Raymond VI de Toulouse

Infos
Raymond VI (VIII) de Toulouse (Saint-Gilles (Gard), 27 octobre 1156 - Toulouse, 2 août 1222) fut comte de Melgueil (Raymond IV) de 1173 à 1190 puis comte de Toulouse et marquis de Provence de 1194 à 1222. Selon la généalogie traditionnelle des comtes de Toulouse faite par les Bénédictins dans l'Histoire Générale du Languedoc, il serait Raymond VI, mais des études critiques ont établi que deux comtes du prénom de Raymond avaient été omis. Il
Raymond VI de Toulouse

Raymond VI (VIII) de Toulouse (Saint-Gilles (Gard), 27 octobre 1156 - Toulouse, 2 août 1222) fut comte de Melgueil (Raymond IV) de 1173 à 1190 puis comte de Toulouse et marquis de Provence de 1194 à 1222. Selon la généalogie traditionnelle des comtes de Toulouse faite par les Bénédictins dans l'Histoire Générale du Languedoc, il serait Raymond VI, mais des études critiques ont établi que deux comtes du prénom de Raymond avaient été omis. Il serait donc Raymond (VIII) Fils de Raymond V et de Constance de France, sœur du roi Louis VII, il succède à son père en 1194.

Contexte

Raymond VI est un prince plus politique que belliqueux. Il montre en matière religieuse une tolérance qui frise l'indifférence, bien qu'il se dit bon catholique. Cultivé, il compte parmi ses amis nombre de troubadours. Par son mariage avec Jeanne d'Angleterre, il agrandit ses domaines de l'Agenais et du Quercy. Ses principaux vassaux sont outre les Trencavel, le comte d'Armagnac, le comte de Comminges, le comte de Foix et les vicomtes de Montpellier, Nimes, Greze, Rodez et Millau. Cependant le lien féodal est beaucoup plus relâché que chez les capétiens, et l'individualisme et l'insubordination est souvent la règle. Vassal théorique du roi de France, il doit se méfier des ambitions du duc d'Aquitaine (également roi d'Angleterre) et du roi d'Aragon.

Biographie

Aussitôt aux affaires, il rétablit la paix avec l'Aragon et Raymond-Roger Trencavel. Il épouse en troisièmes noces Jeanne d'Angleterre à Rouen en octobre 1196. À Toulouse, il maintient les libertés communales, multiplie les exemptions fiscales et étend la sauveté à tout le territoire communal. Mais Raymond VI est soupçonné d'une coupable indulgence vis-à-vis de l'hérésie cathare. Depuis 1203, un moine cistérien, Pierre de Castelnau a été envoyé par le pape Innocent III pour lutter contre l'hérésie dans le Midi de la France. Raymond VI refuse de collaborer avec le légat. Ce dernier l'excommunie et jète l'interdit sur le comté. L'assassinat de Castelnau, le 15 janvier 1208, par un écuyer du comte, provoque le courroux du pape qui confirme l'excommunication contre Raymond VI accusé d'être pour le moins l'instigateur du crime. Innocent III lance alors un appel à la croisade auprès de Philippe-Auguste, suzerain théorique du comte de Toulouse, mais le roi de France se dérobera. Raymond VI obtient d'en être relevé en s'humiliant publiquement à Saint-Gilles (Gard), le 18 juin 1209, devant l'avancée de l'armée croisée, dirigée par Arnaud Amaury, abbé de Cîteaux et légat du pape. Dès lors, Raymond VI accompagne la croisade, plus en observateur qu'en combattant, se compromettant ainsi aux yeux de son propre camp. Après les succès remportés par les croisés (prise et massacre de Béziers, siège et prise de Carcassonne et mort de Raymond-Roger Trencavel), la croisade dirigée depuis août 1209 par Simon IV de Montfort fait peser une menace sur sa personne et son fief. Il essaie de s'entendre avec Monfort, mais il rencontre l'hostilité constante des légats du pape. Il cherche également l'appuie de Pierre II roi d'Aragon. En janvier 1210, il entreprend un long voyage pour défendre sa position auprès de Philippe-Auguste, d'Innocent III et l'empereur Othon IV, son suzerain pour le marquisat de Provence. De nouveau excommunié en 1211 par le concile de Montpellier, sentence confirmé en avril 1211 par le pape, il essaie d'organiser la résistance contre les croisés. Mais il ne peut déloger Simon IV de Monfort enfermé dans Castelnaudary. Le 27 janvier 1213, Raymond VI rend hommage à Pierre II d'Aragon. Les deux hommes et le comte de Foix investissent en septembre 1213 Muret. Le 12 septembre, les croisés de Simon de Montfort, plus disciplinés, écrasent les coalisés. Pierre II, héros de Las Navas de Tolosa est tué dans la bataille. Raymond VI, d'ailleurs en butte avec l'évêque Foulques de Marseille ne peut alors éviter la conquête de Toulouse par Simon IV de Montfort et s'exile à la cour d'Angleterre. Le 17 février 1214, sur ses ordres, son frère Baudouin de Toulouse, ayant participé à Muret aux côtés des croisés, est enlevé de son château de Lolmie et pendu comme traître. En novembre 1215 Raymond est à Rome, où le IVe concile du Latran débat du sort de son comté. Il est déchu de ses droits au profit de Simon de Monfort, mais le pape préserve le marquisat de Provence au profit de son fils, le futur Raymond VII. En mai 1216 le père et le fils sont accueillis triomphalement à Marseille et à Avignon. Tandis que Raymond VI se rend en Aragon, le jeune Raymond, plus entreprenant que son père met le siège devant Beaucaire qu'il prend le 24 août. Le [2 septembre 1217, il reprend Toulouse où Simon IV de Montfort met immédiatement le siège. Ce dernier y est tué mais son fils Amaury prend sa succession. Revennu à Toulouse, Raymond VI y décède des suites d'une brève maladie en août 1222. L'échec de la « croisade » de Louis VIII en 1226 permettra à Raymond VII de recouvrer la plus grande partie de son comté.

