Inégalité triangulaire

Infos
Triangle En mathématiques, 'inégalité triangulaire' exprime en substance que le chemin direct est le plus court. Cette inégalité peut être énoncée sous la forme d'une propriété ou bien d'une condition nécessaire à la bonne définition d'une distance.
Inégalité triangulaire

Triangle En mathématiques, 'inégalité triangulaire' exprime en substance que le chemin direct est le plus court. Cette inégalité peut être énoncée sous la forme d'une propriété ou bien d'une condition nécessaire à la bonne définition d'une distance.

Enoncés

En géométrie

Dans un plan euclidien, soit un triangle ABC. Alors les longueur AB, AC et CB vérifient l'inégalité : :AB \leqslant AC + CB Deux propriétés complètent cette inégalité : :
- |AC - CB| \leqslant AB :
- AB = AC + CB \Leftrightarrow C \in

Pour les nombres complexes

En utilisant une représentation complexe du plan euclidien, on obtient cette formulation équivalente. Pour (x, y) \in \mathbb^2, on a : :
- \Big| |x| - |y| \Big| \leqslant |x+y| \leqslant |x|+|y| :
- |x+y| = |x|+|y| \Leftrightarrow \exists (\lambda, \mu) \in \mathbb_+^2, \lambda x = \mu y

Généralisation aux espaces préhilbertiens

Soit (E, \langle | \rangle) un espace préhilbertien. On note \|.\| la norme quadratique associée au produit scalaire. Pour (a, b)\in E^2, on vérifie alors : :
-\left| \|a\| - \|b\| \right| \leqslant \|a + b\| \leqslant \|a\| + \|b\| :
- \|a + b\| = \|a\| + \|b\| \Leftrightarrow \exists (x, y) \in \mathbb_+^2, x\cdot a = y \cdot b

Point de vue axiomatique

Voir Distance (mathématiques) pour un article plus détaillé sur la notion de distance en mathématiques. Soit E un ensemble et d : E\times E \rightarrow \mathbb. On dit que d est une distance sur E si : :
-\forall (x, y)\in E^2, d(x, y)=d(y, x) :
-\forall (x, y)\in E^2, d(x, y)=0\Leftrightarrow x=y :
-\forall (x, y, z)\in E^3, d(x, z)\leqslant d(x, y)+d(y, z) La troisième propriété demandée à d pour être une distance est de vérifier l'inégalité triangulaire.

Démonstrations

Lemme

Enoncé

Pour z \in \mathbb : :
- Re(z) \leqslant |z| :
- Re(z) = |z| \Leftrightarrow z \in \mathbb_+

Démonstration

Soient z \in \mathbb et (a, b) \in \mathbb^2 tels que z = a + i b. Premièrement, Re(z) \leqslant |Re(z)| = \sqrt. Ensuite, a^2 \leqslant a^2 + b^2, car b^2 \geqslant 0 Par croissance de x\in\mathbb_+ \mapsto \sqrt \in \mathbb, on obtient \sqrt \leqslant \sqrt = |z|. Finalement Re(z) \leqslant |z|. Il y a égalité si Re(z) = |Re(z)|, c'est-à-dire si a est positif, et si |Re(z)|^2 = |z|^2, c'est-à-dire si b = 0.

Dans le cadre des nombres complexes

Soit (x, y)\in\mathbb^2.

Inégalités

|x+y|^2 = |x|^2+|y|^2 + 2Re(x \bar y) Or Re(x \bar y) \leqslant |x\bar y| = |x||y|, par le lemme. Donc |x+y|^2 \leqslant |x|^2+|y|^2 + 2|x||y| = (|x|+|y|)^2 Par croissance de x\in\mathbb_+ \mapsto \sqrt \in \mathbb, on obtient |x+y| \leqslant |x|+|y|. Posons x' = -x et y' = x+y. Par ce qui précède, on a |x' + y'| \leqslant |x'| + |y'|, c'est-à-dire |y| \leqslant |-x| + |x+y|. Donc |y| - |x| \leqslant + |x+y| De même, |x| - |y| \leqslant + |x+y| Finalement, \Big| |x| - |y| \Big| \leqslant |x+y| \leqslant |x|+|y|

Cas d'égalité

Supposons que |x+y| = |x|+|y|. On a alors Re(x \bar y) = |x\bar y|. Par le lemme, x\bar y est un réel positif. C'est-à-dire que x et y ont même argument. Donc \exists \theta\in\mathbb, x = |x|e^i\theta, y = |y|e^i\theta. Finalement, on a bien \lambda x = \mu y, avec \lambda = |y| et \mu = |x|.

Dans le cadre d'un plan euclidien

La démonstration la plus rapide est d'utiliser une réprésentation complexe du plan euclidien et d'appliquer le résultat précédemment démontré.

Dans le cadre des espaces préhilbertiens

La démonstration a exactement la même structure que pour les complexes. Soit (E, \langle | \rangle) un espace préhilbertien. Soit (a, b)\in E^2.

Inégalités

On a \|a + b\|^2 = \|a\|^2 + \|b\|^2 + 2 Re\langle a | b \rangle. Par le lemme, Re\langle a | b \rangle \leqslant | \langle a | b \rangle |. Par l'inégalité de Cauchy-Schwarz, | \langle a | b \rangle | \leqslant \|a\| \|b\|. D'où \|a + b\|^2 \leqslant \|a\|^2 + \|b\|^2 + 2\|a\| \|b\|. Et donc \|a + b\| \leqslant \|a\| + \|b\| Posons a' = -a et b' = b + a. On a, par ce qui précède, \|a' + b'\| \leqslant \|a'\| + \|b'\|. C'est-à-dire, comme \|a\| = \|-a\|, on a \|b\| \leqslant \|a\| + \|b+a\|. En faisant de même en intervertissant a et b, on obtient | \|a\| - \|b\| | \leqslant \|a + b\|. Finalement, | \|a\| - \|b\| | \leqslant \|a + b\| \leqslant \|a\| + \|b\|

Cas d'égalité

Supposons que \|a + b\| = \|a\| + \|b\|, et que a \neq 0. Par ce qui précède, on a donc Re\langle a | b \rangle = |\langle a | b \rangle| = \|a\| \|b\|. Donc, par le cas d'égalité de Cauchy-Schwarz, \exists \lambda\in\mathbb, b = \lambda\cdot a. Et \langle a | b \rangle est un réel positif. Comme, \langle a | b \rangle = \bar \lambda \|a\|^2, \lambda est aussi un réel positif. Finalement, \|a + b\| = \|a\| + \|b\| \Leftrightarrow \exists (\lambda, \mu) \in \mathbb_+^2, \lambda\cdot a = \mu \cdot b ==
Sujets connexes
Distance (mathématiques)   Espace préhilbertien   Inégalité de Cauchy-Schwarz   Inégalité de Minkowski   Mathématiques   Produit scalaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^