Elie Wiesel

Infos
Elie Wiesel au Congrès américain Eliezer Wiesel, né à Sighet (Roumanie) le 30 septembre 1928, est un écrivain américain de langue française. Il est Prix Nobel de la paix.
Elie Wiesel

Elie Wiesel au Congrès américain Eliezer Wiesel, né à Sighet (Roumanie) le 30 septembre 1928, est un écrivain américain de langue française. Il est Prix Nobel de la paix.

Biographie

Eliezer Wiesel a une enfance heureuse à Sighet, dans la région de Marmatie (Roumanie) d'abord épargnée par la guerre. Mais à 15 ans, il est déporté avec sa famille par les nazis à Auschwitz et Birkenau, puis Buchenwald. Il y perdra plusieurs membres de sa famille (ses parents, sa sœur). Libéré par les Américains, il passe une dizaine d'années en France, durant lesquelles il fait des études de philosophie à la Sorbonne. Il devient journaliste dans le quotidien israélien Yediot Aharonot, ce qui lui permet de parcourir le monde et de rencontrer d'importantes personnalités, des artistes, des philosophes, et des chefs d'Etats ; il se lie d'amitié avec François Mauriac (qui l'aidera à publier sa toute première œuvre, La Nuit) et Golda Meir. À trente ans, il commence à décrire son expérience concentrationnaire, à témoigner pour les martyrs de la Shoah. Ainsi commence une longue bibliographie. Outre une quinzaine de romans, Elie Wiesel est l'auteur de deux pièces de théâtre, de nombreux essais traitant de sujets d'actualité, de judaïsme (avec notamment la série des Célébrations : hassidique, biblique, talmudique, prophétique, en attendant un prochain volume « mystique »), le lien entre tous ces ouvrages se situant dans la défense de la Mémoire. Plus qu'un romancier, un dramaturge ou un essayiste, Elie Wiesel se définit avant tout comme un « conteur ». Maison natale d'Elie Wiesel à Sighet Devenu citoyen américain en 1963, il obtient une chaire en sciences humaines à l'université de Boston. Il a entre autres soutenu la cause des juifs d'Union soviétique. Il se marie à l'âge de 41 ans et est père d'un enfant. Il fonde en 1980 le conseil de l'Holocauste américain. Décoré en 1984 en France de la Légion d'honneur, ayant reçu la Médaille du Congrès américain, fait docteur honoris causa par plus de cent universités, il reçoit le Prix Nobel de la paix en 1986. Il préside, depuis sa création en 1993, l'Académie universelle des Cultures. Ses œuvres ont également reçu plusieurs prix littéraires. En octobre 2006, le Premier ministre israélien Ehud Olmert lui a proposé le poste de Président de l'État d'Israël, en remplacement de Moshe Katsav. Elie Wiesel a refusé l'offre en expliquant qu'il n'est « qu'un écrivain ».

