Suzanne Lenglen

Infos
Suzanne Lenglen Wimbledon le 29 juin 1925. Avec Mary Kendall Browne. Avec Bill Tilden. Entrée du court Suzanne Lenglen au Stade Roland Garros. Suzanne Lenglen, née à Compiègne le et morte à Paris le , est une joueuse de tennis française. Surnommée « la divine », elle fut la première star internationale du tennis féminin.
Suzanne Lenglen

Suzanne Lenglen Wimbledon le 29 juin 1925. Avec Mary Kendall Browne. Avec Bill Tilden. Entrée du court Suzanne Lenglen au Stade Roland Garros. Suzanne Lenglen, née à Compiègne le et morte à Paris le , est une joueuse de tennis française. Surnommée « la divine », elle fut la première star internationale du tennis féminin.

Biographie

C'est en 1910, à l'âge de 11 ans, que Suzanne touche pour la première fois une raquette de tennis, offerte par son père pour qu'elle puisse s'amuser sur le court familial en terre battue à Marest-sur-Matz (Oise). Son père remarque très vite son aisance sur le court et son goût pour le tennis ; il décide de devenir son entraîneur. À l'aide de petites cibles placées sur le court, et grâce à de nombreuses heures d'exercice, elle progresse rapidement, jouant bientôt au Tennis Club de Nice. Suzanne Lenglen dispute son premier tournoi senior en 1912, alors qu'elle n'a que 13 ans. Un an plus tard, elle est déjà sollicitée par le champion du monde masculin, le Néo-zélandais Anthony Wilding, pour faire équipe en double mixte. Elle poursuit sa progression et atteint la finale du championnat de France (Roland Garros) dès 1914. Trois semaines plus tard, elle est sacrée championne du monde sur terre battue à Saint-Cloud. La Première Guerre mondiale ne paraît pas troubler le quotidien de la jeune championne qui poursuit son entraînement avec ses amis ou des officiers de retour du front. Les partenaires masculins sont nombreux, ce qui lui permet de s'endurcir physiquement comme techniquement. C'est à Wimbledon que Lenglen fait son retour en 1919 et affronte Dorothy Lambert Chambers, âgée de 40 ans, qui a déjà remporté sept fois le tournoi. À la surprise générale et au terme d'une partie acharnée (8-10, 6-4, 7-9), la jeune Suzanne remporte le match. Elle y enchaînera désormais les victoires jusqu'en 1926. Elle remporte six fois le tournoi de Wimbledon et six fois les Internationaux de FranceÉpreuve ouverte aux licenciés (Français ou non) des clubs français jusqu'en 1924 (Championnat de France) en simple. En sept ans, elle remporte 241 tournois, dont 81 en simple et trois médailles olympiques (dont deux d'or). Elle signe une série de 171 victoires consécutives. La championne incontestée domine et transforme le tennis féminin tout en attirant les foules. Elle opère de nombreux changements dans le tennis, améliore les techniques et invente une nouvelle façon de s'habiller pour mieux jouer. Elle est notamment la première à porter des jupes courtes. En 1926, elle met un terme à sa carrière amateur, suite à un incident à Wimbledon. Elle refuse de jouer deux matchs de suite (simple et double) et les organisateurs la menacent de disqualification. Suzanne se braque et refuse de se présenter sur le court, faisant un affront à la reine présente en tribune. Les choses semblent s'arranger par la suite, et Suzanne dispute finalement ses matchs quelques jours plus tard. Mais la reine n'est pas là, et le public anglais, vexé par le caprice de la Française, est glacial lors de son match en simple. Blessée par cette attitude, la Divine renonce au tournoi et met un terme définitif à sa carrière amateur. En 1926-1927, Suzanne Lenglen prend part à une tournée professionnelle aux États-Unis et gagne les 38 matches qu'elle dispute face à Mary Browne. En février 1927, elle rentre à Paris où elle ouvre une école de tennis, qui sera reconnue comme un centre fédéral d'entraînement par la Fédération française de tennis en 1936. La presse annonce en juin 1938 que Suzanne Lenglen est atteinte par la leucémie. Elle devient aveugle quelques jours avant sa mort, le 4 juillet 1938. Elle est inhumée au cimetière parisien de Saint-Ouen. Elle est membre de International Tennis Hall of Fame depuis 1978. Depuis 1997, un court porte son nom au stade Roland-Garros. Construit en 1994, il portait auparavant le nom de court A. Il offre une capacité d'accueil d'environ 10 000 places. En 2001 le nom de Suzanne Lenglen est attribué à la Promotion annuelle des Éducateurs sportifs diplômés d'État par le ministre chargé des sports sur proposition de la Confédération Nationale des Éducateurs Sportifs et Salariés du Sport (CNES). Une avenue de Nice porte son nom.

Palmarès (partielÉgalement victorieuse des Championnats du monde sur terre battue en 1914, 1919, 1920, 1921, 1922 et 1923) Suzanne Lenglen

Titres en simple : 13 Finales en simple : 1 Titres en double : 9 Finales en double : 0 Non connu Titres en double mixte : 11 Finales en double mixte : 0 Aucune

Parcours en Grand Chelem

En simple (1914-1926) En double (1919-1926)

Notes

==
Sujets connexes
A.V. Bridge   Anthony Wilding   Anvers   Bill Tilden   C.G. McIlquham   Championnat de France de tennis féminin   Cimetière parisien de Saint-Ouen   Compiègne   Coqueluche   Cécité   Dorothea Douglass Chambers   Edith Dorothy Holman   Elizabeth Ryan   Entraîneur   Ethel Thomson Larcombe   Evelyn Colyer   Fernande Arendt   France   Fédération française de tennis   Gerald Patterson   Germaine Golding   Grand Chelem de tennis   Henri Cochet   International Tennis Hall of Fame   Internationaux de France de Roland-Garros   Irene Bowder Peacock   Jacques Brugnon   Jean Borotra   Joan Austin   Joan Fry Lakeman   Julie Vlasto   Kathleen McKane Godfree   Leucémie   Marest-sur-Matz   Margaret McKane Stocks   Marguerite Broquedis   Marie Storms   Mary Kendall Browne   Max Decugis   Molla Bjurstedt Mallory   Nice   Nouvelle-Zélande   Oise (département)   Open d'Australie   Paris   Pat O'Hara Wood   Première Guerre mondiale   Professionnel   Raquette   Saint-Cloud   Saison 1994 de la WTA   Saison 1997 de la WTA   Tennis   Tennis aux Jeux Olympiques d'été   Terre battue   Tournoi de Wimbledon   US Open de tennis   Wimbledon (Londres)   Winifred Beamish  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^