Aurillac

Infos
La ville d'Aurillac (en occitan Orlhac , en occitan médiéval Aorlhac) est une commune française de la région d'Auvergne. C'est la préfecture du département du Cantal (15). Ses habitants sont appelés les Aurillacois.
Aurillac

La ville d'Aurillac (en occitan Orlhac , en occitan médiéval Aorlhac) est une commune française de la région d'Auvergne. C'est la préfecture du département du Cantal (15). Ses habitants sont appelés les Aurillacois.

Géographie

Aurillac est situé dans le Massif central au confluent de la Cère et de la Jordanne.

Lieux-dits et écarts

Communes limitrophes

Les communes les plus proches d'Aurillac sont:
- Arpajon-sur-Cère
- Ytrac
- Naucelles
- Saint-Simon
- Crandelles

Climat

Aurillac est réputée pour être la ville la plus froide de France. En fait, elle est simplement sur le panel météo des chaînes de télévision françaises, la ville ayant l'altitude la plus élevée. Le délégué départemental de Météo France, Jean-Pierre Lemarchand, réfute cette rumeur, publiant des communiqués et distribuant des dossiers de presse pour infirmer cette vision des choses. Il se réfère fréquemment aux relevés de températures effectués dans le département depuis les années 1920 et souligne par exemple que la moyenne annuelle de jours de gelée est passée de 80 dans les années 1980 à 70 durant la décennie suivantemiam : magazine d'information sur l'Auvergne en Mouvement (publication bimestrielle du conseil régional d'Auvergne), n° 4, novembre-décembre 2005, page 11, dans un entrefilet accompagnant un article titré « Les scientifiques soufflent le chaud et le froid »..

Démographie

Note : 1 : Le recensement de 2004 n'est qu'une donnée provisoire de l'INSEE.

Histoire

L’origine d'Aurillac (Aureliacum = villa d'Aurelius) remonte à l'époque gallo-romaine, ce dont atteste le fanum polygonal d'Aron construit au I siècle et découvert en 1977 à Lescudillier. On peut penser qu'à l'époque gauloise, le site primitif de la cité était sur les hauteurs qui dominent la ville à Saint-Jean-de-Dône ("Dône" = dunum) et que, comme la plupart des oppida, il a été abandonné après la conquête romaine au profit d'une ville nouvelle établie dans la plaine. Avec le retour de l'insécurité du Bas-Empire, on assiste au mouvement de castramérisation : un nouveau site fortifié est établi à mi-pente entre l'ancien oppidum et l'ancienne ville gallo-romaine, là où se trouve aujourd'hui le château Saint-Étienne. L'histoire de la ville n'est réellement connue qu'à partir de 856, année de naissance du Comte Géraud, au château dont son père, nommé aussi Géraud, était le seigneur. Vers 885, celui-ci fonde une abbaye bénédictine qui portera plus tard son nom. L'actuel quartier Saint-Géraud C’est dans ce monastère qu’étudiera Gerbert, premier pape français sous le nom de Sylvestre II. La ville s’est constituée sur un territoire de sauveté qui est situé entre quatre croix et qui a été fondé en 898 par Géraud peu après l'abbaye. De forme circulaire, la première unité urbaine s'est formée à proximité immédiate de l’ abbaye d'Aurillac. Géraud meurt vers 910 mais son rayonnement est tel dans la population d'Aurillac et des environs qu’au fil des siècles et encore de nos jours, Géraud est un prénom de baptême répandu. La tour du château Saint-Étienne C’est au treizième siècle que l'on commence à bien connaître les coutumes municipales grâce à un conflit entre les consuls et les abbés. Après la prise du château Saint-Étienne en 1255 et deux sentences arbitrales appelées les Paix d'Aurillac, les relations se normaliseront. Aux et s, Aurillac soutient plusieurs sièges contre les Anglais et au seizième siècle, continue à subir les guerres civiles et religieuses. L'influence de l'abbaye décline avec sa sécularisation et sa mise en commende. En 1569, la ville livrée par trahison aux protestants, les habitants torturés, rançonnés et l'abbaye horriblement saccagée. Toute sa bibliothèque et toutes ses archives sont brûlées. Avant la Révolution, Aurillac abrite un présidial et porte le titre de capitale de la Haute-Auvergne. En 1790 à la création des départements , après une période d'alternance avec Saint-Flour, Aurillac devient définitivement le chef-lieu du Cantal. C’est l'arrivée de la voie ferrée, en 1866, qui accélère le développement de la cité. Au premier recensement, en 1759, Aurillac comptait 6 268 habitants, elle en compte aujourd'hui plus de 30 000. Ville de foires et de marchés, Aurillac est toujours un lieu d’échanges et de commerce, une cité qui fait de l’accueil une priorité.

