Jean-Paul Gut

Infos
Jean-Paul Gut, né le 1 juillet 1961, est un membre important du groupe EADS.
Jean-Paul Gut

Jean-Paul Gut, né le 1 juillet 1961, est un membre important du groupe EADS.

Etudes

Il est diplômé de l’Institut d'études politiques de Paris et possède un master en économie.

Matra

Jean-Paul Gut débute sa carrière en 1983 chez Matra-Défense, à l'âge de 22 ans, en tant que vice-président Export. En 1988, il se voit confier le poste de directeur commercial Export. En 1990, il est nommé Executive Vice-President pour les affaires internationales de Matra Défense Espace. En 1993, il accède au poste de Senior Executive Vice-President, en charge de toutes les affaires internationales du Groupe Lagardère. Il devient membre du comité exécutif et stratégique ainsi que conseiller du président Jean-Luc Lagardère. En 1996, il devient Senior Executive Vice President de Matra BAE Dynamics. En 1998, il est nommé directeur délégué de la gérance du Groupe Lagardère, chargé des affaires internationales et du secteur hautes technologies. A la fusion de Matra-Défense et de Aérospatiale en 2000, il est nommé président d’Aerospatiale Matra Lagardère International et directeur délégué en charge de la défense et du transport spatial d’Aerospatiale Matra, l’une des trois sociétés fondatrices d’EADS.

EADS

A la création d'EADS, il devient membre du conseil d’administration et du comité exécutif de EADS. Proche d'Arnaud Lagardère, il est nommé, en juin 2005, directeur général délégué de EADS au moment même où Noël Forgeard et Thomas Enders arrivent à la tête du groupe civilo-militaire. Il est également directeur d’EADS International (l’organisation marketing d’EADS) qu’il a fondée à la création du groupe en 2000. En mai-juin 2006, il reprend les fonctions de directeur de la stratégie du groupe EADS occupées par Jean-Louis Gergorin, démissionnaire après smise en examen dans l'affaire Clearstream 2. Il devient directeur général chargé du marketing, de l'international et de la stratégie jusqu'en juin 2007. En juin 2007, il quitte EADS, remplacé par le président de MBDA (branche missilière d'EADS en association avec BAE Systems et Finmeccanica), Marwan Lahoud, frère d'Imad Lahoud, suspecté d'être l'auteur des faux listings de l'affaire Clearstream 2.

Parachute doré

Jean-Pâul Gut a bénéficié officiellement de 2, 8 millions d'euros d'indemnités de départ (parachute doré), ce qui correspond à deux ans de salaire. Cette somme, inférieure de près de trois fois à celle perçue par Noël Forgeard, pourrait provoquer une nouvelle polémique alors qu'Airbus, filiale à 100% d'EADS, met en oeuvre le plan "Power 8" de réduction de coûts et de suppression de 10.000 emplois. Le 14 mai 2007, selon le journal Capital, Jean-Paul Gut aurait initialement demandé une indemnité de départ (parachute doré ou Golden parachute) de 12 millions d'euros, soit 4 de plus que Noël Forgeard (8, 5 millions d'euros d'indemnités). Pour éviter une nouvelle polémique, une solution aurait été trouvée avec le fonds d'investissement de l'Etat du Qatar, le QIA, qui contrôle un peu plus de 6% du capital d'EADS. Selon Capital, le QIA embaucherait Jean-Paul Gut, en lui versant une 'prime de bienvenue' (ou "Golden Hello") d'au moins 12 millions d'euros. Cette solution Qatari a été niée par la société EADS après son évocation publique.

Suspicion de délit d'initié (Affaire EADS)

Dans l'affaire EADS, de hauts dirigeants de cette société auraient réalisé d'importantes plus-values en vendant des titres EADS en mars 2006, avant l'annonce de retards de livraison du très gros porteur A380, annonce qui avait entraîné une chute du cours de l'action du groupe de plus de 26 % en une seule séance. Les juges Philippe Courroye et Xavière Simeoni ont été désignés en novembre 2006 pour instruire une information judiciaire ouverte contre X pour délit d'initié, recel de délit d'initié et diffusion d'informations fausses ou trompeuses, à la suite d'une plainte de petits actionnaires. Jean-Paul Gut, directeur général délégué, aurait ainsi vendu 75 000 titres pour 1 150 000 euroshttp://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?news=4192797 Article de Boursorama sur les parachutes dorés, tout comme Noël Forgeard, co-président d'EADS, et ses enfants, François Auque, directeur d'EADS Space, Jussi Itavuori, directeur des ressources humaines. "Au moment où j'ai exercé mes stock-options, je ne disposais d'aucune information me permettant de penser que des retards chez Airbus allaient avoir un impact sur les comptes d'EADS", a déclaré Jean-Paul Gut au Figaro le 11 juin 2007.

Références

- Des cadres d'EADS convoqués à la brigade financière à Paris, Le Monde, 24 avril 2007
- Jean-Paul Gut demanderait 12 millions d'euros pour partir, nouvelobs.com, 14 mai 2007
- Un dirigeant d'EADS exigerait 12 millions d'euros d'indemnités de départ, Le Monde, 15 mai 2007
- EADS : Jean-Paul Gut jette l'éponge, Le Figaro, 11/06/2007

Sources

¹ http://www.eads.net Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Paris Catégorie:Personnalité française du monde des affaires Catégorie:Naissance en 1961 Gut, Jean-Paul
Sujets connexes
Affaire Clearstream 2   Affaire EADS   Airbus   Arnaud Lagardère   Aérospatiale   Capital   Délit d'initié   Finmeccanica   François Auque   Groupe Lagardère   Imad Lahoud   Institut d'études politiques de Paris   Jean-Louis Gergorin   Jean-Luc Lagardère   Jussi Itavuori   MBDA   Marwan Lahoud   Matra (aéronautique)   Noël Forgeard   Philippe Courroye   Prime de bienvenue   Qatar   Thomas Enders   Xavière Simeoni  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^