André Roussin

Infos
André Roussin, né le 22 janvier 1911 à Marseille, mort le 3 novembre 1987, est un auteur dramatique français. Ses comédies audacieuses sur des sujets souvent tabous (l'avortement, l'homosexualité, l'amour entre une blanche et un noir...) ont eu un retentissement important dans le théâtre de boulevard français.
André Roussin

André Roussin, né le 22 janvier 1911 à Marseille, mort le 3 novembre 1987, est un auteur dramatique français. Ses comédies audacieuses sur des sujets souvent tabous (l'avortement, l'homosexualité, l'amour entre une blanche et un noir...) ont eu un retentissement important dans le théâtre de boulevard français.

Les débuts

Elevé dans une famille de la grande bourgeoisie marseillaise, André Roussin abandonne des études de droit pour devenir brièvement journaliste (au Petit Marseillais), puis se consacre au théâtre à partir de 1933 dans la compagnie du Rideau gris fondée par Louis Ducreux. Il participe à la direction de la troupe, tout en y étant acteur, jusqu'à la fin de la Seconde guerre mondiale.

Le succès

Le premier grand succès de Roussin est La Petite Hutte, pièce créée en 1947, jouée 1500 fois au théâtre des Nouveautés.

Des pièces polémiques

Les sujets abordés par les comédies d'André Roussin débordent les arguments habituels du théâtre de boulevard pour aborder des sujets rarements exposés, où l'auteur fait valoir des vues remarquablement progressistes pour son époque. La volonté de coller aux évolutions des moeurs et de l'opinion l'a poussé à revoir et adapter certaines de ses pièces en en modifiant les textes ou les intrigues.

L'Académie française

Il est élu à l'Académie française le 12 avril 1973, au fauteuil 7, succédant à Pierre-Henri Simon. Il avait déclaré avant son élection : "Si je suis élu, je serai immortel ; si je suis battu, je n'en mourrai pas." Sa réception officielle eut lieu le 2 mai 1974.

Œuvres

-1933 : Patiences et impatiences
-1944 : Am Stram Gram
-1945 : Une grande fille toute simple
-1945 : Jean Baptiste le mal aimé
-1945 : La Sainte Famille
-1947 : La Petite Hutte
-1948 : Les Œufs de l'autruche
-1949 : Nina
-1950 : Bobosse
-1951 : La main de César
-1951 : Lorsque l’Enfant paraît
-1952 : Hélène ou la joie de vivre
-1953 : Patience et impatiences
-1954 : Le Mari, la femme et la mort
-1955 : L’Amour fou ou la première surprise
-1957 : La Mamma
-1960 : Les Glorieuses et une femme qui dit la vérité
-1962 : La Coquine
-1963 : La Voyante
-1963 : Un amour qui ne finit pas
-1965 : Un contentement raisonnable
-1966 : La Locomotive
-1969 : On ne sait jamais
-1972 : La Claque
-1974 : La boîte à couleurs (autobiographie)
-1982 : Le rideau rouge, portraits et souvenirs (autobiographie)
-1982 : La vie est trop courte
-1983 : Rideau gris et habit vert (autobiographie)
-1987 : La petite chatte est morte
-1987 : Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs
-1987 : Treize comédies en un acte ==
Sujets connexes
Académie française   Bobosse (théâtre)   France   Jacqueline de Romilly   La Voyante   Le Petit Marseillais (journal)   Les Œufs de l'autruche   Louis Ducreux   Marseille   Pierre-Henri Simon   Théâtre de boulevard  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^