Michel de L'Hospital

Infos
250px Michel de l'Hospital, né à Aigueperse, Puy-de-Dôme vers 1505 et mort au Château de Vignay commune de Champmotteux, le 13 mars 1573, est un écrivain et homme politique français. Conseiller au Parlement de Paris, ambassadeur au concile de Trente, surintendant des finances et enfin chancelier de France. Il s'employa de toutes ses forces à calmer les haines religieuses et arrêter l'effusion du sang.
Michel de L'Hospital

250px Michel de l'Hospital, né à Aigueperse, Puy-de-Dôme vers 1505 et mort au Château de Vignay commune de Champmotteux, le 13 mars 1573, est un écrivain et homme politique français. Conseiller au Parlement de Paris, ambassadeur au concile de Trente, surintendant des finances et enfin chancelier de France. Il s'employa de toutes ses forces à calmer les haines religieuses et arrêter l'effusion du sang.

Biographie

Michel de l'Hospital Il passe une bonne partie de ses jeunes années en Italie où il est étudiant puis professeur de droit civil à l'université de Padoue. Il rentre ensuite en France où il est délégué aux Grands Jours de justice de Moulins en 1540, de Riom en 1542 et de Tours en 1546. Il devient Premier Président de la Chambre des comptes de Paris entre 1555 et 1560. En 1560, il est appelé par Catherine de Médicis pour mener une politique de réconciliation entre catholiques et protestants et est nommé chancelier de France en 1560 par François II. Cependant, il échoue dans ses tentatives d'apaisement du conflit. Haï des Guise, il est renvoyé en 1568. Chancelier de François II et de Charles IX, il œuvra grandement à la simplification du droit français. Il fut en particulier le promoteur des édits de Fontainebleau sur l'arbitrage (août 1560) et sur la transaction (avril 1561). Il se retire alors dans son château de Vignay (Essonne). Les historiens sont unanimes à louer l'étendue de son esprit, la rectitude de son jugement et sa modération. Au jour du massacre de la Saint-Barthélemy, il fit ouvrir toutes grandes à une foule fanatique les portes de son château. Sa vie fut épargnée, mais il mourut le 13 mars 1573 au château de Belesebat (Essonne). Le grand amphithéâtre de l'UFR de Droit et de Science Politique de Clermont-Ferrand porte son nom. Citation "le couteau vaut peu contre l'esprit"

Bibliographie

- Jean Héritier, Michel de L'Hospital, Flammarion, 1943. 238 p.
- Albert Buisson, Michel de L'Hospital (1503-1573), Hachette, 1950. 272 p.
- Seong-Hak Kim, Michel de L'Hôpital. The Vision of a Reformist Chancellor during the French Religious Wars, Kirksville, Missouri : Sixteenth Century Essays & Studies, volume XXXVI, 1997. 218 p.
- Denis Crouzet, La sagesse et le malheur : Michel de l'Hospital, Chancelier de France, Champ Vallon (coll. « Époques »), 1998. 608 p.

Œuvres

-Harangues
-Traité de la réformation de la justice
-Harangues, mercuriales et remontrances
-Mémoire sur la nécessité de mettre un terme à la guerre civile (1570)
-Le but de la guerre et de la paix (1570)
-Poésies (1585)
-Discours pour la majorité de Charles IX et trois autres discours, édition établie, présentée et annotée par Robert Descimon, Paris : Imprimerie Nationale (coll. « Acteurs de l'histoire »), 1995. ==
Sujets connexes
Aigueperse (Puy-de-Dôme)   Arbitrage   Catherine de Médicis   Chambre des comptes   Champmotteux   Chancelier de France   Charles IX de France   Concile de Trente   Denis Crouzet   Droit civil   Droit français   Français   François II de France   Maison de Guise   Massacre de la Saint-Barthélemy   Moulins (Allier)   Padoue   Paris   Parlement de Paris   Puy-de-Dôme   Riom   Surintendant des finances   Transaction  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^