Bluetooth

Infos
Logo Bluetooth Bluetooth est une spécification de l'industrie des télécommunications. Elle utilise une technologie radio courte distance destinée à simplifier les connexions entre les appareils électroniques. Elle a été conçue dans le but de remplacer les câbles entre les ordinateurs et les imprimantes, les scanners, les claviers, les souris, les téléphones portables, les PDA, les autoradios et les appareils photo numériques. Son nom est directement inspiré du roi
Bluetooth

Logo Bluetooth Bluetooth est une spécification de l'industrie des télécommunications. Elle utilise une technologie radio courte distance destinée à simplifier les connexions entre les appareils électroniques. Elle a été conçue dans le but de remplacer les câbles entre les ordinateurs et les imprimantes, les scanners, les claviers, les souris, les téléphones portables, les PDA, les autoradios et les appareils photo numériques. Son nom est directement inspiré du roi danois Harald I surnommé Harald Blåtand (« à la dent bleue »), connu pour avoir réussi à unifier les États du Danemark, de Norvège et de Suède. Le logo de Bluetooth, est d'ailleurs inspiré des initiales en alphabet runique de Harald Blåtand.
- 1994 : Création par le fabricant suédois Ericsson
- 1998 : Plusieurs grandes sociétés (Agere, IBM, Intel, Microsoft, Motorola, Nokia et Toshiba) s'associent pour former le Bluetooth Special Interest Group (SIG)
- : Sortie de la spécification 1.0
- Le , le « Bluetooth Special Interest Group » (SIG) annonce la prochaine génération de la technologie sans fil Bluetooth, qui sera capable d'assurer des débits cent fois supérieurs à la version actuelle, passant donc de 1 Mb/s à 100 Mb/s (soit 12, 5 Mo/s). Cette technologie - utilisée dans les téléphones mobiles, périphériques informatiques et autres appareils portables comme les assistants personnels (PDA) - va voir sa vitesse de transmission augmenter dans les années à venir, lui permettant alors d'être utilisée pour les vidéos haute définition et l'échange de fichiers avec un baladeur MP3 par exemple. La nouvelle norme incorporera une technologie radio, connue comme l'ultra wideband ou UWB.

Spécification

L'origine du nom

Le roi Viking Harald Bluetooth réussit à unifier la Norvège et le Danemark ; célèbre pour ses talents de communicateur, il avait le don de rapprocher les gens et de les amener à se parler . Son nom est directement inspiré du roi danois Harald Ier surnommé Harald Blåtand (« à la dent bleue »), connu pour avoir réussi à unifier les États du Danemark, de Norvège et de Suède. Le logo de Bluetooth, est d’ailleurs inspiré des initiales en alphabet runique de Harald Bluetooth. Blå, « bleu » en ancien suédois veut dire « noir » ; bleu tirant sur le noir. On peut ainsi supposer que le roi Harald avait les dents gâtées, ce qui lui aurait valut son surnom ; ou bien que, friand de petites baies de couleur violine (airelles), il en consommait à outrance, ce qui avait la particularité de colorer la langue, le palais et les dents d’une couleur bleutée. (sources wikipedia)

La pile de protocoles

Afin d'assurer une compatibilité entre tous les périphériques Bluetooth, la majeure partie de la pile de protocoles est définie dans la spécification.

Normes Bluetooth

Le standard Bluetooth se décompose en différentes normes :
- IEEE 802.15.1 définit le standard Bluetooth 1.x permettant d'obtenir un débit de 1 Mbit/sec ;
- IEEE 802.15.2 propose des recommandations pour l'utilisation de la bande de fréquence 2.4 GHz (fréquence utilisée également par le WiFi). Ce standard n'est toutefois pas encore validé ;
- IEEE 802.15.3 est un standard en cours de développement visant à proposer du haut débit (20 Mbit/s) avec la technologie Bluetooth ;
- IEEE 802.15.4 est un standard en cours de développement pour des applications Bluetooth à bas débit. Les éléments fondamentaux d'un produit Bluetooth sont définis dans les deux premières couches protocolaires, la couche radio et la couche bande de base. Ces couches prennent en charge les tâches matérielles comme le contrôle du saut de fréquence et la synchronisation des horloges.

La couche radio (RF)

La couche radio (la couche la plus basse) est gérée au niveau matériel. C'est elle qui s'occupe de l'émission et de la réception des ondes radio. Elle définit les caractéristiques telles que la bande de fréquence et l'arrangement des canaux, les caractéristiques du transmetteur, de la modulation, du receveur, etc. La technologie Bluetooth utilise l'une des bandes de fréquences ISM (Industrial, Scientific & Medical) réservée pour l'industrie, la science et la médecine. La bande de fréquences utilisée est disponible au niveau mondial et s'étend sur 83, 5 MHz (de 2, 4 à 2, 4835 GHz). Cette bande est divisée en 79 canaux séparés de 1 MHz. Le codage de l'information se fait par sauts de fréquence. La période est de 625 µs, ce qui permet sauts par seconde. Il existe 3 classes de modules radio Bluetooth sur le marché ayant des puissances différentes et donc des portées différentes : La plupart des fabricants d'appareils électroniques utilisent des modules de classe 3.

La bande de base (baseband)

La bande de base (ou baseband en anglais) est également gérée au niveau matériel. C'est au niveau de la bande de base que sont définies les adresses matérielles des périphériques (équivalent à l'adresse MAC d'une carte réseau). Cette adresse est nommée BD_ADDR (Bluetooth Device Address) et est codée sur 48 bits. Ces adresses sont gérées par la IEEE Registration Authority. C'est également la bande de base qui gère les différents types de communication entre les appareils. Les connexions établies entre deux appareils Bluetooth peuvent être synchrones ou asynchrones. La bande de base peut donc gérer deux types de paquets :
- les paquets SCO (Synchronous Connection-Oriented) ;
- les paquets ACL (Asynchronous Connection-Less).

