Forces aériennes royales (Maroc)

Infos
Les Force royales air marocaines (Alkowat al malakiya al jawiya al magharibiya) est le nom de l'armée de l'air du Maroc. Elles font partie de Forces armées royales du Maroc.
Forces aériennes royales (Maroc)

Les Force royales air marocaines (Alkowat al malakiya al jawiya al magharibiya) est le nom de l'armée de l'air du Maroc. Elles font partie de Forces armées royales du Maroc.

Histoire

Mirage F-1 Les Forces aériennes royales, disposent d’un matériel relativement moderne, notamment américain, français, biélorusse, sud-africain, chinois, italien, tchèque et russe. Fondée le 2 mars 1956, et disposant à l'origine d'hélicoptères et d'avions de transport d'origine française et américaine, les Forces royales air marocaines obtinrent leurs premiers avions à réaction de l'Union soviétique en février 1961. Il s'agissait de douze MiG-17F et deux MiG-15UTI, accompagnés par un premier lot de cent instructeurs de l'armée rouge. CN-235 Mais durant la guerre des sables de 1963, l'Union Soviétique soutint l'Algérie : cela conduisit à une rupture des relations avec Moscou. Depuis cette date, Paris et Washington sont les principaux fournisseurs du Royaume. En 1978, les Forces aériennes royales ont participé à l'opération de libération des otages de Kolwezi, dans l'ex-Zaïre, de Mobutu. Leurs escadrons para-militaire ont contribué à la reprise de la ville, qui était aux mains de la rébellion Katangaise. En 1991 elles participent aussi à l'opération tempête du désert en Irak. Aujourd'hui elles possèdent 13 500 hommes (élite, parachutistes, para-militaire, pilote, mécanicien, surveillance, etc.) et sont suffisamment équipées et entrainées pour faire face à n'importe qu'elle menace d'agression contre le Maroc ou ses intérêts. Outre la surveillance du territoire Marocain, les FAR sont tenues de réagir contre une agression au mur d'auto-défense au Sahara Marocain, participent à la lutte anti-drogue, à la lutte contre l'immigration clandestine, à la lutte anti-acridien, aux opération Licorne en Côte d'Ivoire, en Casamance, au Tchad, au Niger, et à la République Démocratique du Congo. L’aviation militaire marocaine possède, une élite composé de 13500 hommes, de plusieurs avions de combat, avions de transport et d'environ 120 helicoptères, des avions de chasse de type Northrop F-5, fournis par les Américains, des Dassault Mirage F1, achetés auprès des Français, ainsi que des hélicoptères de combat de type Gazelle, Alouettes, Écureuil, Puma.

Equipment

Notes et références de l'article

-

Voir aussi

===
Sujets connexes
AGM-65 Maverick   Algérie   Armée de l'air   Armée rouge   Armée royale (Maroc)   Avion d'entraînement   Avion à réaction   Boeing 707   CH-47 Chinook   Casamance   Côte d'Ivoire   Dassault Mirage F1   Falcon 10   Falcon 50   Forces armées royales (Maroc)   Forces auxiliaires marocaines   Forces spéciales marocaines   Garde royale marocaine   Gazelle (hélicoptère)   General Dynamics F-16 Falcon   Guerre des sables   Hélicoptère   Irak   Kolwezi   Maroc   Missile   Niger   North American OV-10 Bronco   Northrop F-5 Freedom Fighter   Puma (hélicoptère)   T-37   Tchad   Tempête du désert   Zaïre  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^