Péritoine

Infos
Le péritoine est une membrane séreuse continue (formée par une couche simple de cellules épithéliales), qui tapisse l'abdomen et ses viscères. Il comprend 2 feuillets en continuité l'un avec l'autre (cette précision est importante pour bien comprendre ce qu'est un organe rétropéritonéal, péritonisé et intrapéritonéal) :
- le péritoine viscéral (qui tapisse l'extérieur des organes),
Péritoine

Le péritoine est une membrane séreuse continue (formée par une couche simple de cellules épithéliales), qui tapisse l'abdomen et ses viscères. Il comprend 2 feuillets en continuité l'un avec l'autre (cette précision est importante pour bien comprendre ce qu'est un organe rétropéritonéal, péritonisé et intrapéritonéal) :
- le péritoine viscéral (qui tapisse l'extérieur des organes),
- le péritoine pariétal (qui tapisse la face interne des parois de l'abdomen). Il arrive que certains livres d'anatomie qualifient certains organes comme l'estomac, le colon ou la rate d'intrapéritonéaux; mais ceci peut mener à la confusion, en fait, le terme intrapéritonéal dans ce cas ne signifie pas à l'intérieur de la cavité péritonéale; c'est tout simplement un abus de langage. La situation peut être considérée comme si ces organes étaient invaginés dans un sac clos (invaginés et non pas enfermés !) car le péritoine n'est rien d'autre qu'un grand sac fermé et ne fait que recouvrir ces organes. Tout simplement enroulés dans ce sac, ils sont dits péritonisés. Les ovaires, les trompes utérines (De Fallope) et l'utérus sont intra-péritonéaux, au vrai sens du terme: ils sont à l'intérieur du sac fermé. Quant aux organes rétro-péritonéaux, ou encore extra-péritonéaux, ils sont situés hors de la cavité péritonéale ou en arrière du péritoine pariétal (par exemple les reins). Le péritoine a plusieurs fonctions : maintenir les organes en place afin qu'ils ne se précipitent pas vers le bassin ou bougent avec les mouvements de l'individu; servir de structure porteuse aux vaisseaux et nerfs des organes; assurer le glissement harmonieux des viscères grâce à une mince lame lubrifiante qu'il contient. Ce liquide péritonéal existe en quantité minime chez le sujet sain (l'ascite est un symptôme lié à une accumulation de liquide péritonéal).

Organes péritonisés

- Estomac
- Foie (sa nature péritonéal n'est pas clair, car il est seulement couvert de péritoine sur ses faces postérieur, inférieur et latéral)
- Tiers supérieur du rectum tapissé par le péritoine
- Pylore
- Jéjunum
- Iléon
- Appendice
- Rate
- Côlon transverse et côlon sigmoïde

Organes intrapéritonéaux

- Chez la femme
- Ovaires
- Trompes de Fallope
- Utérus

Organes rétro péritonéaux


- Vésicule biliaire
- Canaux biliaires
- Certaines parties du système digestif :
- Duodénum
- Pancréas
- Côlon ascendant est secondairement rétropéritonéal à cause de sa nature embryologique
- Côlon descendant : Idem que le côlon ascendant
- Rectum
- Gros vaisseaux abdominaux
- Aorte
- Veine cave inférieure
- Surrénales
- Reins
- Uretères
- Vessie

Pathologies du péritoine

- Ascite
- Péritonite Catégorie:Système digestif cs:Pobřišnice de:Peritoneum en:Peritoneum eo:Peritoneo es:Peritoneo it:Peritoneo nl:Buikvlies pl:Otrzewna pt:Peritônio sk:Pobrušnica sl:Potrebušnica sv:Bukhinna
Sujets connexes
Abdomen   Aorte   Appendice iléo-cæcal   Ascite   Côlon   Duodénum   Estomac   Foie   Iléon   Jéjunum   Nerf   Ovaire (anatomie)   Pancréas   Pylore   Péritonite   Rate   Rectum   Rein   Uretère   Utérus   Veine cave inférieure   Vessie   Viscère   Vésicule biliaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^