Réseau piconet

Un piconet est un mini réseau qui se crée de manière instantanée et automatique quand plusieurs périphériques Bluetooth sont dans un même rayon. Un piconet suit une topologie en étoile : 1 maître / plusieurs esclaves. Réseau piconet Un périphérique maître peut administrer jusqu'à :
- 7 esclaves actifs
- 255 esclaves en mode parked La communication est directe entre le maître et un esclave. Les esclaves ne peuvent pas communiquer entre eux. Tous les esclaves du piconet sont synchronisés sur l'horloge du maître. C'est le maître qui détermine la fréquence de saut pour tout le piconet.

Réseau scatternet

Les périphériques esclaves peuvent avoir plusieurs maîtres, les différents piconets peuvent donc être reliés entre eux. Le réseau ainsi formé est appelé un scatternet (littéralement réseau chaîné). Réseau scatternet

Le contrôleur de liaisons (LC)

Cette couche gère la configuration et le contrôle de la liaison physique entre deux appareils.

Le gestionnaire de liaisons (LM)

Cette couche gère les liens entre les périphériques maîtres et esclaves ainsi que les types de liaisons (synchrones ou asynchrones). C'est le gestionnaire de liaisons qui implémente les mécanismes de sécurité comme :
- l'authentification,
- le pairage,
- la création et la modification des clés,
- et le chiffrement.

L'interface de contrôle de l'hôte (HCI)

Cette couche fournit une méthode uniforme pour accéder aux couches matérielles. Son rôle de séparation permet un développement indépendant du hardware et du software. Les protocoles de transport suivants sont supportés :
- USB (Universal Serial Bus)
- PC-Card
- RS-232
- UART L2CAP signifie Logical Link Control & Adaptation Protocol.

Multiplexage

Cette couche permet d'utiliser simultanément différents protocoles de niveaux supérieurs. Un mécanisme permet d'identifier le protocole de chaque paquet envoyé pour permettre à l'appareil distant de passer le paquet au bon protocole, une fois celui-ci récupéré. (-u)

Segmentation et réassemblage

La couche L2CAP assure également la segmentation (et le réassemblage) des paquets de protocoles de niveaux supérieurs en paquets de liaison de 64 Ko.

Les services

RFCOMM

RFCOMM est un service basé sur les spécifications RS-232, qui émule des liaisons séries. Il peut notamment servir à faire passer une communication IP par Bluetooth.

SDP

SDP signifie Service Discovery Protocol. Ce protocole permet à un appareil Bluetooth de rechercher d'autres appareils et d'identifier les services disponibles. Il s'agit d'un élément particulièrement complexe de Bluetooth.

OBEX

OBEX signifie Object Exchange. Ce service permet de transférer des objets grâce à OBEX, protocole d'échange développé pour l'IrDA.

Les profils

Un profil correspond à une spécification fonctionnelle d'un usage particulier. Ils peuvent également correspondre à différents types de périphériques. Les profils ont pour but d'assurer une interopérabilité entre tous les appareils Bluetooth. Ils définissent :
- la manière d'implémenter un usage défini
- les protocoles spécifiques à utiliser
- les contraintes et les intervalles de valeurs de ces protocoles Les différents profils sont :
- GAP: Generic Access Profile
- SDAP: Service Discovery Application Profile
- SPP: Serial Port Profile
- HS Profile: Headset Profile
- DUN Profile: Dial-up Networking Profile
- LAN Access Profile (Ce profil est maintenant obsolète. Il est remplacé par le profil PAN)
- Fax Profile
- GOEP: Generic Object Exchange Profile
- SP: Synchronization Profile
- OPP: Object Push Profile
- FTP: File Transfer Profile
- CTP: Cordless Telephony Profile
- IP: Intercom Profile
- A2DP : Advanced Audio Distribution Profile (profil de distribution audio avancée)
- AVRCP : Audio Video Remote Control Profile (Commande à distance)
- HFP : HandsFree Profile
- PAN: Personal Area Network Profile
- VDP: Video Distribution Profile
- BIP: Basic Imaging Profile
- BPP: Basic Printing Profile
- SYNC: Synchronisation Profile
- SAP: SIM Access Profile
- PBAP : PhoneBook Access Profile
- HIDP : Human Interface Device Profile

Le profil d'accès générique (GAP)

Le profil d'accès générique est le profil de base dont tous les autres profils héritent. Il définit les procédures génériques de recherche d'appareils, de connexion et de sécurité.

Voir aussi

-Bluejacking
-Publicité et téléphone mobile
-Wibree, une technologie concurrente créée par Nokia
-Bluesnarfing
-Bluecasting
-Zigbee ==
Sujets connexes
A2DP   Adresse MAC   Alphabet runique   Assistant personnel   Autoradio   Bluecasting   Bluejacking   Bluesnarfing   Bluetooth   Carte réseau   Chiffrement   Danemark   Débit binaire   Ericsson   Harald Ier de Danemark   Imprimante   International Business Machines Corporation   Liste des systèmes de transmission d'informations   Microsoft   Motorola   Nokia   Norvège   OBEX   Ordinateur   PC-Card   Portable Document Format   Périphérique informatique   RS-232   Radioélectricité   Souris (informatique)   Suède   Technologie   Toshiba   Téléphonie mobile   UART   Ultra wideband   Wibree   Zigbee  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^