Philips

Infos
Koninklijke Philips Electronics N.V. (Électronique Royale Néerlandaise Philips S.A.), plus connu sous le nom de la société Philips est l'un des plus grand groupes mondiaux en matière d'électronique, d'électroménager et d'édition musicale. En 2004, ses ventes ont atteint 30, 3 milliards d'euros et elle employait 161 586 personnes dans plus de 60 pays. Philips est organisée en divisions : produits grand public, semi-conducteurs, éclairage et syst
Philips

Koninklijke Philips Electronics N.V. (Électronique Royale Néerlandaise Philips S.A.), plus connu sous le nom de la société Philips est l'un des plus grand groupes mondiaux en matière d'électronique, d'électroménager et d'édition musicale. En 2004, ses ventes ont atteint 30, 3 milliards d'euros et elle employait 161 586 personnes dans plus de 60 pays. Philips est organisée en divisions : produits grand public, semi-conducteurs, éclairage et systèmes médicaux. En 2005, en tant que fabricant de puces électroniques, Philips pointe à la 9 place parmi les vingt plus grands fabricants de semi-conducteurs. Le 1 septembre 2006, Frans van Houten, le PDG de Philips Semiconductors a annoncé la création de NXP, spin-off de Philips Semiconductors, détenue à 80.1% par un consortium d'investisseurs privés.

Histoire

Fondation et innovations

Le VR2020 de Philips, pour le format V2000 La compagnie a été fondée en 1891 par les frères Gerard (1858-1942) et Anton Philips (1874-1951) à Eindhoven, aux Pays-Bas. Ses premiers produits ont été des ampoules électriques et d'autres produits électrotechniques. La première manufacture sert aujourd'hui de musée. Dans les années 1920, la compagnie a commencé à manufacturer d'autres produits, comme le premier rasoir électrique, le Philishave, en 1939. Aux États-Unis, la marque de commerce est Norelco. Philips a introduit la cassette à ruban audio avec un large succès, mais a échoué dans l'imposition de son standard pour les cassettes à ruban vidéo, le V2000, en faveur de betamax et surtout de VHS, la cassette DCC (Digital Compact Cassette) lancée en novembre 1992 en partenariat avec Matsushita (Panasonic, Technics) face au MD de Sony lequel sera au final le seul survivant malgré un départ favorable à la DCC.

Seconde Guerre mondiale

Durant la Seconde Guerre mondiale, le 9 mai 1940, les dirigeants de Philips ont été informés de l'invasion allemande des Pays-Bas du lendemain. Ils ont alors décidé de fuir aux États-Unis, emmenant avec eux une large portion du capital de la compagnie. Ils ont ainsi pu faire fonctionner la compagnie à distance pendant la guerre, l'ayant fait déménager (sur papier), aux Antilles néerlandaises. Après la Guerre, Philips a redéménagé à Eindhoven, aux Pays-Bas (de 1997 à 2001, le siège social a été déménagé à Amsterdam). Beaucoup de centres de recherche avaient été cachés ou cadenassés, de sorte qu'après le retrait des Allemands, Philips a pu rapidement reprendre ses activités. On pense que Philips a, avant et pendant la guerre, fourni de l'équipement aux Allemands, ce qui a conduit certains à croire qu'ils avaient collaboré avec les Nazis, comme plusieurs autres compagnies de l'époque. Cependant, il n'existe pas de preuve indiquant que Philips ou ses dirigeants aient sympathisé avec les Nazis ou leurs idéologies. Par ailleurs, Philips n'était pas en mesure d'empêcher l'occupant d'utiliser ses manufactures et de mettre ses employés au travail forcé. La manufacture de Philips d'Eindhoven a été la seule cible de bombardement allié aux Pays-Bas.

L'aventure informatique

Le Videopac G7000 (1978) Le 6 septembre 1972, Philips rejoint le consortium Unidata, projet européen lancé le 28 janvier 1972 destiné à permettre dans les années 1970 l'émergence d'une grande industrie informatique européenne à l'identique d'Airbus dans l'aéronautique. Les compétences des trois participants étaient valorisées : la Compagnie Internationale pour l'Informatique (CII) recevait la maîtrise d'œuvre l'architecture des machines et le logiciel, la technologie électronique revenait à Philips, et Siemens se chargeait des périphériques mécaniques. Valéry Giscard d'Estaing élu président en 1974 mit fin au projet en 1975 : la France dénonça unilatéralement l'accord Unidata et CII fusionna avec Honeywell-Bull. Philips ne revint plus jamais dans l'informatique. Cependant, dans les années 1980, Philips vendit des micro ordinateurs, ainsi que des ordinateurs familiaux compatibles avec le standard MSX 1 & 2. Exemple : fabriqué à la Radiotechnique. Dernièrement (fin 2005), Philips vendit son propre PC.

La filiale Philips Semiconductors

Le 1 septembre 2006, Philips a créé une spin-off de Philips Semiconductors en la vendant à un groupe d'investisseurs privés américain. La nouvelle société s'appelle NXP et est détenue à 80.1% par le groupe d'investisseurs, Philips gardant les 19.9% restants. Le nom NXP fait référence au slogan Consumer Next Experience ainsi qu'à la plateforme mulimedia Nexperia de Philips Semiconductors.

Domaines

- Audio-visuel
- Appareils
- Édition musicale
- Appareils ménagers
- Semi-conducteurs
- Éclairage
- Appareils médicaux
- Recherche scientifique
- Microscopie électronique
- Diffractométrie de rayons X, spectrométrie de fluorescence X : cette branche a été vendue à Spectris en 2003 pour devenir

Principales inventions

- La musicassette (compact cassette) en 1963
- Le disque compact (CD) avec Sony en 1983 ==
Sujets connexes
Airbus   Allemagne   Alliés   Amsterdam   Années 1920   Années 1970   Années 1980   Antilles néerlandaises   Aéronautique   Betamax   Bull   DCC   Diffractométrie de rayons X   Disque compact   Eindhoven   France   Informatique   Logiciel   MSX   Pays-Bas   Rasoir   Seconde Guerre mondiale   Semi-conducteur   Siemens AG   Spectrométrie de fluorescence X   Spin-off   Unidata   V2000   Valéry Giscard d'Estaing   Video Home System   Videopac   Vidéo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^