Svalbard

Infos
Le Svalbard, appelé souvent Spitzberg en français du nom de son île principale, est un archipel situé entre 74° et 81° de latitude nord et entre 10° et 34° de longitude est. Il dépend du royaume de Norvège dont il forme l'extrémité septentrionale.
Svalbard

Le Svalbard, appelé souvent Spitzberg en français du nom de son île principale, est un archipel situé entre 74° et 81° de latitude nord et entre 10° et 34° de longitude est. Il dépend du royaume de Norvège dont il forme l'extrémité septentrionale.

Histoire

Article détaillé : Histoire du Svalbard Les Vikings ou les Russes ont probablement découvert le Svalbard dès le . Il existe un pays nommé Svalbard — littéralement « côte froide » — dans les récits traditionnels nordiques. Cependant, la première découverte incontestable de l'archipel fut réalisée par le navigateur néerlandais Willem Barents en 1596. Les îles servirent de base internationale pour la pêche à la baleine lors des et s. Elles servent également comme base arrière pour de nombreuses expéditions d'exploration de l'Arctique. Au début du , des compagnies américaines, anglaises, suédoises, russes et norvégiennes commencèrent l'extraction de charbon. La souveraineté de la Norvège a été reconnue par le traité du Svalbard le 9 février 1920 avec une clause qui limitait l'utilisation militaire du territoire et une autre qui tolérait les colonies créées par les autres nations. Cinq ans après, la Norvège contrôle officiellement le territoire. Le Svalbard fut le théâtre d'une lutte méconnue entre le Troisième Reich et les Alliés pour l'implantation de stations météorologiques lors de la Seconde Guerre mondiale.

Politique

Par le traité du Svalbard du 9 février 1920, la souveraineté norvégienne sur l'archipel a été reconnue et les îles ont été déclarées zone démilitarisée. La Norvège récupéra l'administration du Svalbard en 1925. Cependant, selon les termes de ce traité, les citoyens de divers pays ont le droit d'exploiter les ressources naturelles "sur un pied d'égalité absolu". En conséquence, un établissement russe permanent, plus ou moins autonome, s'est développé à Barentsburg. Les Russes ont abandonné un établissement similaire à Pyramiden en 2000. Il fut un temps où la population soviétique du Svalbard dépassait considérablement la population norvégienne, mais ce n'est plus le cas désormais. Un gouverneur nommé par la Norvège, le sysselmann, basé à Longyearbyen, administre le territoire, indépendamment du régime des fylker, exceptées la fiscalité qui dépend des services d'imposition (fylkesskattekontor) et de contentieux (fylkesskattenemnd) du Nord-Troms et les affaires juridiques qui relèvent du tribunal de grande instance (tingrett) de Tromsø.

Géographie

Carte du Svalbard Article détaillé : Géographie du Svalbard Le Svalbard est un archipel de l'océan Arctique, s'étendant entre entre 74° et 81° de latitude nord et entre 10° et 34° de longitude est, formant la partie la plus au nord de la Norvège. Les îles s'étendent sur 62 050 km². Les trois îles principales sont Spitsbergen (ou Spitzberg) (39 000 km²), Nordaustlandet (14 600 km²) et Edgeøya (5 000 km²). Des pans entiers du Svalbard sont recouverts par des glaciers, en particulier l'Austfonna sur Nordaustlandet. Cependant, le Courant nord atlantique tempère le climat arctique, rendant les eaux navigables quasiment toute l'année. Le Svalbard est situé au-delà du cercle polaire arctique. À Longyearbyen, le soleil de minuit dure du 20 avril au 23 août et la nuit polaire du 26 octobre au 15 février. Hameaux
- Barentsburg (Баренцбург) (installation russe)
- Île aux Ours
- Grumant en norvégien Grumantbyen (Грумант) (établissement russe, abandonné en 1961. Une remise en route des opérations minières à été annoncée en 2003)
- Isfjord radio
- Longyearbyen
- Ny-Ålesund (établissement norvégien, mine de charbon jusqu'en 1963, centre de recherche depuis 1968)
- Pyramiden (Пирамида) (établissement russe, abandonné en 2000)
- Sveagruva Les hameaux ne sont reliés par aucune route. Les moyens de transports utilisés sont le bateau, l'avion, l'hélicoptère et la motoneige.

