Heinz Fischer

Infos
Heinz Fischer, le 13 décembre 2005. Heinz Fischer, né le 9 octobre 1938 à Graz (Styrie), est un homme politique autrichien, actuel président de l'Autriche.
Heinz Fischer

Heinz Fischer, le 13 décembre 2005. Heinz Fischer, né le 9 octobre 1938 à Graz (Styrie), est un homme politique autrichien, actuel président de l'Autriche.

Biographie

Fischer étudie dans un Gymnasium dans une filière « humaniste » (littéraire avec latin et grec). Il passe son Matura (examen de fin d'études secondaires) en 1956. Puis, il étudie le droit à l'Université de Vienne, où il obtient un doctorat en 1961. En même temps que sa carrière politique, il mène une carrière universitaire, devenant Professeur de science politique à l'Université d'Innsbruck en 1993. En 1971, Fischer est élu député au Conseil national (Nationalrat) autrichien, poste qu'il conserve jusqu'en 2004. Il présidait l'assemblée depuis 1990. De 1983 à 1987, il est ministre des sciences dans un gouvernement de coalition menée par Fred Sinowatz. En janvier 2004, Fischer annonce sa candidature à la succession à la présidence de Thomas Klestil. Le 25 avril 2004, il est élu président de la République fédérale d'Autriche. Candidat du Parti social-démocrate d'Autriche (SPÖ), il bat avec 52% des voix Benita Ferrero-Waldner, la ministre des affaires étrangères qui faisait partie de la coalition gouvernementale menée par le Parti du peuple autrichien (ÖVP, conservateur). Il prète serment le 8 juillet 2004, reprenant les fonctions présidentielles assurées à titre intérimaire par les présidents du Conseil national, après la mort subite de l'ancien président Klestil, le 6 juillet, deux jours avant la fin de son mandat. Si certains le décrivent péjorativement comme un Berufspolitiker (politicien professionnel), qui n'a jamais connu le monde réel, d'autres critiques de Fischer comme son collègue universitaire Norbert Leser font remarquer qu'il a toujours évité les controverses et les conflits, même quand il aurait eu raison d'y participer. Un exemple fréquemment cité à ce propos est son soutien tacite des attaques de Bruno Kreisky contre Simon Wiesenthal. Détestant la division, le président Fischer a appelé dans son discours d'investiture l'Autriche à poursuivre l'unité européenne, source de paix selon lui. Fischer, qui se déclare agnostique, est marié depuis 1968. Sa femme et lui ont deux enfants adultes. Fischer est un fervent alpiniste et est président de l'organisation autrichienne Naturfreunde (les amis de la nature) depuis de nombreuses années.

Biographie

Fischer étudie dans un Gymnasium dans une filière « humaniste » (littéraire avec latin et grec). Il passe son Matura (examen de fin d'études secondaires) en 1956. Puis, il étudie le droit à l'Université de Vienne, où il obtient un doctorat en 1961. En même temps que sa carrière politique, il mène une carrière universitaire, devenant Professeur de science politique à l'Université d'Innsbruck en 1993. En 1971, Fischer est élu député au Conseil national (Nationalrat) autrichien, poste qu'il conserve jusqu'en 2004. Il présidait l'assemblée depuis 1990. De 1983 à 1987, il est ministre des sciences dans un gouvernement de coalition menée par Fred Sinowatz. En janvier 2004, Fischer annonce sa candidature à la succession à la présidence de Thomas Klestil. Le 25 avril 2004, il est élu président de la République fédérale d'Autriche. Candidat du Parti social-démocrate d'Autriche (SPÖ), il bat avec 52% des voix Benita Ferrero-Waldner, la ministre des affaires étrangères qui faisait partie de la coalition gouvernementale menée par le Parti du peuple autrichien (ÖVP, conservateur). Il prète serment le 8 juillet 2004, reprenant les fonctions présidentielles assurées à titre intérimaire par les présidents du Conseil national, après la mort subite de l'ancien président Klestil, le 6 juillet, deux jours avant la fin de son mandat. Si certains le décrivent péjorativement comme un Berufspolitiker (politicien professionnel), qui n'a jamais connu le monde réel, d'autres critiques de Fischer comme son collègue universitaire Norbert Leser font remarquer qu'il a toujours évité les controverses et les conflits, même quand il aurait eu raison d'y participer. Un exemple fréquemment cité à ce propos est son soutien tacite des attentats de Bruno Kreisky sur Simon Wiesenthal. Détestant la division, le président Fischer a appelé dans son discours d'investiture l'Autriche à poursuivre l'unité européenne, source de paix selon lui. Fischer, qui se déclare agnostique, est marié depuis 1968. Sa femme et lui ont deux enfants adultes. Fischer est un fervent alpiniste et est président de l'organisation autrichienne Naturfreunde (les amis de la nature) depuis de nombreuses années. ==
Sujets connexes
Autriche   Benita Ferrero-Waldner   Bruno Kreisky   Conseil national (Autriche)   Fred Sinowatz   Graz   Gymnasium   Janvier 2004   Liste des présidents de l'Autriche   Parti social-démocrate d'Autriche   Professeur   Science politique   Simon Wiesenthal   Styrie (Land)   Thomas Klestil   Union européenne   Université d'Innsbruck   Université de Vienne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^