Bastia

Infos
Bastia est une commune française, située dans le département de la Haute-Corse et la région Corse. Ses habitants sont appelés les Bastiais.
Bastia

Bastia est une commune française, située dans le département de la Haute-Corse et la région Corse. Ses habitants sont appelés les Bastiais.

Géographie

Située dans le Nord-Est de la Corse, à la base du Cap Corse, Bastia est le principal port de l'île et sa principale ville commerciale. La température moyenne annuelle s'élève à 15, 3° et on compte 5 jours de gel par an... Les vents y sont fréquents, et violents, la pluviométrie abondante (+ de 700 mm). Mais on compte 340 jours (!) de soleil par an!

Histoire

Avant l'occupation de la Corse par les génois, Cardo était un gros village. À ses pieds, il y avait un petit hameau où habitaient les pêcheurs de Cardo. Ce petit port s'appelait Porto Cardo qui veut dire « le port de Cardo ». Les génois ont vite senti le besoin de se mettre à l'abri des invasions qui venaient de la mer et ont commencé à construire, du temps du gouverneur Léonello Lomellini, une bastiglia (une bastille), c’est-à-dire une place forte, une citadelle. Avec le temps, la bastiglia (Bastia) s'est développée, est devenue prospère et est devenue plus importante que Cardo. Au cours des 50 dernières années, Cardo était la résidence secondaire de Bastiais aisés. Actuellement, Cardo est un quartier de Bastia, sur les hauteurs du Pigno. De nombreuses personnes quittent cardo pour descendre travailler à Bastia. Toute son histoire est comprise dans sa « bastiglia » la citadelle des origines qui constitue la ville close. Ce sont ici la mer et la montagne qui décident de l’implantation des lieux habités, comme l’exige le relief de l’île. Aussi, Bastia fut capitale au temps de la domination génoise. Elle s’est accrochée aux pentes pour s’étaler plus tard, en gagnant sur l’eau sa place Saint Nicolas. De la modeste marine qu’elle était au port de commerce qu’elle est devenue, son histoire a été jalonnée des gloires et des vicissitudes que connaissait toute ville fortifiée. Élue par le patricien génois Léonello Lomellini, en 1353, pour assurer la liaison avec Gênes, elle naquit pour ainsi dire de son rocher sur lequel fut élevé un donjon (bastiglia, d’où son nom) et que, quelque cent ans plus tard, on ceintura de remparts. Ramassée derrière murailles et bastions, autour de son palais des Gouverneurs, aujourd’hui musée, Terra-Nova veille sur le vieux port, en contrebas. Dans la paix du souvenir, elle ne manque pas de charme avec son réseau de fraîches ruelles. Deux très intéressants sanctuaires. L’église Sainte Marie, édifiée à partir de 1495, fortement remaniée au début du . Derrière cette église, la chapelle Sainte Croix avec une ornementation intérieure exubérante. La chapelle a son trésor : le Christ des Miracles, que vénèrent les Bastiais, trouvé en 1428, flottant sur les eaux, par deux pêcheurs. La ville basse, Terra-Vecchia, qui avait conquis les Génois, s’est étirée le long de la côte. Malgré les constructions modernes très envahissantes, elle a conservé son cachet de port méditerranéen. Avec ses ruelles pittoresques, la cité a pour cœur la place Saint Nicolas qui est une longue esplanade ombragée où a été érigée une statue en marbre de Napoléon en toge 1853. Près du vieux port, l’église Saint Jean-Baptiste à partir de 1583, arbore une noble façade classique, et son intérieur baroque du . Le mobilier remarquable, orgue, chaire, tableaux de la collection du cardinal Fesch. Quant à la chapelle de l’Immaculée Conception 1611 à la voûte peinte au et aux murs tendus de velours, elle réunit, dans sa sacristie musée, de nombreuse pièces d’art religieux du et XIXe siècle provenant de sanctuaires de la ville.

Économie

Le recensement de 1999 donne le chiffre de 39016 habitants, en hausse de 0.01% par rapport à 1990 (+39 hts). On y compte 10% d'étrangers. Le taux de chômage y est très élevé : 20% en 2004. Bastia est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Bastia et Haute-Corse. Elle gère le port de Bastia, le port de L'Île-Rousse ainsi que l'Aéroport de Bastia Poretta et l'Aéroport de Calvi-Sainte-Catherine. C'est le premier port français de méditerranée en terme de passagers avec plus de 2.3 millions de passagers en 2006. C'est le deuxième port français derrière Calais (15 millions de passagers)

