Poméranie

Infos
Duché de Poméranie La Poméranie est une région côtière au sud de la mer Baltique, située en Allemagne (Pommern) et en Pologne (Pomorze) entre et sur les rives des fleuves Vistule et Oder atteignant la rivière Reknitz à l'ouest. La partie polonaise est divisée en voïvodies tandis que la partie allemande est dans le land de Mecklembourg-Poméranie occidentale. L'histoire est très troublée. La région fut d'abord gouvernée par les ducs puis par les diver
Poméranie

Duché de Poméranie La Poméranie est une région côtière au sud de la mer Baltique, située en Allemagne (Pommern) et en Pologne (Pomorze) entre et sur les rives des fleuves Vistule et Oder atteignant la rivière Reknitz à l'ouest. La partie polonaise est divisée en voïvodies tandis que la partie allemande est dans le land de Mecklembourg-Poméranie occidentale. L'histoire est très troublée. La région fut d'abord gouvernée par les ducs puis par les divers voisins : la Pologne, le Danemark, la Saxe, le Brandebourg, la Prusse, la Suède, puis l'empire allemand.

Origine et signification du nom

Le nom signifie, dans une langue slave, « pays près de la mer » et apparut vers l'an mil.

Histoire

Dans la seconde partie du , la Poméranie est devenue une région de Pologne. Un évêché a été créé à Kołobrzeg mais il a été détruit quelques années plus tard, par les populations païennes locales qui refusaient la christianisation. À partir de 1030, la Pologne commence à se disloquer mais Casimir Ier le Restaurateur réussit à reconquérir une grande partie des régions perdues, reprenant la Mazovie et la Poméranie en 1047. Son successeur, Boleslas II le Généreux, perd le contrôle de la Poméranie qui reprend son indépendance. La première trace écrite de monarques poméraniens date de 1046. Elle mentionne Zemuzil dux Bomeranorum (Siemomysl, duc des Poméraniens). La chronique de Gallus Anonymus (début du ) cite plusieurs ducs poméraniens : Swantibor, Gniewomir, et un troisième duc dont le nom n’est pas connu et qui avait son siège à Kołobrzeg. Après trois campagnes militaires (1116, 1119 et 1121), la Poméranie est reconquise par Boleslas III le Bouche-Torse. Elle est divisée en quatre régions :
-la Poméranie orientale (avec Gdańsk) est sous le contrôle direct de la Pologne qui nomme les gouverneurs
-la Poméranie centrale (avec Słupsk et Sławno) devient un fief polonais gouverné par le duc Racibor Ier
-la Poméranie occidentale (avec Kamień Pomorski, Kołobrzeg et Białogard) devient un fief polonais gouverné par le duc Warcislaw Ier
-Szczecin et Wolin obtiennent une large autonomie tout en restant des fiefs polonais Les gouverneurs de Poméranie orientale ont progressivement obtenu de plus en plus de pouvoir pour devenir des ducs de plus en plus indépendants (jusqu’en 1294), tour à tour vassaux de la Pologne ou du Danemark. Le duché s’est temporairement désagrégé en plusieurs districts : Gdańsk, Białogard, Świecie et Lubieszewo-Tczew. Warcislaw Ier de Poméranie occidentale a donné naissance à la dynastie Griffin qui a gouverné le duché jusqu’en 1637. Selon les époques, le duché a été vassal de la Pologne, du Danemark, de la Saxe, du Brandebourg ou du Saint-Empire. Le duché s’est temporairement désagrégé en plusieurs districts : Szczecin, Wolgast, Barth, Darłowo, Demmin, Słupsk et Stargard Szczeciński. Les successeurs de Racibor Ier ont gouverné le duché de Poméranie centrale jusqu’en 1238. Par la suite, les ducs de Poméranie occidentale, de Poméranie orientale, de Rügen et du Brandebourg se sont dispute la région. L’île de Rügen a été conquise par le Danemark en 1168 et le souverain local a donné naissance à la dynastie des ducs de Rügen, vassaux du Danemark. En 1325, le duché de Rügen a été phagocyté par la Poméranie.

Les plus grandes villes

Poméranie (1905) Les plus grandes villes sont (recensement de 1999):
- En Pologne :
- la conurbation entre
-
- Gdańsk (458 988) (1905 - 159 685)
-
-Gdynia (253 521)
-
-Sopot (46 000)
- Szczecin Stettin en allemand (416 988) (1905 - 224 078)
- Bydgoszcz (386 855)
- Toruń (206 158)
- Włocławek (123 373)
- Koszalin (112 375)
- Słupsk (102 370)
- Grudziądz (100 787)
- Stargard Szczeciński (72 000)
- Tczew (60 128)
- Kołobrzeg (50 000)
- Świnoujście (44 000)
- Malbork (40 135)
- Kwidzyn (37 936)
- Police (34 319)
- En Allemagne:
- Greifswald (52 984)
- Stralsund (63 000)
- Wolgast (12 656)
- Pasewalk (11 959)
- Ueckermünde (10 545)
- Barth (9 272)

Langue

Signalisation bilingue en polonais et en kachoube à la frontière du district de Puck en Poméranie. En Poméranie polonaise, la signalisation bilingue est utilisée dans les zone de langue kachoube. Elle se limite aux indications de localisation.

Voir aussi

-Liste des ducs de Poméranie Poméranie cs:Pomořansko csb:Pòmòrskô da:Pommern de:Pommern en:Pomerania eo:Pomerio es:Pomerania fi:Pommeri gl:Pomerania - Pomorze hr:Pomorje hu:Pomeránia id:Pomerania it:Pomerania ja:ポメラニア ko:포메라니아 lt:Pomeranija nds:Pommern nl:Pommeren (landstreek) no:Pommern oc:Pomerània pl:Pomorze pt:Pomerânia ro:Pomerania simple:Pomerania sv:Pommern uk:Померанія zh:波美拉尼亞
Sujets connexes
Allemagne   Barth   Białogard   Boleslas III le Bouche-Torse   Brandebourg   Bydgoszcz   Casimir Ier le Restaurateur   Chronique   Danemark   Darłowo   Demmin   Duc   Duché de Saxe   Fief   Gallus Anonymus   Gdańsk   Gdynia   Greifswald   Griffin   Grudziądz   Kachoube   Kamień Pomorski   Koszalin   Kołobrzeg   Kwidzyn   Liste des ducs de Poméranie   Malbork   Mer Baltique   Oder   Paganisme   Pasewalk   Police (Pologne)   Pologne   Polonais   Poméranie orientale   Racibor Ier   Rügen   Signalisation bilingue   Sopot   Stargard Szczeciński   Stralsund   Szczecin   Tczew   Toruń   Ueckermünde   Vistule   Voïvodie de Poméranie occidentale   Wolgast   Wolin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^