Quercy

Infos
right Le Quercy (en occitan Carcin ) est une province de France dont l'étendue correspondait à l'aire d'influence de l'antique cité des Cadurques (Cadurci) ayant pour capitale Cahors. Le Quercy réunissait l'actuel département du Lot, la moitié nord du Tarn-et-Garonne, quelques communes de la Dordogne et de l'Aveyron. En 1790, Le Quercy devient le département du Lot. Une importante partie du Quercy blanc fut détachée de ce département lors
Quercy

right Le Quercy (en occitan Carcin ) est une province de France dont l'étendue correspondait à l'aire d'influence de l'antique cité des Cadurques (Cadurci) ayant pour capitale Cahors. Le Quercy réunissait l'actuel département du Lot, la moitié nord du Tarn-et-Garonne, quelques communes de la Dordogne et de l'Aveyron. En 1790, Le Quercy devient le département du Lot. Une importante partie du Quercy blanc fut détachée de ce département lors de la création du département de Tarn-et-Garonne en 1808. Le Quercy correspond au territoire occupé par la peuplade gauloise des Cadurques, c'est-à-dire à la civitas gallo-romaine dont les limites furent adoptées par les diocèses, à Cahors comme dans toutes les vieilles cités, puis par la République française lors du découpage des départements en 1789.

Subdivisions

Subdivisions géographiques : On distingue:
-le Quercy blanc ou bas Quercy, région de grands plateaux calcaires blancs située au sud-ouest de Cahors, avec des villages comme Lalbenque, Castelnau-Montratier, Montcuq et Montpezat-de-Quercy.
-le haut Quercy, large bande de calcaires jurassiques durs et fissurés qui comprend les Causses de Martel (nord de la Dordogne), de Gramat (entre Lot et Dordogne) et de Limogne-en-Quercy (au sud du Lot) : ce sont des plateaux secs et perméables où la décomposition des roches a creusé de petites dépressions fertiles ou des puits verticaux. Subdivisions administratives en 1789:
-Généralité : le Quercy faisait partie de la généralité de Montauban.
-Élections : le Quercy était divisé en trois élections : Cahors, Figeac et Montauban
-Sénéchaussées : le Quercy constituait la sénéchaussée du Quercy, qui comprenait cinq baillages secondaires : Cahors, Figeac, Montauban, Gourdon, Lauzerte et Martel (Vicomté de Turenne)

Étymologie

Le mot Quercy vient de cardurcínum dérivé du nom du peuple gaulois que les Romains appelaient Cadurci. Les habitants de Cahors ont ainsi été renommé comme étant des Cadurciens. On a cherché à interpréter ce nom par le gaulois. Le nom s'apparenterait à la racine gauloise cados = cadros, « beau », et sa forme première reconstituée, cad-or-ci pourrait signifier « ceux qui vivent sur les bords d'une belle rivière », sans doute le Lot. Mais il est plus vraisemblable qu'il dérive d'un ancien toponyme.

Le parc naturel du Quercy

Le parc naturel des causses du Quercy, créé en 1999, s'étend sur 175.717 hectares et regroupe 97 des 340 communes du Lot. Le territoire est composéde 3 milieux géologiques : le causse, les vallées et le Limargue, à l'est, doté d'un important réseau hydrographique. C'est ce réseau qui forme la multitude de grottes et de gouffres. Les cavités souterraines abritent huit espèces rares et vulnérables de chauve-souris. Les 5 vallées du Lot, du Célé, du Vers, de l'Ouysse et de l'Alzou sont, elles, surplombées de corniches où nichent de grands rapaces comme le faucon pélerin et le hibou grand-duc. Les berges de ces rivières favorisent le développement des orchidées sauvages, des narcisses des poêtes et des petites fougères "ophioglosses" ou "langues de serpent". Sur les landes à genévriers du causse, vivent l'oedicnème criard, petit échassier, et le lézard ocellé, qui peut atteindre 60 cm à 80 cm de long et qui est le plus grand d'Europe. La parc naturel abrite également la dernière zone de France métroplitaine (hors zones montagneuses) vierge de toute pollution lumineuse, connue sous le nom de triangle noir du Quercy.

Historiens du Quercy

- Chanoine Edmond Albe, (1861-1926)
- Antoine de Cathala-Coture, (1632-1724)
- Abbé Guillaume Lacoste, (1755-1831)
- Jean Lartigaut
- Chanoine Eugène Sol
- Abbé Barthélemy Taillefer
- Jean-Claude Sangoï

Bibliographie

- Jean Lartigaut, Histoire du Quercy, Privat, 1993, ISBN 2708982591

Personnalités du Quercy

- Jean XXII, pape (1316-1332)
- Jean Le Parisot de La Valette (1494-1568), Grand Maître de l'Ordre de Malte
- Clément Marot, poète (1496-1544)
- Olivier de Magny, poète (1529-1561)
- Etienne Henri d'Escayrac Lauture (1747-1791), figure de la Contre Révolution
- Stanislas d'Escayrac Lauture (1822-1868), explorateur
- Léon Gambetta
- Francis Maratuech
- Philippe Gaubert
- Alfred Roques
- Fabien Galthié ==
Sujets connexes
Alfred Roques   Cadurques   Cahors   Castelnau-Montratier   Civitas   Clément Marot   Contre-révolution   Dordogne (fleuve)   Edmond Albe   Eugène Sol   Fabien Galthié   Francis Maratuech   Gourdon (Lot)   Gramat   Guillaume Lacoste   Généralité (France)   Généralité de Montauban   Hibou grand-duc   Jean Lartigaut   Jean Parisot de La Valette   Jean XXII   Lalbenque   Lauzerte   Limogne-en-Quercy   Lot (département)   Lot (rivière)   Léon Gambetta   Lézard ocellé   Martel (Lot)   Montcuq   Montpezat-de-Quercy   Narcissus   Occitan   Olivier de Magny   Philippe Gaubert   République française   Stanislas d'Escayrac Lauture   Tarn-et-Garonne   Triangle noir du Quercy   Turenne (Corrèze)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^