Administration

Démographie

Personnages célèbres

- Vincent de Moro Giafferi (Xavier Etienne dit Vincent) (1878-1956) : Celui que l'on surnommait le Grand Moro, député républicain-socialiste, était le patron incontesté des barreaux hexagonaux (l'on se le disputait avec son collègue César Campinchi!). Parmi ses nombreux faits d'arme, il défendit le jeune bulgare accusé de l'incendie du Reichstag. A cette occasion, il interpella directement Hermann Goering : « Alors Goering! Alors prends garde à toi! l'auteur du crime du Reichstag, Goering, c'est toi! ». Ce qui lui vaudra d'être recherché par la Gestapo durant la guerre.
- César Campinchi (1882-1941) : Avocat, ministre et homme d'état français.
- César Vezzani (1888-1951) : Une des voix les plus fameuses du XX° siècle, « Empereur des ténors » selon le Tsar Nicolas II.
- Yves Simonpaoli, dit Paoli (1928-) : Peintre et professeur en chirurgie dentaire.
-Henry Padovani, premier guitariste du groupe The Police

Monuments et lieux touristiques

Bastia est classée Ville d'Art et d'Histoire. Le musée de la Corse L’ancien palais des gouverneurs génois héberge un musée d’Ethnographie corse très intéressant. La forteresse appuyée au donjon et agrémentée d’un campanile du , monte une garde séculaire sur Terra-Nova et par delà les remparts, sur le vieux port. Terra-Nova, la montagne et le littoral. Tous les domaines y sont abordés : géologie, flore, histoire, arts et traditions populaires, art contemporain. À travers objets, costumes, pièces de mobilier, gravures et documents divers, le pays revit, des temps néolithiques à l’époque moderne. Dans la cour est conservée la tourelle du sous-marin Casabianca, échappé de Toulon en 1942 qui effectua ensuite la liaison entre l'île et l’Algérie. Dans un lieu voué à la défense, le jardin des gouverneurs surprend. Aussi mérite-t-il visite, d’autant qu’il jouit d’une vue superbe sur les alentours. Le port de plaisance avec l'église Saint Jean-Baptiste Sur la place St Nicolas, de nombreux cafés invitent à une petite pause. On ne devrait pas manquer de faire des achats à Mattei. Ce magasin sur la place a été ouvert il y a environ 100 ans et il a à peine été transformé depuis. On y trouve ce que le cœur désire : des spécialités de vins corses, des liqueurs, du miel corse, des gâteaux, de la farine de châtaigne, de la poterie du pays… C’est vrai que c’est un peu cher. On trouve des choses meilleur marché au magasin “ U Muntagnolu ”, à la rue César Campinchi. Une visite s’impose aussi.

Gastronomie

Quelques spécialités :
- Sardines au Brocciu : Sardines fraîches farcies de Brocciu, fromage constitué de lait caillé de brebis.
- Le Baccalà : C'est simplement de la morue. Ce plat a été longtemps considéré comme le plat du pauvre en Corse car son prix était abordable et car, fortement salé, il se conservait facilement.

Tournages de films

- Rosebud, film américain réalisé par Otto Preminger en 1975.
- Forza Bastia, documentaire français réalisé par Jacques Tati et Sophie Tatischeff en 1978.
- Mission insulaire, film français réalisé par Thierry Lorenzi en 2005.
- L'enquête corse, film français réalisé par Alain Berbérian en 2004.
- Cela s'appelle l'aurore, film franco-italien réalisé par Luis Buñuel en 1955.
- L'homme de Londres, film britanico-germano-hongrois réalisé par Bela Tarr et inspiré d'un roman de Georges Simenon.

Jumelages

-
-

Sport

Bastia s'est distingué au travers de son club de football le Sporting Club de Bastia. Le club a été finaliste de la Coupe UEFA en 1978 et vainqueur de la Coupe de France de football en 1981. Il a également été finaliste de cette dernière coupe en 1972 et 2002. Le Sporting Club de Bastia évolue cette saison là en championnat de Ligue 2. ==
Sujets connexes
Arrondissement de Bastia   Aéroport de Bastia Poretta   Aéroport de Calvi-Sainte-Catherine   Cap Corse   Casabianca   Cela s'appelle l'aurore   Chambre de commerce et d'industrie de Bastia et Haute-Corse   Chef-lieu   Communauté d'agglomération de Bastia   Commune française   Communes de la Haute-Corse   Corse   Corse (département)   Coupe UEFA   Coupe de France de football   Criminalité organisée corse   César Campinchi   César Vezzani   Football   Forza Bastia   France   Gang de la Brise de mer   Gentilé   Gestapo   Gênes   Haute-Corse   Henry Padovani   Jacques Faggianelli   Jacques Tati   Jean Zuccarelli   L'Île-Rousse   Luis Buñuel   Otto Preminger   PRG   Paoli   Parti républicain-socialiste   Port (marine)   Préfecture   Sophie Tatischeff   Sporting Club de Bastia   The Police   Toge   Toulon   Villes et Pays d'Art et d'Histoire   Vincent de Moro Giafferi   Yves Simonpaoli  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^