Station de radio

Infos
Une station de radio est une transmission à distance, par le biais d'ondes électromagnétiques, d'émissions de radio sur une fréquence donnée à caractère uniquement audio (seul du son est émis) générée par un ensemble d'appareils: L'émetteur, le pilote, l'amplificateur et, optionellement, le codeur RDS. Chaque station de radio est captée sur une ou plusieurs fréquences bien précises de la bande de réception. En France . Certaines stations de radio utilisent plus
Station de radio

Une station de radio est une transmission à distance, par le biais d'ondes électromagnétiques, d'émissions de radio sur une fréquence donnée à caractère uniquement audio (seul du son est émis) générée par un ensemble d'appareils: L'émetteur, le pilote, l'amplificateur et, optionellement, le codeur RDS. Chaque station de radio est captée sur une ou plusieurs fréquences bien précises de la bande de réception. En France . Certaines stations de radio utilisent plusieurs émetteur pour couvrir une étendue géographique plus importante. Il existe diverses gamme de fréquence pour les stations de radio dont le nom indique à la fois la dite bande de fréquences et aussi la technologie employée pour la démodulation:
- Bande FM (Modulation de fréquence), plage 88 à 108 MHz (Bande II de la gamme de fréquences VHF)
- Bande AM (Modulation d'amplitude) existe dans les variante Ondes Courtes (Abbr: HF, OC ou SW, de 3 à 30 MHz), Ondes Moyennes (Abbr: MF, OM ou MW, de 300 kHz à 3 MHz) et Ondes Longues (Abbr: LF, OL ou LW, de 30 à 300 kHz). Il faut remarquer que plus la fréquence du signal est élevée plus sa portée est petite. Ainsi en bande FM on constate des portées allant de 20 à 40 KM suivant la qualité de l'émetteur. Mais en Ondes courtes, on arrive à des portées de 150 à 300 KM et en Ondes longues on peut atteindre plusieurs milliers de KM. Malheureusement pour la quantité d'information transportable c'est l'inverse; plus la fréquence est élevée plus on peut véhiculer d'informations. En bande FM on peut recevoir un signal stéréo ce qui n'est pas le cas avec les différentes plages des bandes AM.

Organisation

L'organisation physique d'une station de radio est variable et peut devenir très complexe :
-Le matériel d'émission et le local radio (la ou se fait l'enregistrement) se situe dans les même locaux. C'est le cas de la plupart des radios locales à très petit budget. Dans ce cas il y deux possibilités. Soit l'émetteur est unidirectionnel et envoie le signal vers un émetteur de location plus important, garantissant une meilleur couverture, soit la radio utilise sont propre émetteur multidirectionnel.
-Le matériel d'émission et le local radio ne sont pas dans les même locaux. Dans ce cas la radio utilise un double système d'émission. Un système d'émission privé (de technologie variable, par exemple par satellite ou par internet) et un système d'émission public qui diffuse le signal final directement utilisable par le consommateur. Ce système est utilisé par les radios nationales et leur permet de diffuser leurs émissions simultanément sur plusieurs émetteurs.
-Certaine radios utilisent des systèmes plus complexes (pouvant associer les deux technologie précédente) leurs permettant des possibilités plus importantes. D'une part les possibilités de duplex, technique qui autorise la récupération de plusieurs signaux distants, de les faire converger pour les rediffuser ensuite sur un signal unique. D'autre part il y a les radios nationales qui pratiques à certaines heures des débrayages locaux, c'est a dire l'émission d'émission locale à certaines heures et nationales à d'autres.

En France : Catégories de radios

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, ou CSA, a été crée en 1989. Elle a notamment la charge d'attribuer les fréquences disponibles. La création est née d’une volonté de proximité de l’instance de régulation par rapport aux radios françaises. Le CSA se divise donc en plusieurs Comités Techniques Radiophoniques (CTR) installés à Lyon, Lille, Limoges, Caen, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nancy, Clermont-Ferrand et Orléans. Chaque CTR a en charge une ou deux régions. Du fait de leur proximité et de leur connaissance des réalités locales, les CTR exercice un contrôle efficace. Afin de conserver un paysage radiophonique diversifié et équilibré, le CSA a défini des catégories de radio dans « le communiqué 34 ».
-1. Catégorie A : radios associatives, non commerciales, tirant leurs principales ressources de subventions privées ou publiques (FSER). Les ressources publicitaires ne peuvent dépasser 20% de leur budget.
-2. Catégorie B : Radios commerciales, non affiliées à un réseau national identifié et ne desservant pas un bassin de population de plus de 6 millions d’habitants.
-3. Catégorie C : radios commerciales rediffusant un programme national identifié, avec un programme local spécifique et de la publicité locale. ex. :
-4. Catégorie D : réseaux nationaux. Les émetteurs sont passifs, rediffusant un programme national, sans programmes ni publicités locales.
-5. Catégorie E : radios nationales généralistes. Il s’agit des radios périphériques radio historique ex. : RTL, Europe 1 , RMC.
-6. Radios de service public. France Inter, France info, France Bleu, Les appels à candidature se font désormais catégorie par catégorie. Les dossiers des radios candidates sont étudiés et sélectionnés par chaque CTR concerné. Le CSA, basé à Paris, prend la décision finale. Catégorie:Radio be-x-old:Радыёстанцыя da:Radiostation de:Rundfunkgesellschaft en:Radio broadcasting he:תחנת רדיו id:Stasiun radio ja:ラジオ放送局 ko:라디오 방송국 nl:Radiostation no:Radiostasjon uk:Радіостанція zh:電台
Sujets connexes
Bordeaux   Caen   Clermont-Ferrand   Démodulateur   Europe 1   France Bleu   France Inter   Fréquence   Lille   Limoges   Lyon   Marseille   Modulation d'amplitude   Modulation de fréquence   Nancy   Orléans   Paris   RTL (France)   Radio France   Radio périphérique   Signal   Toulouse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^