Royaumes combattants

Infos
La période des Royaumes Combattants (en chinois 战国 (pinyin : zhàn guó), littéralement pays (guo) en guerre (zhan) ) s'étend, en Chine, du cinquième siècle avant J-C, à l'établissement de la dynastie des Qin, en -221. Elle consacre l'affaiblissement de la dynastie Zhou et le renforcement du pouvoir des princes féodaux, commencé au cours de la Période des printemps et des automnes. A partir du milieu du cinquième siècle, sept grands états émergent (Chu, Han, Q
Royaumes combattants

La période des Royaumes Combattants (en chinois 战国 (pinyin : zhàn guó), littéralement pays (guo) en guerre (zhan) ) s'étend, en Chine, du cinquième siècle avant J-C, à l'établissement de la dynastie des Qin, en -221. Elle consacre l'affaiblissement de la dynastie Zhou et le renforcement du pouvoir des princes féodaux, commencé au cours de la Période des printemps et des automnes. A partir du milieu du cinquième siècle, sept grands états émergent (Chu, Han, Qi, Qin, Wei, Yan et Zhao), qui s'affranchissent progressivement de la tutelle des Zhou, et se livrent des guerres incessantes. C'est une époque de crise politique et morale et de profonde anarchie. Son nom lui fut donné tardivement, par référence aux Stratagèmes des Royaumes Combattants (Zhanguoce 戰國策), roman portant sur cette période. Précédemment, elle était connue sous le nom de période des Six Royaumes, en référence aux guerres qu'y livrèrent au Qin les six principaux royaumes. Plusieurs dates sont parfois citées pour son début. Les anciens historiens chinois (Sima Qian notamment) la faisaient débuter en 476 av. J-C (début du règne du roi Yuan des Zhou). Par continuité avec la Période des printemps et des automnes, qui la précède, certains ont suggéré -480 ou -463, (fin de la chronique des Printemps et Automnes, qui donne son nom à la période précédente, ou de son principal commentaire, le Zuo Zhuan). Les historiens modernes la font commencer avec l'éclatement du l'Etat de Jin, soit 453 av. J-C (partage du Jin), ou 403 av. J-C (reconnaissance par le pouvoir royal des trois princes issus du partage). Elle s'achève en -221, par la conquête par le roi de Qin de l'ensemble de la Chine, et la proclamation de la Dynastie Qin.

Chronologie et faits marquants

L'établissement des royaumes

Tout au long du cinquième siècle, et pendant la première moitié du quatrième, le pouvoir et les territoires des princes féodaux s'étendent, tandis que les soutiens traditionnels du système politique des Printemps et Automnes s'affaiblissent. L'Etat de Jin, dont la maison régnante est déjà très affaiblie à la fin des Printemps et Automnes, est en proie aux luttes internes de ses six grands princes (六卿), puissants potentats régionaux, qui se disputent son territoire. En -453, les trois princes de Han, Wei, et Zhao, défont le comte de Zhi (智伯), leur dernier rival, et se partagent son territoire. Le Jin est partagé en trois états, dont les princes sont reconnus par le pouvoir royal en-403. Au sud-est, dans la région de l'actuelle Suzhou, le royaume de Wu, qui s'est illustré militairement à la fin des Printemps et Automnes (contre le Chu, puis le Qi, est détruit et annexé par son voisin, le Yue, au terme d'une longue série de guerres (-473). Partout, les petits états indépendants sont annexés. Le Chu conquiert le Cai en -447 et le Ji en -445. Han conquiert Zheng en -385. Enfin, au Qi, la famille régnante, les Jiang, alliés de la première heure des rois Zhou, sont déposés par le clan Tian, qui les remplace à la tête du pays. Au milieu du quatrième siècle, seuls une dizaine d'états subsistent, considérablement plus puissants que leurs homologues des Printemps et Automnes, et moins soumis au pouvoir royal (les Yue sont un royaume barbare, les Tian de Qi n'appartiennent pas à l'ancienne aristocratie). L'un après l'autre, ces princes prennent le titre de roi (wang). L'influence des souverains Zhou se limite à leur minuscule domaine, et leur disparition, en -256 passe presque inaperçue.

La lutte pour la suprématie, et le triomphe du Qin

Avec la disparition prévisible des Zhou, la conquête de la Chine devient envisageable pour les plus grands royaumes. Chu semble tout d'abord avoir l'avantage. Il conquiert Yue en -334, puis Song en -286, et enfin Lu en -249. Mais Qin, sous l'effet des réformes Légistes de Shang Yang, se révèle rapidement le plus puissant des sept royaumes qui se partagent la Chine au début du troisième siècle. En -256, le dernier roi des Zhou cède son territoire à Qin, qui se lance à la conquête du pays. Han est conquis en -230, Wei en -225, Chu en -223, Zhao et Yan en -222, et Qi en -221, établissant la Dynastie Qin. Les Royaumes combattants (vers 350 av J-C)

Culture et technologie

Cette époque chaotique est cependant paradoxalement féconde sur le plan culturel :
- les Chinois découvrent ce que l'on nomme habituellement le théorème de Pythagore (que les Babyloniens connaissaient quinze siècle avant l'ère chrétienne) ;
- ils identifient la comète de Halley ;
- ils comprennent la périodicité des éclipses ;
- ils inventent la fonte de fer, que l'Europe ne connaîtra qu'au (voir l'article Haut-fourneau) ;
- ils se dotent d'une monnaie métallique ;
- ils centralisent l'administration et développent des lois écrites. On assiste également durant cette période à l'apparition d'une classe administrative différente de la noblesse habituelle. Au lieu d'hériter successivement du pouvoir de leur ancêtre, ces agents du pouvoir occuperont des postes d'importance au sein de leur royaume par l'entremise de leur habileté à se faire valoir. Ainsi, de nombreux fonctionnaires chargés de la logistique des armées et du service des familles régnantes vont peu à peu se substituer à l'organisation féodale traditionnelle. Du point de vue militaire, la période voit l'augmentation de la taille des armées, qui se comptent en centaines de milliers d'hommes. Une victoire de Qin sur Zhao en 260 avant l'ère chrétienne se solde par 400 000 exécutions. Pour protéger leur territoire, les états édifient des lignes de défense, qui forment l'ébauche de la Muraille de Chine.

Voir aussi

-Histoire de la Chine
-L'Art de la guerre de Sun Tzu
-Hero
- ca:Període dels Regnes Combatents (Xina) de:Zeit der Streitenden Reiche en:Warring States Period es:Reinos Combatientes fi:Taistelevat läänitysvaltiot he:תקופת מלחמת המדינות id:Zaman Negara-Negara Berperang it:Periodo degli stati combattenti ja:戦国時代 (中国) ko:전국시대 no:De stridende staters tid zh:战国 (中国)
Sujets connexes
Babylone   Chu (État)   Civilisation chinoise   Comète de Halley   Dynastie Qin   Dynastie Zhou   Fonte (métallurgie)   Han (État)   Hero (film, 2002)   Histoire de la Chine   Jin (État)   L'Art de la guerre   Lu (État)   Monnaie   Qi (État)   Qin   Shang Yang   Sima Qian   Suzhou   Teng   Théorème de Pythagore   Wei (État)   Wu (État)   Yan   Yue (État)   Zhao   Zou (État)   Zuo Zhuan  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^