Mer Méditerranée

Infos
La mer Méditerranée est une mer intracontinentale presque entièrement fermée, située entre l'Europe, l'Afrique et l'Asie et qui s'étend sur une superficie d'environ 2, 5 millions de kilomètres carrés . Son ouverture vers l'océan Atlantique par le détroit du Gibraltar est large de seulement 14 kilomètres. Elle doit son nom au fait qu'elle est littéralement une « mer au milieu des terres », en latin mare medi terra (selon Isidore de Séville au ). Durant l'An
Mer Méditerranée

La mer Méditerranée est une mer intracontinentale presque entièrement fermée, située entre l'Europe, l'Afrique et l'Asie et qui s'étend sur une superficie d'environ 2, 5 millions de kilomètres carrés . Son ouverture vers l'océan Atlantique par le détroit du Gibraltar est large de seulement 14 kilomètres. Elle doit son nom au fait qu'elle est littéralement une « mer au milieu des terres », en latin mare medi terra (selon Isidore de Séville au ). Durant l'Antiquité, la Méditarranée était une importante voie de transports maritimes; permettant l'échange commercial et culturel entre les peuples émergents de la région - les cultures de la Mésopotamie, de l'Égypte, sémitiques, persanes, phéniciennes, carthaginoises, grecques et romaines. L'histoire de la Méditerranée est importante dans l'origine et le développement de la civilisation occidentale.

Étymologie

Le détroit de Gibraltar et la mer Méditerranée vue depuis un satellite Le terme de Méditerranée vient du latin mediterraneus qui veut dire au milieu des terres (medius pour milieu et terra pour terre). La mer Méditerranée est, ou a été, connue sous de nombreux noms à travers l'histoire de l'Homme :
- Grand-vert (Wȝḏ-wr), c'est ainsi que les Egyptiens de l'antiquité la nommaient ;
- Elle s'appelait le plus souvent Mare Nostrum ou occasionnellement Mare Internum à l'époque des Romains ;
- Dans l'Ancien Testament, sur la côte ouest de la terre sainte, elle s'appelait la Mer Hinder, parfois traduite comme la Mer de l'ouest (Deut. xi. 24; Joel, ii. 20), ou comme la Mer des Philistins (Exod. xxii. 81), car ce peuple occupait une grande partie des côtes situées près de la Palestine. Cependant, parfois il s'agissait de la Mer suprême (Num. xxxiv. 6, 7; Josh. i. 4, ix. 1, xv. 47; Ezek. xlvii. 10, 15, 20), ou simplement la Mer (1 Kings, v. 9; comp. 1 Macc. xiv. 34. xv. 11) ;
- En hébreu, elle est appelée "ha-Yam ha-Tikhon" (הַיָּם הַתִּיכוֹן), la Mer du milieu, une adaptation littérale allemande de Mittelmeer ;
- En turc, c'est Akdeniz, la Mer blanche :
- En arabe, elle s'appelle Al-Baħr Al-Abyad Al-Muttawasit (البحر الأبيض المتوسط), la mer blanche du milieu. La plupart des langues des pays situés autour de la Méditerranée ont un nom propre à leur culture, souvent une traduction de la mer du milieu ou de la mer blanche : Le terme de « mer Méditerranée » désigne également parfois une mer presque fermée communiquant avec l'océan.

Histoire géologique

La mer Méditerranéenne s'est formée à partir de la mer primitive de Thétys, beaucoup plus grande que la mer Méditerranéenne actuelle. Elle s'est refermée progressivement avec le rapprochement de la plaque africaine vers la plaque eurasienne. Puis, il y a cinq millions d'années, le détroit de Gibraltar s'est refermé réduisant la mer Méditerranée à un lac très salé. On nomme cet épisode la crise de salinité messinienne. Des dépôts salins au fond de la mer produits durant un million d'années témoignent de ce phénomène. Puis la différence de niveau entre l'Atlantique et la Méditerranée a causé la rupture de la digue naturelle de roche qui bloquait le détroit. Une énorme cascade a alors rempli en 40 ans le volume d'eau qui avait pris des centaines d'années pour s'évaporer. Les fonds marins de la mer Méditerranée se modifient encore aujourd'hui car les plaques africaines et eurasiennes sont en contact. Leurs mouvements provoquent des séismes en Italie, Grèce, Turquie et Israël et entretiennent une activité volcanique en Italie avec l'Etna, le Vésuve et le Stromboli.

Histoire

Le bassin méditerranéen est riche d'une histoire complexe et ancienne. Elle est le berceau de la civilisation occidentale. L'Antiquité connaît un foisonnement de civilisations diverses comme les égyptiens ou les mésopotamiens. Puis, de grands empires prennent le contrôle des côtes de la mer Méditerranée. La Grèce, Carthage et Rome sont bien connus pour leur domination autour du bassin méditerranéen. Ils développèrent le commerce maritime et les guerres navales.

