Années 1970

Infos
Années 1970

Événements

- Sècheresse de 1976
- Sècheresse au Sahel
- Fin de la convertibilité dollar/or (1971).
- Conférence des Nations unies sur l'environnement à Stockholm (1972).
- Relation diplomatique entre les États-Unis et la République populaire de Chine. Bien que le président Richard Nixon rende visite en Chine en février 1972, il faudra attendre jusqu'en 1979 pour établir une vraie relation diplomatique.
- Guerre israélo-arabe de Kippour (1973, Israël, Égypte, Syrie).
- Alain S. rencontre Paul Braffort (1972, Saclay (France)).
- Premier choc pétrolier, crise économique (1973).
- Coups d'État et régimes militaires en Amérique latine (Chili 1973, Argentine 1976, URSS (1979).
- Deuxième choc pétrolier (1979).
- Conférence de Helsinki (la Détente Est-Ouest).
- Le scandale du Watergate entraîne la démission du président américain Richard Nixon (1972-1974)
- Prise de Saïgon par les communistes et fin de la Guerre du Vietnam (1975) Les seventies ont tenté l'innovation futuriste avec des tables en formica et des couleurs flashy alliées à des formes renversantes, style qui a été rejeté ensuite pour mauvais goût. Le film Orange mécanique de Kubrick en donne une représentation fidèle tant dans l'habillement que pour le mobilier d'intérieur. - ici: décor de créateur lors de l'exposition universelle de Montréal, 1967

Personnages significatifs

- Willy Brandt
- Léonid Brejnev
- Richard Nixon
- Houari Boumediene
- Valery Giscard d'Estaing
- Tito
- Fayçal ben Abdel Aziz Al-Saoud

Cinéma

- Cinéma américain des années 1970
- Liste des films français sortis dans les années 1970

Musique

- ABBA
- AC/DC
- Aerosmith
- Alain Souchon
- Barry White
- Bee Gees
- Black Sabbath
- Bob Marley
- Boney M
- Chic
- Claude François
- Creedence Clearwater Revival
- Curtis Mayfield
- Dalida
- David Bowie
- David Cassidy
- Deep Purple
- Earth, Wind and Fire
- Eric Clapton
- France Gall
- Genesis
- Giorgio Moroder
- Isaac Hayes
- Jeanette Dimech
- Jethro Tull'
- Janis Joplin
- John Lennon
- Johnny Hallyday
- Joe Dassin
- KC & The Sunshine Band
- Kiss
- Kool & The Gang
- Led Zeppelin
- Les Poppys
- Marvin Gaye
- Michel Polnareff
- Mireille Mathieu
- Patti Smith
- Peter Frampton
- Peter Tosh
- Pink Floyd
- Queen
- Scorpions
- Sex Pistols
- Sheila
- Stevie Wonder
- Supertramp
- Sylvie Vartan
- Sweet
- The Clash
- The Doors
- The Eagles
- The Jackson Five
- The Police
- The Ramones
- The Stooges
- The Who
- Van Halen
- War
- Yes
- ZZ Top
Voir également :catégorie:Groupe de musique des années 1970

Inventions, découvertes, introductions

- Méthode MERISE (méthode d'analyse et de conception, ainsi que de gestion de projet),
- Microprocesseur, disque compact, première imprimante laser (IBM 3800)
- Ordinateur personnel
- UNIX
- le rock psychédélique débarque en Europe: il vient des États-Unis dans la mouvance contestataire, les Californiens en tête de file: (tête de gondole à Venice Beach article anglais]): ce sont les seventies.
- Le reggae fait ses débuts hors de Jamaïque avec Bob Marley, Jimmy Cliff,  …