Économie

Article détaillé : Économie du Svalbard Ny-Ålesund, sur la côte ouest de l'île de Spitzberg L'activité économique tourne autour de l'extraction de charbon, suppléée par la pêche et la chasse. Pendant la dernière décennie du 20 siècle, le tourisme, la recherche scientifique et quelques entreprises de haute-technologie se sont développées, particulièrement les stations relais de satellite. La Norvège revendique une zone de pêche exclusive de 200 milles marins autour des îles, mais la Russie ne la reconnaît pas pour l'instant. Depuis janvier 2004, le Svalbard est relié par plus de 1400 km de fibres optiques à Harstad en Norvège. Ce réseau est utilisé par les stations suivant des satellites en orbite polaire. Un important dépôt de semences, le Svalbard International Seed Vault (Svalbard globale frøhvelv en norvégien), est en construction depuis mars 2007. Capable de résister aux cataclysmes naturels et humains, il doit servir à conserver les semences qui permettront à l’agriculture de s’adapter aux défis imposés par les changements climatiques et les maladies qui peuvent anéantir les récoltes. Il doit être opérationnel en 2008.

Démographie

Article détaillé : Démographie du Svalbard La population du Svalbard compte approximativement 2 400 habitants, dont 800 citoyens russes et ukrainiens, ainsi qu'une quinzaine de scientifiques polonais. La majorité de la population est norvégienne.

Climat

Le jour permanent commence vers la fin avril pour finir fin août. Au début de cette période, la température est proche de -10 à -5°. Toutefois, lors de tempêtes polaires ou bien lorsque le soleil se cache quelques heures derrière un pic ou un nuage, la température peut vite descendre à - 15° et même - 20° (dans ce cas extrême, seulement en bas des glaciers, car le vent s'y engouffre et se refroidit). Au cours de l'été, la température est normalement faiblement positive (bien qu'un record à 21 C° ait été enregistré à l'aéroport de Longyearbyen). Le ciel est très souvent couvert et les tempêtes y sont moins fréquentes.

Zoologie

.

Paléontologie

Des fossiles couvrant une période de près de 400 millions d'années ont été découverts : poissons primitifs, ammonites, rostres de belemnites coquillages, traces de pas de dinosaures, fougères, arbres, feuilles. Durant l'été 2006, un site de fossiles de reptiles marins d'une richesse exceptionnelle a été découvert.

Culture

Article détaillé : Culture du Svalbard

Divers

Voir aussi

==
Sujets connexes
Alliés   Ammonite   Archipel   Arctique   Austfonna   Avion   Baleine   Barentsburg   Bateau   Belemnite   Bernache nonnette   Chasse   Couronne norvégienne   Drapeau de la Norvège   Edgeøya   Est   Français   Fylke   Glacier   Grumantbyen   Géographie du Svalbard   Harald V de Norvège   Harstad   Heure d'été   Histoire du Svalbard   Houille   Hélicoptère   Impôt   Isfjord radio   Labbe parasite   Latitude   Longitude   Longyearbyen   Macareux   Mille marin   Motoneige   Nord   Nordaustlandet   Norvège   Norvégien   Nuit polaire   Ny-Ålesund   Océan Arctique   Orbite   Pays-Bas   Phoque   Phoque annelé   Phoque barbu   Pyramiden   Pêche (halieutique)   Renard polaire   Renne   Russie   Satellite artificiel   Seconde Guerre mondiale   Semence (agriculture)   Soleil de minuit   Spitzberg   Svalbard   Sveagruva   Toundra   Tourisme   Traité du Svalbard   Troisième Reich   Tromsø   Viking   Willem Barents  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^