Injection d'eau-méthanol

Infos
Utilisée principalement dans le domaine militaire, 'injection' d'un mélange eau-méthanol dans un moteur permet d'augmenter la puissance de celui-ci de façon temporaire. Elle fait suite aux expérimentations sur l'injection d'eau dans les moteurs.
Injection d'eau-méthanol

Utilisée principalement dans le domaine militaire, 'injection' d'un mélange eau-méthanol dans un moteur permet d'augmenter la puissance de celui-ci de façon temporaire. Elle fait suite aux expérimentations sur l'injection d'eau dans les moteurs.

Principe

Cette technique est utilisée depuis la Seconde Guerre mondiale pour fournir un supplément de puissance lors de situations particulières :
- en combat aérien pour un avion de chasse
- pour faciliter le décollage avec une forte charge d'un bombardier ou d'un avion de transport
- ou simplement pour compenser la perte de puissance moteur provoquée par une température ambiante élevée et/ou une altitude de décollage élevée. On utilise un mélange dosé à environ 50% d'eau et 50% de méthanol. Le méthanol augmente le pouvoir calorifique du kérozène.L'eau permet de limiter l'augmentation de température et augmente la masse volumique du mélange combustible, ce qui a pour effet d'améliorer le rendement de la combustion. L'augmentation de puissance est d'environ 15%. Sur les moteurs à explosion, le mélange est en général injecté directement dans la chambre de combustion. Sur les turbopropulseurs et turboréacteurs, le mélange est injecté dans la veine d'entrée d'air du réacteur.

Utilisations

Pendant la Seconde Guerre mondiale :
- sur le moteur allemand DB 605 équipant notamment les Messerschmitt BF109 et BF 110
- sur le moteur allemand BMW 801 équipant les Focke-Wulf FW 190
- sur le moteur Pratt & Whitney R-2800-59 équipant les Republic P-47 Thunderbolt (à partir de la version P-47D) Juste après la Seconde Guerre mondiale :
- sur le réacteur Pratt & Whitney J57 équipant les Boeing B-52 Stratofortress
- sur le réacteur General Electric J-47 équipant les Boeing B-47 Stratojet Dans les années 1960/1970 :
- sur le turbopropulseur Rolls-Royce Dart RD21 du Bréguet Alizé
- sur le turbopropulseur Rolls-Royce Tyne 22 de l'avion de transport C-160 Transall
- sur le réacteur Rolls-Royce Pegasus de l'avion de combat à décollage vertical Hawker Siddeley Harrier

Voir aussi

- Injection d'eau dans les moteurs ===
Sujets connexes
Avion de chasse   Avion de transport   Boeing B-47 Stratojet   Boeing B-52 Stratofortress   Bombardier (avion)   Breguet Br.1050 Alizé   C-160 Transall   Daimler Benz DB 600   Focke-Wulf FW 190   Hawker Siddeley Harrier   Injection d'eau dans les moteurs   Moteur à explosion   Méthanol   Pratt & Whitney   Pratt & Whitney J57   Republic P-47 Thunderbolt   Rolls-Royce   Seconde Guerre mondiale   Turbopropulseur   Turboréacteur  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^