Economie & Société

- 15 août 1971 : Fin du « Gold Exchange Standard » : effondrement du système monétaire issu des accords de Bretton Woods en 1944.
- Le président Richard Nixon décide l’inconvertibilité du dollar par rapport à l’or, suite aux tensions permanentes sur cette monnaie. Cette décision est prise sans consulter les partenaires (autres pays occidentaux et Japon).
- Or le système monétaire international reconstruit à Bretton Woods en 1944 reposait sur deux piliers principaux. Un système de changes fixes entre monnaies (avec de très faibles marges de fluctuations) et la reconnaissance du dollar comme monnaie de réserve internationale (
as good as gold''), on a parlé de Gold Exchange Standard (étalon de change or). L’accumulation des déficits américains encore accrus par les dépenses afférentes à la guerre du Viêt Nam entrainait dans les années 1960 et dans les premières années de la décennie 1970 de très fortes pressions sur la monnaie américaine. Or sa fonction de monnaie de réserve mondiale gênait fort peu les États-Unis et ne les incitait pas à mieux contrôler leurs déficits.
- Le dollar étant convertible en or, tout au moins dans les échanges entre banques centrales, le danger que les autres pays exigent la conversion en or de leurs excédents de dollars était sérieux, ce qui permet de comprendre la décision de Nixon.
- Avec ce « Diktat » américain le système de Bretton Woods entrait en agonie, puisque la valeur de toutes les monnaies étaient déterminées par référence à un poids d'or, les pressions sur le dollar ne pouvaient qu’empirer, ce qui se produisit. Plusieurs réunions, notamment à Washington en décembre 1971 (accords de Washington du 18 décembre 1971) eurent lieu pour s’accorder sur une dévaluation de la devise américaine et tenter un replâtrage du système, en février 1973 la faiblesse du dollar conduisait à un réajustement des parités, insuffisant toutefois pour enrayer la poursuite de sa chute. En mars 1973 intervenait l’abandon de la fixité des taux de change des diverses monnaies par rapport à l’étalon dollar, ce qui permettait aux banques centrales des autres pays de cesser d’acheter du dollar pour maintenir sa parité, selon les règles du jeu du système en vigueur.
- Un nouveau système monétaire international dit de « changes flottants » voyait donc le jour. Il est toujours en vigueur en 2004, même si depuis cette époque l’euro a fait son apparition.
- Premier et deuxième chocs pétroliers en 1973 et 1979. Flambée du prix des matières premières.
- Âge d’or de l’OPEP (1974-1978). Les hauts prix du brut procurent aux États producteurs d’énormes revenus (23 milliards de dollars en 1972, 140 en 1977) qu’ils s’empressent de dépenser en achetant des armements et des biens de consommation ou en investissant. Les pays acheteurs doivent accepter une ponction sur leur pouvoir d’achat.

Europe occidentale

- Processus de désindustrialisation au Royaume-Uni : en 1970-1979, 15 000 emplois sont supprimés dans la construction navale, 60 000 dans la sidérurgie, 57 000 dans l’extraction charbonnière, 250 000 dans le textile, 80 000 dans la construction automobile. La part de l’industrie dans la population active tombe à 38% à la fin des années 1970 (48% en 1961) alors que les services progressent de 47 à 58% dans le même temps.
- Phase inflationniste en Italie.

Bloc de l'Est

- Au début des années 1970, la Hongrie accroît ses contacts commerciaux et culturels avec les pays non communistes. On autorise l’économie à s’inspirer des principes d’économie libre ce qui profite à toute la population. Le niveau de vie des Hongrois se situe aux alentours de 80-90% de la moyenne européenne dans les années 1970. Le salaire réel et la consommation des ménages ont triplé par rapport à l’avant-guerre et l’époque stalinienne.
- Mesures économiques en Pologne : blocage des prix, augmentation des salaires, réduction de la durée de travail, extension de la sécurité sociale, construction de nouveaux logements. Le gouvernement Edward Gierek, pour relancer la croissance, met peu à peu en œuvre une profonde réforme économique en donnant une plus grande autonomie aux entreprises, en privatisant une partie du secteur commercial, en ouvrant plus largement le commerce extérieur vers l’Occident. La Pologne s’endette auprès des pays Occidentaux pour acheter des équipements et des brevets, comptant rembourser sa dette en exportant vers l’Ouest des articles manufacturés compétitifs grâce aux faibles salaires polonais. Mais la crise économique consécutive au choc pétrolier l’empêchera de réaliser ses objectifs, et il lui faudra se rabattre sur les marchés des pays socialistes et surtout de l’Union soviétique, où les transactions commerciales à partir de 1976 s’effectuent en unités de compte inconvertibles dont la valeur nominale s’apprécie au fur et à mesure de la dévaluation du dollar. La Pologne ne gagnera pas assez de devises fortes pour rembourser ses dettes (qui passent de 764 millions de dollars en 1971 à 7, 4 milliards en 1975, 26 milliards en 1981) et sa croissance en sera bloquée (faute d’un approvisionnement régulier) avec des conséquences néfastes sur le niveau de vie.
- En Union soviétique, une série de mesures sont prises pour essayer d’accroître les rendements agricoles : salaire mensuel pour les agriculteurs, techniques de gestion affinées, usage d’engrais et de machines, développement de l’irrigation, regroupement les petits fermiers des kolkhozes et renforcement les sovkhozes, grands centres d’exploitation agricole appartenant à l’état. Ces mesures, associées à des conditions météorologiques favorables, ont pour effet les moissons records en 1973, 1974 et 1976.
- De 1979 à 1981, les mauvaises récoltes se succédent en URSS. Elle bloquent les investissements. À la fin des années 1970, l’économie soviétique entre dans une crise structurelle : elle est confrontée à une raréfaction relative des ressources (main-d’œuvre et capital), dont les conditions d’utilisation se sont brutalement détériorées (le ratio constructions inachevées/investissement s’accroît). Les difficultés de la vie quotidiennes augmentent (pénurie de logement, queue devant les magasins d’alimentation, rareté des articles manufacturés). Une couche sociale privilégié (élite politique, militaire ou culturelle) apparaît. Les médiocres performances de l’économie en matière de service aux consommateurs favorisent le développement de la corruption à l’ère de la stagnation. L’économie souterraine se développe et les dirigeants d’entreprise impliqués fusionnent avec les hautes sphères du parti et de l’appareil d’État, qui acceptent des pots-de-vin. Il s’ensuit une démoralisation, et les vols sur les lieux de travail se multiplient. Le contraste entre les comportements quotidiens et les valeurs socialistes développe le cynisme (taux de divorce élevé, alcoolisme). L’aggravation de la situation, dans un régime policé qui n’admet pas la contestation, se traduit par une apathie politique.

