s'étend au pied des monts Saïan oriental, au confluent de la rivière Irkoutsk et de la rivière Angara, et est située à 66 km à l'ouest du lac Baïkal. Position d'Irkutsk dans la region On y vient :
- de Moscou en avion ( km, 6 h d
Irkoutsk

Aperçu Irkoutsk (en russe Ирку́тск), la ville principale de l'oblast d'Irkoutsk et la seconde de Sibérie. Population :  habitants en 2002. Située au 52° 17' N et 104° 16' E. Elle s'étend au pied des monts Saïan oriental, au confluent de la rivière Irkoutsk et de la rivière Angara, et est située à 66 km à l'ouest du lac Baïkal. Position d'Irkutsk dans la region On y vient :
- de Moscou en avion ( km, 6 h de vol) ou en train ( km, près de 87 h) ;
- de Novosibirsk, 2 h 10 en avion et 34 h en train. Indicatif téléphonique : 3952.

Histoires

Le feu eternel (monument aux morts) En 1652, Ivan Pokhabov construit un relais pour la traite des fourrures avec les Bouriates. Les cosaques s'y installent et la ville d'Irkoutsk est fondée officiellement en 1686. La cité s'épanouit grâce à l'exportation de l'or, de l'ivoire de mammouth et de la zibeline vers la Chine. Au , les fortunes se bâtissent rapidement grâce aux mines d'or qui attirent les pionniers. Dans ce Far East, qui n'est pas encore relié au reste du pays par le Transsibérien, criminalité et violence étaient le lot quotidien des habitants. Tavernes et cabarets attirent les mineurs et les marchands. Le pouvoir tsariste envoie des prisonniers et les opposants politiques dans la région afin d'exploiter les gisements de fer : les artistes, officiers et aristocrates décabristes se retrouvent exilés à Irkoutsk et voulurent en faire un foyer culturel majeur. Un incendie du 4 au 6 juillet 1879 réduit en cendres la plus grande partie de la ville qui comptait alors près de  âmes. Le gouverneur oblige alors les habitants à rebâtir leurs maisons en pierre. Pendant la guerre civile qui suivit la Révolution russe de 1917, la région d'Irkoutsk fut le théâtre de sanglantes opérations entre les Blancs et les Rouges.

Monuments, bâtiments remarquables

Une église à Irkutsk La ville d'Irkoutsk est surnommée « le Londres de la Sibérie » en raison de son patrimoine architectural :
- la « Maison-Blanche » servait autrefois de résidence officielle au gouverneur général de Sibérie orientale. Elle est aujourd'hui occupée par une bibliothèque universitaire ;
- le Théâtre dramatique ;
- l'ancienne Banque russo-asiatique sert actuellement de dispensaire ;
- la caserne des officiers, était jadis l'hôtel Amour.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Angara   Bouriates   Décabrisme   Jules Verne   Lac Baïkal   Mammouth   Michel Strogoff (roman)   Monts Saïan   Moscou   Oblast d'Irkoutsk   Révolution russe   Sibérie   Traite des fourrures   Transsibérien   Tsar   Zibeline  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^