Philippe Ier de Parme

Infos
Philippe I de Parme Philippe I de Parme, (Madrid, 15 mars 1720 - Alexandrie, 18 juillet 1765) duc de Parme, de Plaisance et de Guastalla et infant d'Espagne.
Philippe Ier de Parme

Philippe I de Parme Philippe I de Parme, (Madrid, 15 mars 1720 - Alexandrie, 18 juillet 1765) duc de Parme, de Plaisance et de Guastalla et infant d'Espagne.

Les Bourbon-Parme

Le duc Philippe de Parme est le fils de Philippe V d'Espagne et de sa seconde épouse Élisabeth Farnèse. Le 26 août 1739, il épouse par procuration Elisabeth de Bourbon (1727-1759), princesse de France, fille du roi Louis XV et de Marie Leszczyńska, alors âgée de douze ans. Philippe de Bourbon, duc de Parme de la branche Bourbon d'Anjou, est le premier duc de Parme, il est à l'origine de la branche des Bourbon-Parme.

prise de la possession des duchés

Le 18 novembre 1748, avec le Traité d'Aix-la-Chapelle qui mettait fin à la guerre de succession d'Autriche, les duchés des Farnèse et de Guastalla, où s'était éteint la dynastie des Gonzagues, étaient inféodés à l'empire sous la tutelle de la France et l'Espagne. L'infant Philippe devint duc de Parme, Plaisance et Guastalla jusqu'à sa mort, il entra à Parme le 1749.

la politique de Philippe

Le duc Philippe développa une politique éclairée, expansive et janséniste. En cela soutenu par Guillaume du Tillot, son premier ministre, il introduit des réformes qui assainirent les finances, il renforça le pouvoir de l'État et il créa des écoles publiques. En 1768, il décréta l'expulsion de l'Ordre des Jésuites, la confiscation des propriétés de l'Église Catholique et il supprima les tribunaux ecclésiastiques. Des personnages illustres vinrent à Parme, le philosophe Étienne Bonnot de Condillac qui fut le précepteur de Ferdinand, le mathématicien Auguste de Keralio qui fut le gouverneur de 1757 à 1769 de Ferdinand, une grande partie des échanges entre d’une part les savants encyclopédistes français (D’Alembert, Condorcet) et d’autre part les philosophes milanais (Beccaria, Verri, Frisi) passait en fait le plus souvent par Keralio, l'architecte Ennemond Alexandre Petitot enrichit Parme de ses œuvres. Bien que sous la tutelle de la France, les rapports diplomatiques entre le duché et l'empire se développèrent conduisant au mariage de Marie-Isabelle et de Joseph II du Saint-Empire. Au décès de Philippe en 1765, Ferdinand Ier de Parme lui succéda.

la descendance

Le duc Philippe de Parme et Elisabeth de Bourbon eurent trois enfants:
-Marie-Isabelle de Bourbon-Parme (31 décembre 1741 - 27 novembre 1763) ; en 1760 elle épousa Joseph II du Saint-Empire.
-Ferdinand Ier de Parme (20 janvier 1751 - 9 octobre 1802, duc de Parme.
-Marie Louise de Bourbon-Parme (9 décembre 1751 - 2 janvier 1819), reine consort d'Espagne, elle épousa Charles IV d'Espagne.

Sources

- Tableau généalogique de la Maison de Bourbon Edit de La Tournelle, de Bernard Mathieu et André Devèche (1984)
- ==
Sujets connexes
Alexandrie   Auguste de Keralio   Cesare Beccaria   Charles IV d'Espagne   Compagnie de Jésus   Ennemond Alexandre Petitot   Espagne   Ferdinand Ier de Parme   France   Gonzague   Guastalla   Infant   Jean le Rond d'Alembert   Liste des ducs de Parme   Madrid   Marie-Isabelle de Bourbon-Parme   Marie Leszczyńska   Marie Louise de Bourbon-Parme (1751-1819)   Nicolas de Condorcet   Philippe V d'Espagne   Plaisance (Italie)   Traité d'Aix-la-Chapelle (1748)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^