Proche-Orient

- Sadate se rapproche de l’Occident et se tourne vers le libéralisme économique. L’Égypte bénéficie de nouvelles ressources : émigrés égyptiens travaillant dans le Golfe persique et l’Irak, réouverture du canal de Suez, tourisme. La croissance économique redémarre (7% par an en moyenne entre 1972 et 1986).
- Hafez el-Assad entreprend en Syrie une politique de libéralisation économique tout en conservant l’idéologie socialiste. Les importations étrangères sont pour partie autorisées, l’entreprise privée renaît.
- Les importantes ressources financières que lui procure la hausse du pétrole en 1973 font de l’Iran la puissance dominante du golfe Persique ; l’armée se dote d’équipements modernes. Mais la politique de modernisation du chah inquiète des intérêts acquits, particulièrement ceux du clergé chiite qui attise le mécontentement populaire. Le régime se maintient grâce à une police brutale.
- Les revenus de l’Arabie saoudite sont passés de 2 milliards de $ en 1970 à 43 milliards en 1977. Les surplus de revenus sont investis dans les pays occidentaux sous forme de placements bancaires (recyclage des pétrodollars).

Asie

- Le premier choc pétrolier met un arrêt à la Haute croissance et ralentit l’expansion commerciale du Japon. Le taux de croissance du PIB est divisé par plus de deux (4 % par an entre 1973 et 1990).
- Les investissements japonais à l’étranger passent de 10 à 80 milliards de dollars de 1974 à 1987.
- En Corée du Sud, de 1973 à 1990, le PNB croit de 8, 6 % par an, alors que la population n’augmente qu’au rythme de 1, 5 %. L’agriculture et les mines n’augmentent que lentement, mais les secteurs de l’industrie (+12, 6 % par an), du bâtiment, des transports et communications, des activités financières font preuve d’un dynamisme stupéfiant et entraîne l’ensemble de l’économie à la suite des changements structurels qui assurent leur prépondérance. La population active employé dans l’agriculture passe de 63 % à 18 % du total, au profit de l’industrie et des services. La proportion de la population active diplômé de l’enseignement secondaire passe de 14 % en 1970 à 38 % en 1990.
- De retour au pouvoir, Deng Xiaoping aspire à une Chine puissante, respectée et modernisée. Pour cela il faut accélérer la croissance économique, sortir le pays de la pauvreté, multiplier les stimulants matériels, sans tomber dans le chaos et l’anarchie. Il tient à mettre un terme à la révolution culturelle, à la préférence accordée alors au militantisme au détriment de l’expertise. Son pragmatisme lui fait accorder une priorité absolue aux « quatre modernisations » définies par Zhou Enlai en 1973-1975. Nationaliste (pour les questions de Hong Kong et de Taiwan), Deng sait que la modernisation de la Chine passe par son ouverture : la technologie et les capitaux ne peuvent venir que de l’Occident. Mais pour éviter que le pays ne se disloque et ne cède à ses tentations centrifuges, il refuse une démocratisation qui ferait perdre au parti son monopole du pouvoir. Son programme consiste à transformer progressivement les bases économiques du système socialiste, tout en conservant une organisation politique léniniste.