Bibliographie

- La nuit, Elie Wiesel.
- Et le monde se taisait (témoignage en yiddish, traduit/condensé en français sous le titre La Nuit - 1956)
- La Nuit (témoignage, éditions de Minuit - 1958 ; réédition en 2007 avec une nouvelle préface d'Elie Wiesel, ISBN 978-2-7073-1992-0)
- L'aube (récit, éditions du Seuil - 1960)
- Le jour (roman, éditions du Seuil - 1961)
- La ville de la chance (roman, éditions du Seuil - 1962, Prix Rivarol 1964)
- Les portes de la forêt (roman, éditions du Seuil - 1964)
- Le chant des morts (nouvelles et textes, éditions du Seuil - 1966)
- Les Juifs du silence (témoignage, éditions du Seuil - 1966)
- Le mendiant de Jérusalem (roman, éditions du Seuil - 1968, Prix Médicis 1968)
- Zalmen ou la folie de Dieu (théâtre, éditions du Seuil - 1968)
- Entre deux soleils (essais et récits, éditions du Seuil - 1970)
- Célébration hassidique (portraits et légendes, éditions du Seuil - 1972)
- Le serment de Kolvillàg (roman, éditions du Seuil - 1973)
- Ani Maamin : Un chant perdu et retrouvé (cantate, édition bilingue Random House - 1973), repris dans Un juif aujourd'hui (Voir la Cantate Ani Maamin sur une musique de Darius Milhaud pour chœur, orchestre, 4 comédiens : le récitant, Abraham, Isaac et Jacob. ed. Eschig)
- Célébration biblique (portraits et légendes, éditions du Seuil - 1975)
- Un Juif aujourd'hui (récits, essais, dialogues, éditions du Seuil - 1977)
- Le procès de Shamgorod tel qu'il se déroula le 25 février 1649 (théâtre, éditions du Seuil - 1979)
- Le testament d'un poète juif assassiné (roman, éditions du Seuil - 1980, Prix Livre Inter 1980, Prix des Bibliothécaires 1981)
- Contre la mélancolie (Célébration hassidique II, éditions du Seuil - 1981)
- Paroles d'étranger (textes, contes, dialogues, éditions du Seuil - 1982)
- Le Golem, illustré par Mark Podwal (récit, éditions du Rocher - 1983, publié en français en 1998)
- Le cinquième fils (roman, éditions Grasset - 1983, Grand prix du roman de la Ville de Paris 1983)
- Signes d'exode (essais, histoires, dialogues, éditions Grasset - 1985)
- Job ou Dieu dans la tempête, avec Josy Eisenberg (essai, éditions Fayard-Verdier - 1986)
- Discours d'Oslo (éditions Grasset - 1987)
- Le crépuscule, au loin (roman, éditions Grasset - 1987)
- Silence et Mémoire d'Homme (essais, histoires, dialogues, éditions du Seuil - 1989)
- L'oublié (roman, éditions du Seuil - 1989)
- Célébration talmudique (portraits et légendes, éditions du Seuil - 1991)
- Célébrations (édition reliée, éditions du Seuil - 1994)
- Tous les fleuves vont à la mer (Mémoires I, éditions du Seuil - 1994)
- Mémoire à deux voix, avec François Mitterrand (dialogues, éditions Odile Jacob - 1995)
- Se taire est impossible, avec Jorge Semprun (dialogue, éditions Arte / Mille et Une Nuits - 1995)
- ... Et la mer n'est pas remplie (Mémoires II, éditions du Seuil - 1996)
- La Haggadah de Pâque, illustré par Mark Podwal (commentaires, éditions Le Livre de poche - 1997)
- Célébration prophétique (portraits et légendes, éditions du Seuil - 1998)
- Les juges (roman, éditions du Seuil - 1999)
- Le mal et l'exil : 10 ans après, avec Michaël de Saint-Cheron (dialogues, éditions Nouvelle Cité - 1999)
- Le roi Salomon et sa bague magique, illustré par Mark Podwal (récit, éditions Le Rocher-Bibliophane - 1999)
- D'où viens-tu ? (textes, essais, dialogues, éditions du Seuil - 2001)
- Le chant qui habite le chant, commentaires des Songes, énigmes et paraboles de Rabbi Nahman de Bratslav (essai, éditions Daniel Radford -Bibliophane - 2002)
- Le rêve hassidique et l'espérance (éditions Bibliothèque Nationale de France - 2002)
- Le temps des déracinés (roman, éditions du Seuil - 2003)
- Et où vas-tu ? (textes, essais, dialogues, éditions du Seuil - 2004)
- Un désir fou de danser (roman, éditions du Seuil - 2006) En anglais, sans équivalent en français (liste non exhaustive) :
- A Journey of Faith (dialogues avec le Cardinal C. O'Connor - 1990)
- Conversations with Elie Wiesel (dialogues avec H.J. Cargas - 1976 et 1992)
- Hope Against Hope (entretiens de Johann Baptits Metz et d'Elie Wiesel avec Ekkehard Schuster & Reinhold Boschert-Kimming - 1999)
- Conversations with Elie Wiesel (dialogues avec R. Heffner - 2001)
- Elie Wiesel: Conversations (Robert Franciosi, editor - 2002)
- After the Darkness (essais - 2002) En anglais, avec plus ou moins d'équivalent en français (liste non exhaustive) :
- Legends of Our Time (essais - 1968)
- One Generation After (essais - 1971)
- Souls on Fire (essais - 1972)
- Messengers of God: Biblical Portraits & Legends (essais - 1976)
- Four Hasidic Masters (essais - 1978)
- Images from the Bible (essais - 1980)
- Five Biblical Portraits (essais - 1981)
- Somewhere a Master (essais - 1982)
- Against Silence: The Voice & Vision of Elie Wiesel (essais - 1985)
- The Six Days of Destruction (essais - 1988)
- From the Kingdom of Memory (essais - 1990)
- Sages and Dreamers: Portraits & Legends (essais - 1991)
- Wise Men and Their Tales (essais - 2003) Elie Wiesel a aussi participé non pas à la rédaction de livres mais à leur enrichissement en accordant à l'auteur un long entretien :
- Monsieur Chouchani, L'énigme d'un maître du XX siècle (Salomon Malka - 1994)
- Le Roi David : une biographie mystique (Laurent Cohen - 2000) Elie Wiesel est également l'auteur de nombreuses préfaces, postfaces (liste non exhaustive) :
- Veilleur, où en est la nuit ? (Alexandre Donat - 1967)
- La mémoire oubliée (Guy Suarès - 1979)
- Jérusalem l'irremplaçable (Jagodnik Franklin - 1980)
- Les enfants du Buchenwald (Judith Hemmendinger - 1984)
- Un monde disparu (Roman Vishniac - 1986)
- Histoire du Ghetto de Venise (Ricardo Calimani - 1988)
- Ces enfants qui nous manquent/Izieu, 6 avril 1944 (Antoine Spire - 1990)
- Le sionisme trahi ou les Israëliens du dimanche (Roger Ascot - 1991)
- Ma vigne à moi (Miriam Akavia - 1991)
- Why my Father died (Annette Kahn - ed. Simon and Schuster New York 1991)
- L'abandon des Juifs (David S. Wyman - 1992)
- Le Testament de Liou-Lio-Lian (Léon Leneman - 1992)
- La Prison n° 5 (Mehdi Zana - 1995)
- Un maillon dans la chaîne (André Neher - 1995), Ed.: Septentrion, coll.: Racines & modèles,
- Coupable d'être née adolescente à Auschwitz (Simone Lagrange - 1997)
- Holy Brother. Inspiring Stories And Enchanted Tales About Rabbi Shlomo Carlebach (Yitta Halberstam Mandelbaum - 1997)
- Le Roi Salomon (Laurent Cohen - 1997)
- L'Âme d'Israël (Schlomoh Brodowicz - 1998)
- Le Livre et l'épée (David Weiss Halivni - 1999)
- L'homme qui ne s'arrêtait jamais (Pierre Huth - 1999)
- Être juif (Manès Sperber - 1999)
- Migrations et Errances (Académie universelle des cultures - 2000)
- Les Emeraudes de l'Étoile (Jean-Pierre Allali - 2001)
- Sauvé par le dessin : Buchenwald (Walter Spitzer - 2004)
- L'Alliance et l'exil (Ariane Kalfa - 2004)
- Convoi N° 6 : Destination : Auschwitz 17 juillet 1942 (Antoine Mercier - 2005)
- Là où il n'y a pas d'hommes, tâche d'être un homme... (Yael Vered - 2006)
- The Righteous Among the Nations: Rescuers of Jews During the Holocaust (Mordecai Paldiel - 2007) Sur Elie Wiesel (liste non exhaustive, certains de ces livres contenant des entretiens et/ou des inédits d'Elie Wiesel) :
- The Vision of the Void. Theological Reflections on the Works of Elie Wiesel (Michael Berenbaum - 1979) ISBN 0-8195-6189-4 PA
- Rire dans l'univers tragique d'Élie Wiesel (Joë Friedemann - 1981)
- Elie Wiesel : un message à l'humanité (Robert McAfee Brown - 1983)
- Elie Wiesel. Qui êtes-vous ? (Brigitte-Fanny Cohen - 1987)
- Elie Wiesel : Variations sur le silence (Myriam B. Cohen - 1988)
- Fou de Dieu ou dieu des fous (Vincent Engel - 1989)
- Présence d'Elie Wiesel (David Banon - 1991)
- La paix pour destin (Daniel Morgaine - 1995)
- Une parole pour l'avenir (Michaël de Saint Cheron - 1996)
- Elie Wiesel en hommage (Ariane Kalfa et Michaël de Saint Cheron - 1998)
- Elie Wiesel : L'homme de la mémoire (Michaël de Saint Cheron - 1998)
- Celebrating Elie Wiesel. Stories, Essays, Reflections. (Alan Rosen -1998) Elie Wiesel a participé à plusieurs documentaires. On citera deux films ayant pour sujet Elie Wiesel lui-même :
- Elie Wiesel ou La ferveur hassidique (Marlène Bertin, Marie Grinewald - 1982)
- Dire l'indicible : la quête d'Élie Wiesel (Judit Elek - 1997)