Héraldique

100px Les trois coquilles d'argent, qui étaient à l'origine sur une seule ligne, viennent du fait qu'Aurillac était un lieu d'étape pour les pèlerins qui se rendaient à Saint-Jacques-de-Compostelle en venant du Puy. Le chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or indique les bonnes villes et date de l'époque où Aurillac avait fourni un corps de deux cents hommes d'élite au roi Charles VII pour combattre les Anglais.
-Blasonnement des armes de l'abbaye d'Aurillac : « Mi parti d'or à l'engrêlure de sinople en chef, et de sinople à l'engrêlure d'or tout autour. » Ces armes représentent un fait miraculeux relaté dans la vie de saint Géraud par Odon de Cluny. À l'occasion de la première croisade, elles sont devenues la bannière qui est à l'origine des armes actuelles de l'Auvergne.

Économie

Capitale historique du parapluie, Aurillac est à l'origine de plus de la moitié de la production française, ce qui représentait 250 000 unités en 1999, et fournissait 100 emplois. Cette industrie a subi plusieurs décennies de déclin à la fin du . Pour se renforcer, les fabricants de parapluie aurillacois se sont regroupés en 1997 au sein d'un GIE et d'un label, . Aurillac est le siège d'un site internet lié aux jeux vidéo : Jeuxvideo.com C'est aussi le siège d'un site internet lié aux camions : et au véhicules utilitaires : d'occasion Aurillac est aussi le siège du Leader européen des couettes & oreillers santé, ABEIL. Aurillac est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie du Cantal qui gère des villages d'entreprise dont celui de Tronquières à Aurillac. la Chambre gère l'Aéroport d'Aurillac.

Administration

Aurillac est chef-lieu du département du Cantal (siège de la préfecture), de l'arrondissement d'Aurillac, mais aussi de quatre cantons (les noms sont les dénominations INSEE) entre lesquels elle est partagée :
-1 canton d'Aurillac - 9 056 hab. de la seule ville d'Aurillac
-2 canton d'Aurillac - 4 845 hab. d'Aurillac, et 3 autres communes
-3 canton d'Aurillac - 10 360 hab. de la seule ville d'Aurillac
-4 canton d'Aurillac - 6 290 hab. d'Aurillac, et 9 autres communes.

Personnages célèbres

Personnages célèbres nés à Aurillac

- Saint Géraud d'Aurillac, un des premiers saints laïcs non martyr.
- Gerbert d'Aurillac, le pape de l'an Mil, premier pape français.
-Jean-Aymard Piganiol de La Force (1673-1753), géographe.
- Louis Furcy Grognier, directeur de l'école vétérinaire de Lyon.
- Arsène Lacarrière-Latour, ingénieur, architecte, urbaniste en Louisiane.
- Claude Sosthène Grasset d'Orcet (1828-1900), archéologue, historien.
- Francis Charmes, académicien (1849-1916).
- Paul Doumer, président de la république (Troisième République).
- Émile Duclaux, physicien, chimiste et biologiste français, (1840-1904).
- Général de division Géraud François Gustave Réveilhac (1851-1937).
- Marie Marvingt (1875-1963) , pilote d'avion pionnière des évacuations sanitaires.
- Jacques Maziol, avocat, ministre de la construction sous de Gaulle (1962-1966), PDG de Radio Monte Carlo.
- Olivier Magne, rugbyman, international français, né à Aurillac le 11 avril 1973.

Hommes politiques contemporains nés à Aurillac

- Roland Chassain, député des Bouches-du-Rhône, est né à Aurillac.
- Jean-Yves Hugon, député de l'Indre, est né à Aurillac.

Culture

- Aurillac bénéficie de la présence d'un centre supérieur de danse, du mouvement et de l'image créée par Vendetta Mathea, une personnalité du monde de la danse connue internationalement.

Festivals, concerts, théâtres

- Le festival d'Aurillac (Festival international de théâtre de rue d'Aurillac) se tient chaque année depuis 1986, à la fin du mois d'août d'une durée de quatre jours. Pendant trois jours en juin, a lieu un festival gastronomique et culturel, "Les Européennes du goût".
- Le Théâtre d'Aurillac, 4 rue de La Coste
- 2007 marque la première édition des 36 Heures d'Aurillac, Solos et petites pièces dansées

Expositions

- Musée des volcans, au château Saint-Étienne
- Musée d'art et d'archéologie d'Aurillac, 37 rue des Carmes

Sociétés savantes, universités

- Société de la Haute-Auvergne (Société des lettres, sciences et arts "La Haute-Auvergne")
- Université interâge de la Haute-Auvergne
- Cercle généalogique et héraldique de l'Auvergne et du Velay (CGHAV)
- Cantalpassion
- Comité de la Haute-Auvergne

Revues, journaux, publications périodiques

- Revue de la Haute-Auvergne (RHA)
- JeuxVideo.com, site dédié aux jeux vidéo

Monuments et lieux touristiques

Au départ d'Aurillac, s'étire une route des Crêtes. La région d'Aurillac est riche en châteaux que l'on peut visiter.