- als:1970er ast:Años 1970 br:Bloavezhioù 1970 bs:1970te ca:Dècada del 1970 cv:1970-мĕш çулсем cy:1970au da:1970'erne de:1970er el:Δεκαετία 1970 en:1970s eo:1970-aj jaroj es:Años 1970 et:1970. aastad eu:1970eko hamarkada fi:1970-luku gd:1970an he:שנות ה-70 של המאה ה-20 hr:1970-ih hu:1970-es évek ia:1970s id:1970-an io:1970a yari is:1971-1980 it:Anni 1970 ja:1970年代 jv:1970-an ka:1970-იანები kk:1970 жж. ko:1970년대 ksh:1970-er Joohre la:Decennium 198 lt:XX amžiaus 8-as dešimtmetis ms:1970-an nah:1970s nl:1970-1979 nn:1970-åra no:1970-årene nrm:Annaées 1970 os:1970-тæ pl:Lata 70. XX wieku pt:Década de 1970 ro:Anii 1970 ru:1970-е scn:1970ini se:1970-lohku simple:1970s sk:70. roky 20. storočia sl:1970. sq:Vitet 1970 sr:1970е su:1970-an sv:1970-talet ta:1970கள் tt:1970. yıllar uk:1970-ті uz:1970-lar wa:Anêyes 1970 zh:1970年代 zh-min-nan:1970 nî-tāi zh-yue:1970年代
Sujets connexes
ABBA   AC/DC   Accords de Bretton Woods   Accords de Washington   Aerosmith   Alain Souchon   Années 1950   Années 1960   Années 1970   Années 1980   Années 1990   Anouar el-Sadate   Arabie saoudite   Argentine   Assemblée parlementaire de l'OSCE   Barry White   Black Sabbath   Bloc de l'Est   Bob Marley   Boney M   Bretton Woods   Canal de Suez   Changes flottants   Chic (groupe de musique)   Chili   Choc pétrolier   Cinéma américain des années 1970   Claude François   Corée du Sud   Creedence Clearwater Revival   Curtis Mayfield   Dalida   David Bowie   David Cassidy   Deep Purple   Deng Xiaoping   Deuxième choc pétrolier   Disque compact   Dollar   Earth, Wind and Fire   Edward Gierek   Environnement   Eric Clapton   Euro   Exposition universelle   Fayçal ben Abdel Aziz Al-Saoud   France Gall   Genesis (groupe)   Gestion de projet   Giorgio Moroder   Gold Exchange Standard   Golfe Persique   Guerre du Viêt Nam   Hafez el-Assad   Hong Kong   Hongrie   Hô-Chi-Minh-Ville   Imprimante   Irak   Iran   Isaac Hayes   Israël   Italie   Jamaïque   Janis Joplin   Japon   Jeanette Dimech   Jethro Tull (groupe)   Jimmy Cliff   Joe Dassin   John Lennon   Johnny Hallyday   Kiss   Kool & The Gang   Led Zeppelin   Les Poppys   Liste des films français sortis dans les années 1970   Léonid Brejnev   Marvin Gaye   Michel Polnareff   Microprocesseur   Mireille Mathieu   Monnaie   Monnaie de réserve   Or   Orange mécanique   Ordinateur personnel   Patti Smith   Peter Frampton   Peter Tosh   Pink Floyd   Pologne   Premier choc pétrolier   Queen   Reggae   Richard Nixon   Rock psychédélique   Royaume-Uni   République populaire de Chine   Sahel africain   Scandale du Watergate   Scorpions   Sex Pistols   Sheila   Stevie Wonder   Supertramp   Sweet (groupe)   Sylvie Vartan   Syrie   Système monétaire   Taiwan   The Clash   The Doors   The Eagles   The Jackson Five   The Police   The Ramones   The Stooges   The Who   UNIX   Union des républiques socialistes soviétiques   Van Halen   Willy Brandt   Yes   ZZ Top   Zhou Enlai  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^