Robert-André Vivien

Infos
Robert-André Vivien, né le à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne et décédé le à Saint-Mandé, était un homme politique français, député du Val-de-Marne.
Robert-André Vivien

Robert-André Vivien, né le à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne et décédé le à Saint-Mandé, était un homme politique français, député du Val-de-Marne.

Biographie

Ancien très jeune FFI, puis plus tard engagé volontaire dans les Forces françaises dans la guerre de Corée en 1950, ce baroudeur sera un très fidèle gaulliste et pompidolien, durant 48 ans de vie politique. Il soutiendra Jacques Chaban-Delmas en 1974 et sera le premier en Val-de-Marne, et longtemps un des seuls, à soutenir Jacques Chirac en 1995. Ses obsèques officielles aux Invalides seront la première sortie officielle du président Jacques Chirac. Il fût l'un des principaux artisans de la fondation de l' (A.N.A.F.F.ONU & R.C.) De même, il fût l'un des membres fondateurs et le premier président de l' le 10 mai 1976

Mandats

-Député (UNR, UDR puis RPR) du Val-de-Marne de 1962 à 1995 (9 fois élu ou réélu)
-Président de la commission des finances de 1978 à 1981
-Conseiller Général de la Seine puis du Val de Marne de 1959 à 1982 où il laisse sa place à Patrick Beaudouin qui lui succèdera à la Mairie de Saint-Mandé en 1995 puis comme député (après un mandat comme suppléant de Michel Giraud)
-Conseiller Régional d'île de France
-Secrétaire d'Etat au Logement du 20 juin 1969 au 5 juillet 1972 (on lui doit la fin des bidonvilles et la création de l'ANAH)
-Maire de Saint-Mandé élu en 1983 contre Olivier Murcier, réélu en 1989, jusqu'à son décès en 1995 (il avait auparavant été élu conseiller municipal sur la liste du sénateur-maire Jean Bertaud de 1947 à 1965).

Anecdotes

-Robert-André Vivien était célèbre pour ses traits d'esprit, mots d'humour, et calembours (parfois scabreux) à l'Assemblée nationale dont le célèbre « enfin Monsieur le Ministre, durcissez votre sexe, heu pardon, votre texte » à l'occasion d'un débat parlementaire sur la classification des films X.
-Robert-André Vivien est décédé le jour de l'élection de son ami Jacques Chirac à l'élection présidentielle de 1995. Le nouveau président lui a rendu un hommage militaire dans la cour des Invalides après sa prise de fonction.
-Une grande partie de l'Avenue Herbillon à Saint-Mandé a été rebaptisée Avenue Robert-André-Vivien pour lui rendre hommage.

Référence

Catégorie:Personnalité du Rassemblement pour la République Catégorie:Ancien député de la Cinquième République Catégorie:Ministre français Catégorie:Ancien maire du Val-de-Marne Catégorie:Ancien conseiller régional d'Île-de-France Catégorie:Naissance en 1923 Catégorie:Décès en 1995
Sujets connexes
Assemblée nationale (France)   Bidonville   Calembour   Forces françaises dans la guerre de Corée   Forces françaises de l'intérieur   Jacques Chaban-Delmas   Jacques Chirac   Jean Bertaud   Patrick Beaudouin   Rassemblement pour la République   Saint-Mandé   Union pour la nouvelle République   Val-de-Marne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^