Géologie

Relief de la mer Méditerranée La géologie de la Méditerranée est complexe, impliquant des cassures et des collisions entre les plaques africaines et eurasiennes. La crise du Méssinien vers la fin de Miocène marque l'assèchement de la Méditerranée. Bien qu'intercontinentale, on y trouve cependant un fond basaltique au large des côtes françaises, ce qui en fait un mini-océan du Languedoc. La mer méditerranéenne a une profondeur moyenne de 1500 m et le point enregistré le plus profond est de 5121 mètres en mer Ionienne au creux de la fosse de Matapan. Le littoral se déroule sur 46 000 kilomètres. La mer Méditerranée se divise en deux bassins bien individualisés, séparés par des hauts fonds situés entre la Sicile et la Tunisie : la Méditerranée occidentale et la Méditerranée orientale, elles-mêmes nettement compartimentées. La première recouvre une superficie d'environ 0, 85 million de km² tandis que la seconde recouvre environ 1, 65 million de km². En Méditerranée occidentale, l'axe Corse-Sardaigne isole la mer Tyrrhénienne du reste du bassin. En Méditerranée orientale, on distingue la mer Ionienne, qui atteint les plus grandes profondeurs, et le bassin levantin, séparés par un goulet entre la plate-forme de la mer Égée limité au sud par la Crète et les hauts fonds au large de la Cyrénaïque. D'une manière générale, le plateau continental est relativement réduit, sauf dans trois zones : la mer Adriatique, la mer Égée, et la plate-forme s'étendant entre la Sicile et la Libye au large de la Tunisie. Ces derniers siècles, l'humanité a beaucoup modifié la géologie de la Méditerranée. Des constructions ont été établies tous le long du littoral, aggravant et déplaçant les zones d'érosion. Des plages ont été mal gérées, et l'abus de l'utilisation des ressources naturelles et marines continue d'être un problème. Cet abus se fait au détriment des processus naturels. La géographie a également été modifiée par la construction de barrages, de canaux et le bétonnage des côtes.

Géographie

La Méditerranée est reliée à l'océan Atlantique par le détroit de Gibraltar à l'ouest, à la mer de Marmara et à la mer Noire par les Dardanelles et le Bosphore à l'est. La mer de Marmara - mais pas la mer Noire - est souvent considérée comme faisant partie de la Méditerranée. Le canal de Suez au sud-est relie la Méditerranée à la mer Rouge. Le climat méditerranéen est caractérisé par un hiver humide et doux et par un été sec. Cependant, les inter saisons laissent place à une violence certaine du climat. Des pluies très importantes et très violentes s'abattent parfois alors que la terre asséchée par des périodes de sécheresse ne peut absorber ces précipitations (parfois équivalents à 3 mois de pluie voire bien plus selon la latitude). Les inondations fréquentes en témoignent comme pour les vidourlades fréquentes, à Vaison-la-Romaine en 1992 et l'Aude en 2000. Les marées sont de faibles amplitudes et l'évaporation y est plus importante que dans l'océan Atlantique. Les précipitations et la quantité relativement faible d'eau apportée par les fleuves qui s'y jettent sont largement insuffisantes pour combler cette évapotranspirartion (déficit d'environ 3000 millions de mètres cubes); d'où un taux de salinité plus élevé et des températures d'eau plus chaudes qu'en Atlantique. La mer Méditerranée, carte politique

Îles méditerranéennes

Les principales îles de la Méditerranée sont :
- Chypre, la Crète et Rhodes à l'est ;
- la Sardaigne, la Corse, la Sicile et Malte au centre ;
- les Baléares à l'ouest.

Pays côtiers

Les pays qui bordent la Méditerranée sont :
- au nord : la France, Monaco, l'Italie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, le Monténégro, l'Albanie, la Grèce et la Turquie ;
- à l'est : le Liban, la Syrie, Israël, et le territoire palestinien de Gaza ;
- au sud : l'Égypte, la Libye, la Tunisie, l'Algérie et le Maroc ;
- à l'ouest : l'Espagne ;
- au centre : Malte et Chypre.

Cantons méditerranéens

La mer Méditerranée se divise en deux bassins bien séparés par des hauts-fonds entre la Sicile et la Tunisie. Chaque bassin est divisé en différents compartiments portant le nom de mers, bassins ou golfes, parfois eux-mêmes divisés en zones géographiques de taille inférieure : Plusieurs détroits relient ces différentes parties de la Méditerranée :
- les Dardanelles
- le canal d'Otrante
- le détroit de Messine
- le canal de Corse
- le détroit de Sicile
- les bouches de Bonifacio

