James Coburn

Infos
James Coburn en 1963. James Coburn était un acteur américain. Il naquit le 31 août 1928 à Laurel, dans le Nebraska et décéda d'un arrêt cardiaque le 18 novembre 2002 au Cedar Sinaï Hospital de Los Angeles, Californie. Il fut une inoubliable « présence » de l'écran, à la fois désinvolte et charismatique. Il restera à jamais dans la mémoire des cinéphiles en tant qu'acteur fêtiche de Sam Peckinpah avec des rôles mémorables comme dans Major Dundee, Pa
James Coburn

James Coburn en 1963. James Coburn était un acteur américain. Il naquit le 31 août 1928 à Laurel, dans le Nebraska et décéda d'un arrêt cardiaque le 18 novembre 2002 au Cedar Sinaï Hospital de Los Angeles, Californie. Il fut une inoubliable « présence » de l'écran, à la fois désinvolte et charismatique. Il restera à jamais dans la mémoire des cinéphiles en tant qu'acteur fêtiche de Sam Peckinpah avec des rôles mémorables comme dans Major Dundee, Pat Garrett and Billy The Kid (le rôle de sa vie) et Cross of Iron. Son rôle le plus populaire (qui le figera dans une sorte d'inconscient collectif) sera celui du révolutionnaire dynamiteur John Mallory dans le magnifique Il était une fois la révolution de Sergio Leone en 1971. Il tourne dans Les Sept Mercenaires en 1960 et participa à La Grande Évasion en 1963 avec son grand ami Steve McQueen.

Jeunesse

Il s'installe très jeune en Californie où son père est ruiné par la crise boursière de 1930 voulant refaire fortune. Élève du Junior College de Compton puis du City College de Los Angeles, il trouve rapidement sa vocation. Le 11 novembre 1959, il se marie avec Beverly Kelly jusqu'en 1979. Ils eurent 2 enfants. Son interprétation dans la pièce « Country girl » lui vaut une récompense et lui permet d'obtenir un rôle dans « Billy Budd » monté â La Jolla Playhouse. James devient un acteur populaire de second plan pendant quelques années.

Carrière

Sa sophistication virile, sa démarche féline, ses allures de dandy et la dureté ascétique de son visage (affublé d'une denture impressionnante) s'accordent autant au monde viril de John Sturges, Sam Peckinpah, Sergio Leone ou Walter Hill qu'à l'univers comique d'un Blake Edwards. Il passe allègrement du film d'action à la comédie américaine. De La Grande Évasion de John Sturges à Charade de Stanley Donen. En 1965, il accède au rang de vedette avec sa création d'un nouvel espion de charme, un éphémère rival de James Bond : Flint. Il tourne dans le 1 film de Walter Hill : Le Bagarreur en 1975 avec Charles Bronson et incarne de nouveau une figure de cow boy dandy particulièrement rude dans le superbe La Chevauchée sauvage de Richard Brooks la même année. Avec son ami Bruce Lee, James Coburn avait écrit « Le Cercle De Fer » adapté à l'écran par Richard Moore dans lequel ni l'un ni l'autre n'apparaissaient.

Le Declin des années 80

En 1978, à la demande d'un Peckinpah malade et dépressif, il assure la direction de la seconde équipe sur Convoy. Mais en 1984, sa carrière marque un frein avec la disparition de son ami et de son réalisateur fétiche : Sam Peckinpah. Il affronte Kirk Douglas dans un téléfilm : Le Duel Des Héros, la même année. Le film de télé raconte l'affrontement de deux vieux cow-boy dans un ouest de pacotille. La fin d'un genre, d'une époque et d'une certaine catégorie d'acteur. Il continue à promener sa nonchalance légendaire et sa décontraction inimitable selon l'expression d'un critique dans des « œuvrettes de circonstance au casting alléchant mais dénuées d'intérêt ». Peut-être trop imposant pour son époque, les réalisateurs ne lui trouvent plus de rôle important... Au creux de la vague, il doit faire face à de douloureuses crises d'arthrite qui l'affaiblissent considérablement. Il déclara s'être soigné lui-même avec des pilules à base de soufre. Il s'éloigne des plateaux pendant quelques années. il en gardera une main infirme.

l'Oscar

Alors qu'on le croyait perdu pour le cinéma, James met fin à une semi-retraite au début des années 1990 avec des rôles secondaires mais toujours marqués de sa présence rehaussant l'intérêt de westerns comme Maverick en 1994 avec Mel Gibson, Jodie Foster ou Young Guns 2 en 1991. Remake à peine voilé de Pat Garrett and Billy The Kid. Il tient encore son propre rôle dans The Player en 1992. Sa deuxième carrière s'achève en beauté avec un téléfilm de la chaîne câblée HBO distribué dans les salles françaises : The Second Civil War 1997 formidable fable sardonique de Joe Dante. Par miracle, il n'est pas oublié par Hollywood et décroche pour Affliction en 1998 l'Oscar du meilleur second rôle. Terrifiante composition d'un patriarche alcoolique, inspirée, dit-il, de Sam Peckinpah : il y est splendide...

