Henri Troyat

Infos
Henri Troyat, de son vrai nom Lev Aslanovitch Tarassov (Лев Асланович Тарасов en russe, Levon Aslan Torossian en arménien), né le 1911 (selon le calendrier orthodoxe) à Moscou et mort le 2 mars 2007 à ParisLe lundi 5 mars 2007, date de l'annonce de la mort de l'écrivain par la presse, certaines sources indiquent qu'il est décédé « dans la nuit de vendredi à samedi », soit la nuit du 2 au 3 mars, tandis que d'autres indiquent
Henri Troyat

Henri Troyat, de son vrai nom Lev Aslanovitch Tarassov (Лев Асланович Тарасов en russe, Levon Aslan Torossian en arménien), né le 1911 (selon le calendrier orthodoxe) à Moscou et mort le 2 mars 2007 à ParisLe lundi 5 mars 2007, date de l'annonce de la mort de l'écrivain par la presse, certaines sources indiquent qu'il est décédé « dans la nuit de vendredi à samedi », soit la nuit du 2 au 3 mars, tandis que d'autres indiquent le 4 mars. L'Académie française confirme qu'il s'agit du 2 mars : , est un écrivain français d'origine russe. Dans son livre de souvenirs Un si long chemin, paru en 1976, il confirme cependant clairement l'origine arménienne de son père et de sa mère.

Biographie

La famille d'Henri Troyat s'expatrie de Russie au lendemain de la révolution de 1917, pour s'installer en France en 1920. Né le 1 novembre 1911, Henri Troyat fait toutes ses études en France, au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine. Il obtient ensuite une licence en droit. Au cours de sa carrière particulièrement prolifique de romancier et de biographe, il écrit plus de cent ouvrages. Il est élu membre de l'Académie française en 1959, au fauteuil 28, à la place de Claude Farrère. Il devient rédacteur à la préfecture de la Seine en 1935. La même année, son premier roman, Faux jour, reçoit le Prix du roman populiste. En 1938, il obtient le Prix Goncourt pour son roman L'Araigne. En 1940, il commence une grande épopée inspirée de ses souvenirs de Russie, Tant que la Terre durera (trois tomes), avec une suite intitulée Les Semailles et les Moissons (5 tomes). Il est décédé à Paris le dimanche 2 mars 2007, à l'âge de 95 ans. La cérémonie religieuse a eu lieu le 9 mars à la Cathédrale Saint Alexandre Nevski qui a précédé son inhumation au cimetière du Montparnasse.

Distinctions

- Membre de l'Académie française depuis le 21 mai 1959. À la date de sa mort, début mars 2007, il en était le plus ancien membre (doyen d'élection).
- Grand-Croix de la Légion d'honneur
- Commandeur de l'Ordre national du Mérite
- Commandeur des Arts et des Lettres

Controverse

En 2003, Henri Troyat et les éditions Flammarion ont été condamnés pour plagiat (« contrefaçon partielle » est le terme juridique) concernant sa biographie de Juliette Drouet, la maîtresse de Victor Hugo, publiée en 1997. La cour d'appel de justice de Paris les a condamnés à verser euros de dommages et intérêts à Gérard Pouchain et Robert Sabourin, auteurs du livre Juliette Drouet ou la dépaysée (éd. Fayard, 1992). Henri Troyat s'est pourvu en cassation, puis s'est désisté. L'Académie française, contrairement à ses statuts (article 13), n'a pas pris de sanction contre son Immortel, âgé de 85 ans au moment du plagiat.