Écologie

En raison de l'assèchement de la Méditerranée pendant la crise du Méssinien, le biotope marin de la mer Méditerranée est principalement issu de l'océan Atlantique. L'Atlantique Nord est beaucoup plus froid et plus riche en aliment que la Méditerranée, et la vie marine méditerranéenne a dû s'adapter à des conditions changeantes au cours des 5 millions d'années qui ont suivi son remplissage. Le percement du canal de Suez en 1869 a créé le premier passage d'eau de mer entre la mer méditerranéenne et la mer Rouge. Cette dernière est plus haute que la partie orientale de la Méditerranée. Aussi, le canal forma un fleuve d'eau salée de la mer Rouge qui se déversait dans l'eau de mer de la Méditerranée. Les grands lacs Amer, qui sont des lacs normaux très salés, forment le canal Suez et ont bloqué la migration des espèces de la mer Rouge vers la Méditerranée pendant plusieurs décennies, mais comme la salinité des lacs s'est égalisée graduellement avec celle de la mer Rouge, la barrière migratoire s'est levée, et les plantes et les animaux de la mer Rouge ont commencé à coloniser la Méditerranée orientale. La mer Méditerranée est plus salée et plus pauvre en nutriments que l'océan Atlantique car le détroit de Gibraltar bloque les grands courants de l'Atlantique. Les espèces animales et végétales de la mer Rouge prennent l'avantage sur les espèces de l'océan Atlantique dans l'environnement méditerranéen oriental salé et pauvre en aliments. La construction du barrage d'Assouan à travers le fleuve Nil dans les années 1960 a réduit l'apport d'eau douce riche en nutriments dans la Méditerranée orientale, ce qui rend l'environnement de la Méditerranée proche de celui de la mer Rouge. Cet échange d'espèces est connu sous le nom de migration de Lesseps, d'après Ferdinand de Lesseps, le nom de l'ingénieur qui a surveillé la construction du canal.

Économie

Menton. Le bassin méditerranéen concentre 150 millions d'habitants et attire quelque 200 millions de visiteurs chaque annéePablo Linde, « Méditerranée. La mer la plus polluée du monde », dans Courrier international du 27-07-2007, . 20 % des pétroliers 30 % des navires marchands du monde circulent en Méditerranée, pour un trafic total de bateaux.

Quelques chiffres

-Superficie: 2, 51 millions de km².
-Dimensions: 3 860 km de l'est à l'ouest et 1 600 km du nord au sud.http://www.polmar.com/guidelamer/mediterranee.htm
-Périmètre: 46 000 km de littoral.
-Profondeurs: moyenne: 1 500 m, maximale: 5 150 mhttp://www.polmar.com/guidelamer/mediterranee.htm
-Renouvellement de l'eau: environ 90 ans
-Apport de la pêche: approximativement 2% de la pêche mondiale
-Salinité moyenne: aux alentours de 3, 8%
-Fleuves qui s'y jettent: 69
-Fleuves les plus importants: Pô, Rhône, Nil, Èbre, Moulouya.

Bibliographie

- Fernand Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, 1 édition, Paris : Armand Colin, 1949.
- Germaine Tillion, Le harem et les cousins, Paris : éditions du Seuil, 1966.
- Christian Bromberger et al., L'anthropologie de la Méditerranée, Paris : Maisonneuve et Larose ; Aix-en-Provence : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme, 2001.
- Fabio Maniscalco, Mediterraneum. Protection, conservation and valorization of cultural and environmental patrimony, Naples : Université L'Orientale, collection monographique 2002.
- Dominique Borne et de J. Scheibling, La Méditerranée
- Jacques Bethemont, Géographie de la Méditerranée

Notes et références

==
Sujets connexes
Afrique   Albanie   Algérie   Ancien Testament   Antiquité   Arabe   Asie   Barrage d'Assouan   Basalte   Bassin méditerranéen   Bosnie-Herzégovine   Bosphore   Bétonnage du littoral   Canal d'Otrante   Canal de Corse   Canal de Suez   Carthage   Chypre   Climat méditerranéen   Corse   Courrier international   Crise de salinité messinienne   Croatie   Crète   Cyrénaïque   Dardanelles   Détroit   Détroit de Gibraltar   Détroit de Messine   Espagne   Etna   Europe   Fabio Maniscalco   Fernand Braudel   Flore méditerranéenne   France   Gaza   Germaine Tillion   Gibraltar   Golfe de Corinthe   Golfe de Gabès   Golfe de Gênes   Golfe de Tarente   Golfe du Lion   Grèce   Hébreu   Isidore de Séville   Israël   Italie   Langue   Languedoc   Latin   Liban   Libye   Maison méditerranéenne des sciences de l'homme   Malte   Mare Nostrum (romain)   Maroc   Marée   Mer   Mer Adriatique   Mer Ionienne   Mer Ligure   Mer Noire   Mer Rouge   Mer Tyrrhénienne   Mer d'Alboran   Mer de Crète   Mer de Marmara   Mer de Thrace   Mer Égée   Mer épicontinentale   Miocène   Monaco   Monténégro   Moulouya   Méditerranée (département)   Mésopotamie   Nil   Océan   Océan Atlantique   Orage cévenol   Philippe II d'Espagne   Plateau continental (géophysique)   Propontide     Rhodes   Rhône   Rome   Royaume-Uni   Salinité   Sardaigne   Serbie   Sicile   Slovénie   Stromboli   Syrie   Tunisie   Turc   Turquie   Téthys alpine   Vaison-la-Romaine   Vésuve  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^