Les dernières années

James Coburn, malgré la maladie, ne cessera de jouer et prêtera même sa voix à l'occasion du documentaire The Last Days en 2001 sur les derniers jours de Marilyn Monroe et pour le dessin d'animation Monstres et Cie en 2002. Il tient un dernier rôle de dur à cuire en 2002 dans une production Disney : Chiens Des Neiges. Il meurt peu de temps après d'un arrêt cardiaque. Etrange tour du destin, Rod Steiger son double dans le film mythique Il était une fois la révolution de Sergio Leone venait de disparaitre très peu de temps avant.

Filmographie

- 1959 : La Chevauchée de la vengeance (Ride Lonesome) : Whit
- 1959 : Face of a Fugitive : Purdy
- 1960 : Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) : Britt
- 1960 : Klondike (série TV) : Jeff Durain (1960-1961)
- 1961 : The Murder Men : Arthur Troy
- 1961 : Acapulco (série TV) : Gregg Miles
- 1962 : L'Enfer est pour les héros (Hell Is for Heroes) : Cpl. Henshaw
- 1963 : La Grande Évasion (The Great Escape) : Flying Officer Louis Sedgwick "The Manufacturer"
- 1963 : Charade : Tex Panthollow
- 1963 : The Man from Galveston : Boyd Palmer
- 1963 : Les Rois du soleil (Kings of the Sun) : Narrator
- 1964 : Les Jeux de l'amour et de la guerre (The Americanization of Emily) : Lt. Cmdr. 'Bus' Cummings
- 1965 : Major Dundee : Samuel Potts
- 1965 : Cyclone à la Jamaïque (A High Wind in Jamaica) : Zac
- 1965 : Le Cher disparu (The Loved One) : Immigration Officer
- 1966 : Our Man Flint : Derek Flint
- 1966 : Qu'as-tu fait à la guerre, papa? (What Did You Do in the War, Daddy?) : Lt. Christian
- 1966 : Dead Heat on a Merry-Go-Round : Eli Kotch
- 1967 : F comme Flint (In Like Flint) : Derek Flint
- 1967 : Waterhole
-3
: Lewton Cole
- 1967 : La Folle mission du docteur Schaeffer (The President's Analyst) : Dr. Sidney Schaefer
- 1968 : Duffy : Duffy
- 1968 : Candy : Dr. A.B. Krankheit
- 1969 : Hard Contract : John Cunningham
- 1970 : Last of the Mobile Hot Shots : Jeb
- 1971 : Il était une fois la révolution (Giù la testa) : John H. Mallory
- 1972 : Opération clandestine (The Carey Treatment) : Dr. Peter Carey
- 1972 : The Honkers : Lew Lathrop
- 1972 : La Horde des salopards (Una Ragione per vivere e una per morire) : Col. Pembroke
- 1973 : Pat Garrett et Billy le Kid (Pat Garrett & Billy the Kid) : Sheriff Pat Garrett
- 1973 : Les Invitations dangereuses (The Last of Sheila) : Clinton Green
- 1973 : Harry in Your Pocket : Harry
- 1974 : Crime à distance (The Internecine Project) : Robert Elliot
- 1975 : La Chevauchée sauvage (Bite the Bullet) : Luke Matthews
- 1975 : Le Bagarreur (Hard Times) : Spencer 'Speed' Weed
- 1976 : Intervention Delta (Sky Riders) : Jim McCabe
- 1976 : La Loi de la haine (The Last Hard Men) : Zach Provo
- 1976 : La Bataille de Midway (Midway) : Capt. Vinton Maddox
- 1977 : Croix de fer (Cross of Iron) : Unteroffizier / Feldwebel Rolf Steiner
- 1978 : The Dain Curse (feuilleton TV) : Hamilton Nash
- 1978 : California hôtel (California Suite) : Pilot in Diana Barrie's film on airplane
- 1979 : L'Arme au poing (Firepower) : Jerry Fanon / Eddie
- 1979 : The Muppet Movie : El Sleezo Cafe Owner
- 1979 : De l'or au bout de la piste (Goldengirl) : Jack Dryden
- 1980 : Superstunt II (TV)
- 1980 : Revanche à Baltimore (The Baltimore Bullet) : Nick Casey
- 1980 : L'Amour à quatre mains (Loving Couples) : Walter
- 1980 : Mr. Patman : Patman
- 1981 : Les Risques de l'aventure (High Risk) : Serrano
- 1981 : Jacqueline Susann's Valley of the Dolls (TV) : Henry Bellamy
