Van (Turquie)

Infos
Van est une ville de Turquie orientale, préfecture de la province du même nom, comptant 280 000 habitants. Elle est située à 1720 mètres d'altitude, en bordure du lac de Van (3600 km²).
Van (Turquie)

Van est une ville de Turquie orientale, préfecture de la province du même nom, comptant 280 000 habitants. Elle est située à 1720 mètres d'altitude, en bordure du lac de Van (3600 km²).

Histoire

Sous le nom de Tushpa, Van fut la capitale du royaume urartéen au avant J.C. La ville passa ensuite sous la domination des Mèdes au , puis des Perses au . La région fut conquise par Alexandre le Grand en -331, et fit partie après sa mort de l'empire séleucide. Au début du , Van fit partie du royaume d'Arménie où elle devint un important centre, en particulier sous le règne de Tigrane II. La région vit ensuite les Parthes, puis les Romains, et enfin les Sassanides vers le après J.C. L'empire Byzantin contrôla brièvement la région de 628 à 640, quand elle fut prise par les Arabes qui créèrent la province d'Arménie (Ermeniye). À la suite des Sadjides au , les Byzantins reprirent la région au . Les Seldjoukides conquirent la région en 1054, puis la région fut dirigée par les Ahlatshahs et les Ayyoubides (1207). Van fut prise par les Mongols vers 1240, puis, au , par Kara Koyunlu et enfin les Timurides. Au début du , la région de Van fut âprement disputée entre les Ottomans et les Safavides, qui capturèrent Van en 1502. Les Ottomans prirent la ville en 1515, et, après l'avoir perdue en 1520 au profit des Safavides, se l'attachèrent définitivement en 1548. Van fut alors érigée en sandjak dépendant d'Erzurum, puis en province en 1570. Au cours de la Première Guerre mondiale, la population de Van, en majorité arménienne, fut dévastée par les troupes ottomanes lors du génocide arménien. D'après les rapports turcs, le gouverneur de Van, à l'approche des armées russes, ordonna l'exécution de cinq meneurs arméniens, ce qui provoqua une révolte le 20 avril 1915 contre les Turcs et en faveur des Russes. Cependant, la plupart des historiens s'accordent pour dire que ces sentiments anti-turcs et pro-russes furent la conséquence des massacres turcs. Les Russes prirent finalement Van fin-mai 1915. En août 1915, une victoire sur l'armée russe permit à l'armée ottomane de revenir à Van où la prise de la ville, après une violente bataille, provoqua la mort de 100 000 habitants. En septembre 1915, les Russes forcèrent les Turcs à se retirer de nouveau. La ville fut ensuite brièvement incorporée à la première République d'Arménie en 1917, mais fut reprise par les Ottomans en avril 1918. La ville ancienne, au pied de la citadelle (Van Kalesi), ayant été complètement rasée à cette époque, la ville actuelle fut reconstruite quelques kilomètres plus loin à partir des années 1920. Elle est aujourd'hui habitée majoritairement par les Kurdes. ==
Sujets connexes
Alexandre le Grand   Arabes   Arménie   Ayyoubides   Erzurum   Génocide arménien   Kurdes   Lac de Van   Mongols   Mèdes   Perses   Première Guerre mondiale   Province   Préfecture   Sandjak   Sassanides   Seldjoukides   Séleucides   Tigrane II d'Arménie   Turquie   Tushpa   Urartu  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^