Notes

Romans

- Faux jour (1935)
- Le Vivier (1935)
- Grandeur nature (1936)
- La Clef de voûte (1937)
- L'Araigne (Prix Goncourt, 1938)
- La Fosse commune (1939)
- Judith Madrier (1940)
- Le Jugement de Dieu (1941)
- Le Mort saisit le vif (1942)
- Du Philanthrope à la Rouquine (1945)
- Le Signe du taureau (1945)
- Tant que la terre durera, t. I (1947)
- Le Sac et la Cendre, Tant que la terre durera, t. II (1948)
- Étrangers sur la terre, Tant que la terre durera, t. III (1950)
- Le Tête sur les épaules (1951)
- La Neige en deuil (1952)
- Les Semailles et les Moissons, t. I (1953)
- Amélie, Les Semailles et les Moissons, t. II (1955)
- La Maison des bêtes heureuses (1956)
- La grive, Les Semailles et les moissons, t. III (1956)
- Tendre et Violente Elisabeth, Les Semailles et les moissons, t. IV (1957)
- La Rencontre, Les Semailles et les moissons, t. V (1958)
- Les Compagnons du Coquelicot, La Lumière des Justes, t. I (1959)
- La Barynia, La Lumière des Justes, t. II (1960)
- La Gloire des vaincus, La Lumière des Justes, t. III (1961)
- Les Dames de Sibérie, La Lumière des Justes, t. IV (1962)
- Sophie ou la fin des combats, La Lumière des Justes, t. V (1963)
- Une extrême amitié (1963)
- Le Geste d'Eve (1964)
-
Les Eygletière, t. I'' (1965)
- La Faim des lionceaux, Les Eygletière, t. II (1966)
- La Malandre, Les Eygletière, t. III (1967)
- Le Cahier, Les Héritiers de l’Avenir, t. I (1968)
- Cent un coups de canon, Les Héritiers de l’Avenir, t. II (1969)
- L’Éléphant blanc, Les Héritiers de l’Avenir, t. III (1970)
- La Pierre, la feuille et les ciseaux (1972)
- Anne Prédaille (1973)
- Le Moscovite, t. I (1974)
- Les Désordres secrets, Le Moscovite, t. II (1974)
- Les Feux du matin, Le Moscovite, t. III (1975)
- Le Front dans les nuages (1976)
- Grimbosq (1976)
- Le Prisonnier n°1 (1978)
- Viou (1980)
- Le Pain de l’étranger (1982)
- La Dérision (1983)
- Marie Karpovna (1984)
- Le Bruit solitaire du cœur (1985)
- À demain, Sylvie (1986)
- Le Troisième Bonheur (1987)
- Toute ma vie sera mensonge (1988)
- La Gouvernante française (1989)
- La Femme de David (1990)
- Aliocha (1991)
- Youri (1992)
- Le Chant des insensés (1993)
- Le Marchand de masques (1994)
- Le Défi d'Olga (1995)
- Votre très humble et très obéissant serviteur (1996)
- L'Affaire Crémonnière (1997)
- Le Fils du Satrape (1998))
- Namouna ou la chaleur animale (1999)
- La Ballerine de Saint Petersbourg (2000)
- La Fille de l'écrivain (2001)
- L'Étage des bouffons (2002)
- L'éternel contretemps (2003)
- La Fiancée de l'ogre (2004)
- La Traque (2006)

Biographies

- 1940 : Dostoievski
- 1946 : Pouchkine
- 1952 : L'étrange destin de Lermontov
- 1965 : Tolstoi
- 1971 : Gogol
- 1977 : Catherine la Grande (prix des Ambassadeurs 1978)
- 1979 : Pierre le Grand
- 1981 : Alexandre premier
- 1982 : Ivan le Terrible
- 1984 : Tchekhov
- 1985 : Tourgueniev
- 1986 : Gorki
- 1988 : Flaubert
- 1989 : Maupassant
- 1990 : Alexandre II
- 1991 : Nicolas II
- 1992 : Zola
- 1993 : Verlaine
- 1994 : Baudelaire
- 1995 : Balzac
- 1996 : Raspoutine
- 1997 : Juliette Drouet
- 1998 : Terribles Tsarines
- 1998 : Les Turbulences d'une grande famille
- 1999 : Nicolas Ier
- 2001 : Marina Tsvetaeva : L'éternelle insurgée
- 2002 : Paul Ier, le tsar mal aimé
- 2004 : La baronne et le musicien, Madame Von Meck et Tchaïkovski
- 2004 : Alexandre III, le tsar des neiges (Alexandre III de Russie)
- 2005 : Alexandre Dumas. Le cinquième mousquetaire (Alexandre Dumas)
- 2006 : Pasternak

Théâtre

- Les Vivants (1946)
- Sébastien, pièce en trois actes (1949)

Essais, Voyages, Divers

- Les ponts de Paris, illustré d'aquarelles (1946)
- La case de l'Oncle Sam (1948)
- De gratte-ciel en cocotier (1955)
- Sainte Russie, réflexions et souvenirs (1956)
- Le Fauteuil de Claude Farrère, discours à l'Académie française (1959)
- La vie quotidienne en Russie au temps du dernier tsar (1959)
- Naissance d'une dauphine (1960)
- Un si long chemin (1976) ==
Sujets connexes
Académie française   Alexandre Dumas   Alexandre III de Russie   Aliocha   Appel (justice française)   Arménie   Arménien   Biographie   Cimetière du Montparnasse   Claude Farrère   Contrefaçon   Cour de cassation (France)   Droit   France   Groupe Flammarion   Institut national de l'audiovisuel   Jacques Chancel   Juliette Drouet   Le Prisonnier n°1   Licence (grade universitaire)   Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine   Mars 2007   Moscou   Neuilly-sur-Seine   Ordre national du Mérite   Paris   Plagiat   Prix Goncourt   Prix des Ambassadeurs   Prix du roman populiste   Roman (littérature)   Russe   Russie   Révolution russe   Seine (département)   Télévision suisse romande   Victor Hugo   Viou  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^