- 1981 : Vidéo crime (Looker) : John Reston
- 1981 : Darkroom (série TV) : Host (unknown episodes)
- 1983 : Digital Dreams (TV)
- 1983 : Malibu (TV) : Tom Wharton
- 1984 : Martin's Day : Lt. Lardner
- 1984 : Le Duel des héros (Draw!) (TV) : Sam Starret
- 1985 : Sins of the Father (TV) : Frank Murchison
- 1986 : Death of a Soldier : Maj. Patrick Dannenberg
- 1988 : The Edge and Beyond (série TV) : Narrator
- 1989 : Call from Space
- 1990 : Tåg till himlen : Gregorius
- 1990 : Young Guns II : John Chisum
- 1990 : Captain Planet and the Planeteers (série TV) : Looten Plunder (unknown episodes, 1990-1993)
- 1991 : Hudson Hawk, gentleman cambrioleur (Hudson Hawk) : George Kaplan
- 1992 : Des héros par milliers (Crash Landing: The Rescue of Flight 232) (TV) : Jim Hathaway
- 1992 : True Facts (TV)
- 1992 : The Fifth Corner (série TV) : Dr. Grandwell (unknown episodes)
- 1992 : Mastergate (TV) : Major Manley Battle
- 1993 : Deadfall : Mike / Lou
- 1993 : Christmas Reunion (TV) : Santa
- 1993 : La Loi du professionnel (The Hit List) (TV) : Peter Mayhew
- 1993 : Sister Act, acte 2 (Sister Act 2: Back in the Habit) : Mr. Crisp
- 1994 : Ray Alexander: A Taste for Justice (TV) : Jeffrey Winslow
- 1994 : Maverick : Commodore Duvall
- 1994 : Greyhounds (TV)
- 1995 : The Set Up : Jeremiah Cole
- 1995 : The Avenging Angel (TV) : Porter Rockwell
- 1995 : Ray Alexander: A Menu for Murder (TV) : Jeffery Winslow
- 1996 : Saugatuck (Skeletons) : Frank Jove
- 1996 : L'Effaceur (Eraser) : Chief Beller WITSEC
- 1996 : Le Professeur foldingue (The Nutty Professor) : Harlan Hartley
- 1996 : Okavango: Africa's Savage Oasis (TV) : Narrator
- 1996 : The Cherokee Kid (TV) : Cyrus B. Bloomington
- 1997 : The Second Civil War (TV) : Jack Buchan
- 1997 : Keys to Tulsa : Harmon Shaw
- 1997 : Affliction : Glen Whitehouse
- 1998 : Mr. Murder (TV) : Drew Oslett, Sr.
- 1999 : Payback : Justin Fairfax
- 1999 : L'Arche de Noé (Noah's Ark) (TV) : Peddler
- 1999 : Amours et rock'n' roll (Shake, Rattle and Roll: An American Love Story) (TV) : Morris Gunn
- 2000 : Dale's All Stars (série TV) : Hemself (unknown episodes)
- 2000 : The Good Doctor : Dr. Samuel Roberts
- 2000 : Soleil de cendre (Missing Pieces) (TV) : Atticus Cody
- 2000 : Intrepid : Captain Hal Josephson
- 2000 : World's Scariest Ghosts: Caught on Tape (TV) : Host
- 2001 : Proximity : Jim Corcoran
- 2001 : Texas rangers, la revanche des justiciers (Texas Rangers) : Narrator (voix)
- 2001 : Yellow Bird : Rev. Increase Tutwiler
- 2001 : Walter and Henry (TV) : Charlie
- 2001 : L'Homme d'Elysian Fields (The Man from Elysian Fields) : Alcott
- 2001 : Monstres et Cie (Monsters, Inc.) : Henry J. Waternoose (voix)
- 2002 : Chiens des neiges (Snow Dogs) : James 'Thunder Jack' Johnson
- 2002 : American Gun : Martin Tillman

Récompenses

- Hommage lors du Festival du cinéma américain de Deauville 1986.
- Oscar du meilleur acteur dans un second rôle en 1998 pour Affliction.

Lien externe

- sur l'Internet Movie Database Catégorie:Acteur américain Catégorie:Acteur américain de western Catégorie:Naissance en 1928 Catégorie:Décès en 2002 Catégorie:Oscar du meilleur acteur dans un second rôle bg:Джеймс Кобърн de:James Coburn en:James Coburn es:James Coburn fa:جیمز کابرن fi:James Coburn he:ג'יימס קובורן it:James Coburn ja:ジェームズ・コバーン nds:James Coburn nl:James Coburn no:James Coburn pl:James Coburn pt:James Coburn simple:James Coburn sr:Џејмс Коберн sv:James Coburn zh:詹姆士·柯本
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^