Tereos

Infos
Tereos est une société sucrière française née en 2003 de la fusion de Beghin-Say, de l'Union SDA et de l'Union BS. Elle n'a reçu son nom qu'en 2004 et son entrée en bourse est prévu pour 2008. Elle produit des sucres alimentaires, des sucres liquides, des sucres invertis et des excipients saccharose. En mai 2007, Tereos est entrain de négocier la reprise de Talfiie, spécialisée dans la production d'amidon et d'alcool alimentaire et industriel, voir
-Reprise de
Tereos

Tereos est une société sucrière française née en 2003 de la fusion de Beghin-Say, de l'Union SDA et de l'Union BS. Elle n'a reçu son nom qu'en 2004 et son entrée en bourse est prévu pour 2008. Elle produit des sucres alimentaires, des sucres liquides, des sucres invertis et des excipients saccharose. En mai 2007, Tereos est entrain de négocier la reprise de Talfiie, spécialisée dans la production d'amidon et d'alcool alimentaire et industriel, voir
-Reprise de Talfiie.

Historique

Raffinerie Tereos (ex-Béghin-Say) à Nantes Les origines de la société remontent au début du avec les premières sucreries européennes liées à la culture de la betterave. Voir l'histoire de la culture de la betterave.
-1812 Création de la sucrerie Say à Nantes la famille de Jean-Baptiste Say.
-1821 Création de la sucrerie de Thumeries
-1869 Création de la sucrerie d'Origny-Sainte-Benoite par Jules Linard
-1871 Reprise de Thumeries par Ferdinand Béghin
-1899 Création de la Société Eridania à Gênes
-1928 Création de la distillerie coopérative d'Artenay et de la Distillerie coopérative de Provins
-1929 Création de la coopérative de Vic-sur-Aisne
-1932 Création de la distillerie coopérative d'Origny
-1951 Création de la distillerie de Morains, Transformation de la distillerie d'Origny-Sainte-Benoite en sucrerie par Jean Duval
-1953 Création de la sucrerie par Jean Duval
-1962 Achat de la sucrerie de Chevrières
-1972 Prise de contrôle de la sucrerie d'Escaudoeuvres

Le regroupement Beghin-Say

-1973 Fusion des sociétés Béghin et Say pour constituer Beghin-Say
-1975 Construction de la sucrerie de Connantre
-1986 Prise de participation majoritaire de Béghin-Say par Ferruzi
-1990 Fusion entre les coopératives d'Origny-Sainte-Benoite et de Vic-sur-Aisne pour créer les Sucreries et Distilleries de l'Aisne
-1991 Reprise de la sucrerie de Berneuil-sur-Aisne
-1992 Implantation en République tchèque par acquisition de la société TTD (Thurn Taxis Dobrovice)

Le groupe Eridania Béghin-Say

-1992 Constitution du groupe Eridania Béghin-Say suite à l'achat de Béghin-Say par Eridania, une filiale du groupe italien Montedison.
-1993 Reprise de la sucrerie de Maizy
-1994 Fusion entre les Sucreries et Distilleries de l'Aisne et la Distillerie coopérative de la Brie
-1996 Démarrage de l'activité glucose à Marckolsheim, rapprochement entre les Sucreries et Distilleries de l'Aisne et la sucrerie-distillerie d'Artenay, reprise de la sucrerie de Bucy-le-Long. Achat des Sucreries de Vauciennes et Villenoy
-1997 Cession de la SODES (alcool de synthèse)
-1999 Fusion entre les Sucreries et Distilleries de l'Aisne et la sucrerie-distillerie d'Artenay pour créer 'Union SDA'
-2000 Implantation au Brésil
-2001 Implantation à la Réunion, Scission du groupe Eridania Béghin-Say

Le groupe Tereos

-2003 Acquisition de Béghin-Say par Union SDA et Union BS
-2004 Union SDA et Béghin-Say deviennent Tereos, Acquisition de la SODES
-2005 Fusion entre Tereos et SDHF
-2007 Cession des 6% détenus par Tereos dans Cosan, premier producteur de sucre du Brésil, afin de financer sa croissance externe.

Vie de la société

Reprise de Talfiie

Talfiie (Tate & Lyle Food & Industrial Ingredients Europe), spécialisée dans la production d'amidon et d'alcool alimentaire et industriel, est une filiale du géant anglais Tate & Lyle. Talfiie a neuf sites de production, dont cinq en Europe occidentale et quatre en Europe de l'Est. Ces derniers pourraient être repris par l'américain Archer Daniels Midland. Ce rachat, pour un montant final de 500 millions d'euros, et financé par une émission d'obligations remboursables en sept ans, devrait permettre à Tereos de se diversifier dans les activités d'amidonerie (notamment dans le papier et le carton), et surtout il pourrait récupérer de nouveaux agréments de production de bioéthanol.

Principaux concurrents

- Daddy Sucre (groupe Sucre Union)
- Saint-Louis Sucre (groupe Saint-Louis Sucre)
- Vermandoise

Filiales

- Guarani (Brésil). Catégorie:Entreprise agroalimentaire française Catégorie:Entreprise fondée en 2003
Sujets connexes
Amidon   Archer Daniels Midland   Beghin-Say   Berneuil-sur-Aisne   Betterave   Bioéthanol   Boisson alcoolisée   Brésil   Bucy-le-Long   Chevrières   Connantre   Gênes   Italie   Jean-Baptiste Say   Mai 2007   Maizy   Marckolsheim   Nantes   Origny-Sainte-Benoite   Provins   République tchèque   Saccharose   Saint-Louis Sucre   Sucrerie   Tate & Lyle   Thumeries   Vauciennes   Vic-sur-Aisne   Villenoy  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^