Maquereau

Infos
Le maquereau (Scomber scombrus), maquereau bleu ou maquereau commun est un poisson téléostéen de haute mer, apprécié pour sa chair et faisant l'objet d'une pêche industrielle.
Maquereau

Le maquereau (Scomber scombrus), maquereau bleu ou maquereau commun est un poisson téléostéen de haute mer, apprécié pour sa chair et faisant l'objet d'une pêche industrielle.

Apparence

C'est un poisson au corps fuselé. Son dos est bleu-vert, zébré de raies noires, tandis que le ventre est d'un blanc argenté. Ses deux nageoires dorsales sont relativement espacées, il possède aussi des vestiges de nageoires, appelées pinules. Sa queue est très échancrée. Les sujets adultes dépassent rarement les 50 cm, leur taille moyenne va de 30 à 40 cm pour un poids de 500 g à 1 kg.

Mœurs

Le maquereau peuple la plupart des mers, dont l'océan Pacifique, l'Atlantique et la mer Méditerranée. C'est un poisson migrateur qui vit l'été dans des eaux froides avant de repartir vers des eaux plus chaudes en automne. Il vit en bancs et se nourrit essentiellement de zooplancton. Cependant, pendant sa période de reproduction, de mars à juillet, il devient prédateur et chasse les poissons de petite taille comme les sardines ou les anchois, ainsi que de mollusques et petits crustacés. Ses principaux prédateurs sont les dauphins, les thons, et bien sûr les hommes, qui en pratiquent une pêche industrielle.

En cuisine

Le maquereau est un poisson disponible presque toute l'année, abondant et bon marché. Sa chair est fragile, il faut le consommer rapidement après l'achat. Il fait partie des poissons gras, comme le thon ou le saumon. Sa teneur en graisses varie toutefois de manière importante suivant la période de l'année, allant de 120 à 180 kcal pour 100 g. Il est cuisiné principalement grillé, par exemple en barbecue, souvent accompagné de moutarde. Les Japonais consomment aussi sa chair crue, en sushis par exemple. En conserve, il est souvent apprêté au vin blanc, ou à la manière des sardines (à l'huile, à la tomate, etc.).

Autres noms vernaculaires

-Lisette : de Calais à la Vendée, petit maquereau
-Launets à Granville
-Cavaille à Auray
-Berdaou en Arcachon
-Barrat dans le Roussillon
-Aurion à Nice
-Tumbulottu en Corse

Pour la santé

La graisse du maquereau présente la particularité d'avoir une forte teneur an acides gras essentiels, en vitamine A (antioxydant) et en vitamine B (B2, B3, B5, B6, B12) (neuro-protectrices). De ce fait la consommation régulière du maquereau est recommandée pour ses capacités à protéger le cœur en régularisant le rythme cardiaque et en décrassant les artères, et pour son action sur le système nerveux et le cerveau.

Autres acceptions

Le terme « maquereau » désigne également, dans un registre de langue familier, les proxénètes. Ce sens s'explique par le fait que le maquereau (poisson) accompagne les bancs de jeunes harengs. Une autre explication est que les proxénétes portaient des costumes sombres à raies blanches comme la peau des maquereaux. "Maquereau" serait un terme de vieux français venant du latin "macula" et peut être "radiata", et qui désignerait un motif en tâches disposées en bandes. Le nom aurait survécu dans l'expression "groseilles à maquereaux" dont le fruit est rayé suivant les méridiens. Le nom du poisson viendrait du vieux français "maquerel", dans lequel on peut discerner aussi la trace du latin "macula". ==
Sujets connexes
Arcachon   Auray   Barbecue   Calais   Carl von Linné   Conserve   Corse   Dauphin   Engraulidae   Granville   Hareng   Japon   Liste de poissons   Liste des poissons de mer utilisés en cuisine   Mer Méditerranée   Moutarde (condiment)   Nice   Océan Atlantique   Océan Pacifique   Poisson   Poissonnerie   Proxénétisme   Pêche (halieutique)   Roussillon (géographie)   Sardine   Saumon   Sushi   Thon   Vitamine A   Vitamine B   Zooplancton  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^