Mariage

Raymond VI épousa successivement:
-Ermessinde de Pelet
-Béatrice de Béziers
-Bourguigne de Chypre
-Jeanne d'Angleterre (1165-1199), fille d' Henri II Plantagenêt dont il eut un fils et successeur Raymond VII
-Eléonore d'Aragon

Bibliographie

-Dominique Baudis'', François Corteggiani et Michel Suro, Raímond le cathare. Toulouse : éditions Milan ; Portet-sur-Garonne : éditions Loubatières, 2004. 70 p., 32 cm. ISBN 2-7459-0923-1
-Georges Bordonove, La tragédie cathare - Editions Pygmalion, 1991 ISBN 2-7242-6773-7

Lien externe

Raymond Toulouse 06 Raymond 06 Raymond 06 Raymond Toulouse 06 Raymond Toulouse 06 Raymond Toulouse 06 Catégorie:Catharisme ca:Ramon VI de Tolosa de:Raimund VI. (Toulouse) en:Raymond VI of Toulouse es:Ramón VI de Tolosa hu:VI. Raymond de Toulouse it:Raimondo VI di Tolosa la:Raimundus VI (comes Tolosae) nl:Raymond VI van Toulouse no:Raymond VI av Toulouse oc:Raimon VI de Tolosa
Sujets connexes
Abbaye de Cîteaux   Amaury VI de Montfort   Arnaud Amaury   Avignon   Bataille de Las Navas de Tolosa   Bataille de Muret   Baudouin de Toulouse   Beaucaire (Gard)   Béziers   Carcassonne   Castelnaudary   Comté d'Armagnac   Comté de Comminges   Comté de Foix   Constance de France, fille de Louis VI   Croisade des Albigeois   Dominique Baudis   Folquet de Marselha   IVe concile du Latran   Innocent III   Jeanne d'Angleterre (1165-1199)   Languedoc   Liste des comtes de Melgueil   Liste des comtes de Toulouse   Louis VIII de France   Louis VII de France   Légat   Maison Trencavel   Marseille   Othon IV   Pierre II d'Aragon   Pierre de Castelnau   Portet-sur-Garonne   Raimond-Roger Trencavel   Raymond VII de Toulouse   Raymond V de Toulouse   Rouen   Royaume d'Aragon   Saint-Gilles (Gard)   Saint-Laurent-Lolmie   Sauveté   Simon IV de Montfort   Toulouse   Troubadour  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^