Patrimoine religieux

-Église Saint-Géraud d'Aurillac, XV et .
-Église Notre-Dame-aux-Neiges, ancienne chapelle du couvent des Cordeliers .
-Église du Sacré-Cœur, construction du , avec un curieux chemin de croix taillé dans la pierre.
-Église Saint-Joseph-Ouvrier
-Chapelle d'Aurinques .

Patrimoine civil

-le château Saint-Étienne qui surplombe la ville
- le Musée d'art et d'archéologie d'Aurillac, ancien haras, 37 rue des Carmes
- l'ancienne maison consulaire d'Aurillac
- l'ancien présidial d'Aurillac (ISMH)
- l'ancien collège des jésuites d'Aurillac (MH)
- l'ancienne abbaye du Buis
- le tribunal d'Aurillac (ISMH)
- le théâtre d'Aurillac (ISMH)
- la mairie d'Aurillac (ISMH)
- la préfecture d'Aurillac (ISMH)

Sport

-Stade aurillacois Cantal Auvergne : équipe de Rugby qui a fêté en 2004 ses 100 ans et qui évolue en 2007 en Pro d2. Aurillac est un pays de rugby puisque c'est une des rares villes où il y a plus de spectateurs aux matches de rugby qu'aux matches de football. Les matchs se déroulent au « Stade Jean Alric ». La stade aurillacois est champion de France 2006 de Fédérale 1 et monte en pro D2 pour la saison 2007-2008.
-Aurillac Foot Cantal Auvergne : équipe de football qui évolue en CFA. À noter que la réserve d'Aurillac évolue en honneur régionale depuis 2007.
-Aurillac Handball Cantal Auvergne : équipe de hand-ball qui évolue dans le championnat de France Division 2.
-Stade Jean Alric : stade municipal de la ville d'Aurillac et de son club de rugby, le Stade Aurillacois Cantal Auvergne. Il doit son nom à Jean Alric, ancien joueur du club, fusillé à Aurillac par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale.
-Basket-ball : Aurillac a deux clubs dont les deux équipes 1 évoluent au plus haut niveau régional. Il s'agit du BAAG (Basket club Aurillac Arpajon Géraldienne) et la Cantalienne.

Jumelages

Depuis 1972, Aurillac et sa voisine Arpajon-sur-Cère ont un comité de jumelage commun et sont conjointement jumelées avec :
-
- (10 avril)
-
-
-

Archives

-Registres paroissiaux et d'état civil à partir de ? (lacunes diverses aux XVI, XVII et XVIII siècles) - Voir les microfilms ou les numérisations aux Archives départementales du Cantal.

Voir aussi

- Communes du Cantal ==
Sujets connexes
Abbaye   Abbaye d'Aurillac   Abbé   Alain Calmette   Allemagne   Altitude   Années 1920   Années 1980   Arpajon-sur-Cère   Arrondissement d'Aurillac   Arsène Lacarrière-Latour   Auvergne   Aéroport d'Aurillac   Baptême   Bas-Empire   Basket-ball   Bouches-du-Rhône   Bénédictine   Camion   Cantal   Canton d'Aurillac 1   Canton d'Aurillac 2   Canton d'Aurillac 3   Canton d'Aurillac 4   Chambre de commerce et d'industrie du Cantal   Championnat de France Amateurs   Charles VII de France   Charles de Gaulle   Chef-lieu   Claude Sosthène Grasset d'Orcet   Communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac   Commune française   Communes du Cantal   Confluent   Conseil régional d'Auvergne   Consul   Cordeliers   Crandelles   Cère   Fanum d'Aron   Festival d'Aurillac   Foire   Football   France   Francis Charmes   Février   Gentilé   Géraud Réveilhac   Géraud d'Aurillac   Ier siècle   Indre (département)   Jacques Maziol   Jean-Yves Hugon   Jeu vidéo   JeuxVideo.com   Jordanne   Louis Furcy Grognier   Marché   Marie Marvingt   Mars (mois)   Massif central   Monastère   Mouvement des citoyens   Naucelles   Occitan   Odon de Cluny   Olivier Magne   Oppidum   Pape   Parapluie   Parti républicain, radical et radical-socialiste   Parti socialiste (France)   Paul Doumer   Philippe Pétain   Première croisade   Préfecture   Présidial   René Souchon   Roland Chassain   Route des Crêtes   Rugby   Révolution   Saint-Flour (Cantal)   Saint-Jacques-de-Compostelle   Saint-Simon   Sauveté   Seconde Guerre mondiale   Stade aurillacois Cantal Auvergne   Sylvestre II   Théâtre de rue   Troisième République   Victor Adolphe Malte-Brun   Voie ferrée   Véhicule utilitaire   XVe siècle   Ytrac  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^