Chios

Infos
Chios ou Chio (en grec ancien Khíos, en grec moderne I Chíos, n.fém.), île grecque de la mer Égée, proche de la Turquie. Avec l'île de Psara, elle forme le nome de Chios, dont la capitale, également appelée Chios ou Chora (la ville), compte habitants (2000). Les principaux revenus de l'île sont tirés du tourisme, surtout culturel : elle compte de nombreux vestiges grecs comme le temple d'Apollon à Phana, ainsi que des monuments
Chios

Chios ou Chio (en grec ancien Khíos, en grec moderne I Chíos, n.fém.), île grecque de la mer Égée, proche de la Turquie. Avec l'île de Psara, elle forme le nome de Chios, dont la capitale, également appelée Chios ou Chora (la ville), compte habitants (2000). Les principaux revenus de l'île sont tirés du tourisme, surtout culturel : elle compte de nombreux vestiges grecs comme le temple d'Apollon à Phana, ainsi que des monuments byzantins, comme le monastère de Néa Moni. Le Sud produit également du mastic, tiré de la résine du lentisque.

Histoire

Carte topographique de l'île

De l'Antiquité au Moyen-Âge

-Chios est réputée pour être le lieu de naissance d'Homère. Cette tradition prend sa source dans le vers 172 de l'un des Hymnes homériques, l'hymne à Apollon délien où le poète dit de lui-même : « (c'est un aveugle, qui réside à Chios la rocailleuse). » De fait, Chios abrite ensuite la « confrérie des Homérides », un groupe de rhapsodes qui prétendent descendre spirituellement du Poète. Parmi les autres natifs célèbres de l'île, on peut citer Ion le tragique, le sophiste historien Théopompe, le sophiste Théocrite, le géomètre Hippocrate ou encore Métrodore.
-Chios fait également partie de la confédération ionienne. Au moment de la conquête de Cyrus Ier en -546, elle est protégée par son statut insulaire.
- Elle se joint ensuite aux autres cités grecques lors de la grande révolte de -499 à l'origine des Guerres médiques, et envoie 100 trières pour la bataille de Milet.
- Soumise par les Perses en -494, elle entre dans la ligue de Délos à la fin des guerres médiques.
- En -424, sept ans après le début de la guerre du Péloponnèse, Athènes, suspectant une défection de Chios, force les citoyens à abattre leurs murs.
- En -412, Chios fut ensuite parmi les premières cités ioniennes à effectivement faire défection. Athènes envoie un contingent qui ravage l'île et met le siège devant la ville. Malgré une révolte des esclaves, Chios ne tombe pas. Athènes, menacée par ailleurs dans la mer Egée et en Asie Mineure , lève alors le siège.
- Elle revint plus tard et dut de nouveau châtier une défection de Chios, lors des Guerres sociales (-357).
-Par la suite, nous n'avons que des faits épars :
- Chios est prise en -201 par Philippe V de Macédoine.
-Elle sert de base de ravitaillement aux Romains dans leur guerre contre le roi séleucide Antiochos III.
- Elle est l'alliée de Mithridate du Pont contre Rhodes.
- Elle tombe ensuite sous domination romaine.
- C'est l'une des régions dont le politique romain Verrès pilla les statues.
-L'ile tombe dans le giron de Byzance après la chute de l'Empire Romain. L'île est alors impactée par les rapports de force de ses puissants voisins.
-En 1304, après de fréquentes incursions turques, Byzance confie ce fief à une lignée de seigneurs de la famille génoane Zaccharia.
-En 1329, l'empereur byzantin Andronic III Paléologue reprend l'île sous son giron.
-En 1346, Chios devient possession de la République de Gênes qui dut la céder aux Turcs en 1566.
-En 1456, le 25 novembre, Jacques Cœur meurt sur l'île de maladie alors qu'il commande une flotte du pape Calixte III partie combattre les Turcs.

Le Massacre de Chios

En 1822, au début de la guerre d'indépendance grecque, des insurgés grecs vinrent pousser les habitants de Chios à se révolter contre l'occupation ottomane. L'île avait de plus accueilli de nombreux réfugiés venus d'Asie Mineure. Les représailles turques furent très dures. 100.000 des 120.000 personnes présentes sur l'île furent massacrées. Ces événements émurent l'ensemble de l'Europe, inspirant à Eugène Delacroix son tableau Scènes des massacres de Scio, pouvant être vu au Musée du Louvre, et à Victor Hugo L'Enfant de Chios. Ces massacres jouèrent un rôle important dans le développement du philhellénisme en Europe occidentale.

Lieux à ne pas manquer

- Le monastère Néa Moni : Ce monastère, situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Chios au milieu des montagnes qui dominent cette dernière, fut fondé entre 1042 et 1055 par l'empereur Constantin Monomaque suite à la découverte d'une icône représentant la Vierge. C'est un petit bijou du christianisme byzantin. Ce monastère, inscrit au patrimoine de l'Unesco en 1990, abrite une série de mosaïques médiévales uniques au monde.
- Le musée Ph. Argenti ou Musée Koraïs. (Philip Argenti, historien dont la famille est originaire de Chios, publia Le Libro d'Oro, Oxford UP (1955) (2 vol.) sur la généalogie et les familles nobles de Chios. Il rassembla une collection illustrant l'histoire de l'île. Le musée abrite des peintures, des costumes, des outils, des objets d'art populaire, ... On y trouve aussi la copie de la toile de Delacroix Scènes des massacres de Scio).
- À Pyrghi, village de la région Mastichochoria où on peut trouver : - L'église des Saints Apôtres (Aghii Apostoli) - Un tour en ruines qui avait été le noyau du système défensif, a donné son nom à ce village.
- À Mesta, village de la région Mastichochoria où on peut trouver : - L'église Megas Taxiarchi fondée au est une des plus grandes églises de la Grèce. - L'église byzantine des Taxiarques (Palios Taxiarchis) fut fondée au XIV siècle. Elle abrite une très belle icône en bois du XVIII siècle.

Petites infos

- La région de Mastichochoria, dont deux villages Pyrghi et Mesta ont un caractère médiéval marqué, doit son nom au mastic. Le mastic est un extrait d'un arbuste de la famille des pistachiers. ==
Sujets connexes
Adamántios Koraïs   Andronic III Paléologue   Antiochos III   Apollon   Byzance   Calixte III   Cyrus Ier   Empire ottoman   Empire romain   Eugène Delacroix   Grec ancien   Grec moderne   Grèce ottomane   Guerre d'indépendance grecque   Guerre du Péloponnèse   Guerres médiques   Gênes   Hippocrate de Chios   Homère   Hymnes homériques   Icône (religion)   Ionie   Jacques Cœur   Mastic   Mer Égée   Milet   Mithridate   Monastère   Perses   Philhellénisme   Philippe V de Macédoine   Pistacia   Psara   Rhapsode   Rhodes   Théocrite   Théopompe   Tourisme   Trière   Turquie   Verrès   Victor Hugo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^