Iris (mythologie)

Infos
florentine du Palazzo Medici-Riccardi de Luca Giordano (1684-1686) Iris, Fronton Ouest N, Parthénon, vers 447-433 av. J.-C. Dans la mythologie grecque, Iris, fille de Thaumas et de l'Océanide ÉlectreLa Théogonie traduit par Bignan, traduit par Leconte de Lisle sur Wikisource, était la messagère des dieux, et principalement d'Héra, comme Hermès était le messager de Zeus. Dans l'Iliade d'Homère, elle est la messagère de tous les dieux immortelsChant - XV. Thauma
Iris (mythologie)

florentine du Palazzo Medici-Riccardi de Luca Giordano (1684-1686) Iris, Fronton Ouest N, Parthénon, vers 447-433 av. J.-C. Dans la mythologie grecque, Iris, fille de Thaumas et de l'Océanide ÉlectreLa Théogonie traduit par Bignan, traduit par Leconte de Lisle sur Wikisource, était la messagère des dieux, et principalement d'Héra, comme Hermès était le messager de Zeus. Dans l'Iliade d'Homère, elle est la messagère de tous les dieux immortelsChant - XV. Thaumas étant fils de Gaïa (la Terre), Iris, à cause de son origine, doit être considérée comme aussi antique que les plus anciens dieux. Toujours assise auprès du Trône d'Héra, elle est prête à exécuter ses ordres. Son emploi le plus important était de couper le cheveu fatal des femmes qui allaient mourir, de même qu'Hermès était chargé de faire sortir des corps les âmes des hommes qui allaient terminer leurs jours. C'est elle qui avait soin de l'appartement ainsi que du lit de sa maîtresse, et qui l'aidait à sa toilette. Lorsque cette déesse revenait des Enfers dans l'Olympe, c'est Iris qui la purifiait avec des parfums. Héra avait pour elle une affection sans bornes, parce qu'elle ne lui apportait jamais que de bonnes nouvelles. On la représente sous la figure d'une gracieuse jeune fille, avec des ailes brillantes de toutes les couleurs réunies. Les poètes prétendaient que l'arc-en-ciel était la trace du pied d'Iris descendant rapidement de l'Olympe vers la terre pour porter un message ; c'est pourquoi on la représente le plus souvent avec l'arc-en-ciel au-dessus ou au-dessous d'elle. Ce phénomène céleste se désigne aussi poétiquement par le nom d'écharpe d'Iris.

Iris dans la littérature

Dans l'Iliade, Homère utilise les épithètes homériques :
- « Iris aux ailes d'or »Iliade - Chant XI,
- « Iris aux pieds aériens » Iliade - Chant XVIIIIliade - Chant XXIV,
- « Iris aux pieds légers »Iliade - Chant III,
- « Iris aux pieds prompts »,
- « Iris aux pieds rapides »Iliade - Chant VIliade - Chant VIII,
- « Iris aux pieds tourbillonnants » . Dans la Théogonie d'Hésiode, elle est mentionnée trois fois. Le poète Alcée de Mytilène en fait l'épouse du Vent Zéphyr et la mère d'Éros, le dieu de l'Amour.

Notes et références de l'article

Voir aussi


-
- l'astéroïde (7) Iris Catégorie:Divinité olympienne bg:Ирида bs:Irida (mitologija) ca:Iris (mitologia) cs:Iris (bohyně) da:Iris (mytologi) de:Iris (Mythologie) el:Ίρις (μυθολογία) en:Iris (mythology) es:Iris (mitología) et:Iris fa:ایریس fi:Iris (mytologia) he:איריס hr:Irida (mitologija) hu:Írisz (mitológia) it:Iris (mitologia) ja:イリス lb:Iris (Mythologie) lt:Iridė nl:Iris (godin) pl:Iris (mitologia) pt:Íris (mitologia) ro:Iris ru:Ирида sh:Irida sv:Iris (mytologi) uk:Ірида zh:伊里斯
Sujets connexes
Alcée de Mytilène   Anne Bignan   Arc-en-ciel   Charles Marie René Leconte de Lisle   Divinités grecques des vents   Enfers grecs   Florence   Gaïa   Hermès   Homère   Héra   Hésiode   L'Iliade   Luca Giordano   Mythologie grecque   Parthénon   Thaumas   Théogonie (Hésiode)   Wikisource   Zeus   Zéphyr  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^