Lien externe

- sur le site du Prix Nobel.
- , site de la Fondation Elie Wiesel pour l'Humanité.
- , site riche en informations biographiques.
- site référençant les films écrits par Elie Wiesel et les documentaires où il apparaît. Catégorie:Lauréat du Prix Nobel de la Paix Catégorie:Lauréat du Prix Médicis Catégorie:Déporté Catégorie:Auteur de littérature sur la Shoah Catégorie:Mémoire de la Shoah Catégorie:Naissance en 1928 bg:Ели Визел ca:Elie Wiesel cs:Elie Wiesel de:Elie Wiesel en:Elie Wiesel eo:Elie Wiesel es:Elie Wiesel fi:Elie Wiesel he:אלי ויזל hu:Elie Wiesel id:Elie Wiesel it:Elie Wiesel ja:エリ・ヴィーゼル nl:Elie Wiesel no:Elie Wiesel pl:Elie Wiesel pt:Elie Wiesel ro:Elie Wiesel ru:Визель, Эли sv:Elie Wiesel tr:Elie Wiesel vi:Elie Wiesel yi:אלי וויזעל
Sujets connexes
Abraham   André Neher   Annette Kahn   Auschwitz   Buchenwald   Darius Milhaud   David (Bible)   Ehud Olmert   France   François Mauriac   François Mitterrand   Ghetto   Golda Meir   Golem   Isaac   Israël   Jacob   Job   Journalisme   La Nuit (Wiesel)   Légion d'honneur   Marmatie   Martyr   Moshe Katsav   Prix Nobel de la paix   Roumanie   Salomon   Shoah   Sionisme   Sorbonne   Université de Boston   Yediot Aharonot   Yiddish  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^