Amédée Gordini

Infos
Amédée Gordini (Amedeo Gordini) surnommé « Le Sorcier » ( 23 juin 1899 à Bazzano - 25 mai 1979 Paris ) est l’un des plus importants constructeurs de voitures de course des années 1950. Français d'origine Italienne, mécanicien puis pilote préparateur de génie et enfin constructeur d'automobile de course avec Simca, Gordini puis Renault.
Amédée Gordini

Amédée Gordini (Amedeo Gordini) surnommé « Le Sorcier » ( 23 juin 1899 à Bazzano - 25 mai 1979 Paris ) est l’un des plus importants constructeurs de voitures de course des années 1950. Français d'origine Italienne, mécanicien puis pilote préparateur de génie et enfin constructeur d'automobile de course avec Simca, Gordini puis Renault.

Biographie

Apprentissage chez Fiat en Italie

Amedeo Gordini naît le 23 juin 1899 à Bazzano petit village près de Bologne en Italie. Devenu orphelin, il entre en apprentissage comme mécanicien à l'age de 10 ans chez un concessionnaire Fiat auprès de son maître et ami Edoardo Weber (célèbre plus tard pour ses carburateurs Weber). En 1913 âgé de 14 ans, il travail chez Isotta Fraschini à Milan sous les ordres directs d'Alfieri Maserati (fondateur de Maserati en 1914). Il est enrôlé comme soldat dans l'infanterie de l'armée italienne pendant la Première Guerre mondiale puis revint chez Isotta Fraschini après le conflit. Il prépare sa propre voiture de course sur les base d'un Fiat Bianchi et travail à Mantoue ou il se spécialise sur la préparation de moteurs Hispano-Suiza. En 1925 Gordini effectue un voyage à Paris dont il tombe amoureux et ou il se fixe définitivement. Il se fait naturaliser, change son nom en Amédée et travail durant quatre ans comme préparateur de voitures Hispano-Suiza.

Pilote préparateur et concessionnaire Fiat en France

En 1926 il épouse une française et s’installe comme concessionnaire Fiat à Suresnes dans la banlieue Parisienne. Il participe régulièrement à des courses automobiles régionales comme pilote préparateur sur ses propres voitures et débute avec une Fiat 508S Balilla. Il remporte rapidement de nombreuses courses dont le Bol d'or, Reims, Miramas et Spa-Francorchamps...

Simca Gordini

Gordini Type 32 Suite à ses remarquables résultats techniques et sportifs, Henri Théodore Pigozzi (fondateur de Simca en 1934, qui détient la licence de fabrication des Fiat en France) lui apporte son soutien avant d'en faire le représentant officiel de la marque en compétition. En 1937 Simca charge officiellement Gordini de préparer ses Simca 5 de 568 cm³ pour les Rallyes automobiles et toute une série de records du monde. La Simca 5 remporte les 24 Heures du Mans dans sa catégorie et bat le record du tour de l'autodrome de Montlhéry (4 950 km en 48 heures à la moyenne de 103 km/h avec le meilleur tour à 107 km/h). Cette performance incroyable sur les bases d'un simple 568 cm³ vaux à Amédée Gordini d'être surnommé « Le sorcier ». En 1938 et 1939 Gordini prépare les Fiat Millecento (1100 cm³) qui s’impose à nouveau au Bol d'or, Reims, Donington, Montlhery et Spa-Francorchamps... En 1945 Simca-Gordini renoue avec ses importantes séries de victoires et avec la gloire sportive internationale en Grand Prix automobile après une interruption des courses automobiles duent à la Seconde Guerre mondiale. Les voitures bleues, sont seules à porter les couleurs françaises après le retrait de Talbot et rivalisent avec les plus puissantes dont Ferrari, Maserati et Mercedes...

Gordini indépendant

En 1951 Gordini devient indépendant et s'installe boulevard Victor dans le 15e arrondissement de Paris. Il met fin à son association avec Simca qui refuse de se lancer en Formule 1 face à Ferrari, BRM ou Mercedes... Il conçoit son premier moteur personnel de 6 cylindres, 1987 cm³ à deux arbres à cames en tête, 3 carburateurs double-corps Weber pour 175 ch. En 1953 Amédée Gordini est décoré de la Légion d'honneur. Il obtient une 6ème place au 24 Heures du Mans catégorie moteur 2, 5 litres qui fait naitre des espoirs de Formule 1 mais les finances sont insuffisantes pour développer un projet de moteur de 8 cylindres en ligne avec une suspension à quatre roues indépendantes. Renault Dauphine Gordini

Renault Gordini

En 1957 Gordini est contraint d'abandonner définitivement la compétition individuelle suite à d'importants problèmes de financement. Renault demande alors à Gordini de s'occuper de son département compétition et de préparer sa toute nouvelle Renault Dauphine en faisant passer son moteur de 30 à 38 cv avec deux carburateurs double corps pour 170 km/h en vitesse de pointe et 18 s au 400 m départ arrêté. Les Renault Dauphine Gordini remportent le Rallye automobile Monte-Carlo et le Tour de Corse de 1958. R8 Gordini

R8 Gordini

Gordini se consacre ensuite à la R8 Gordini avec son moteur V8 Gordini de 3 litres qui marque son apogée et qui symbolise toute une génération de pilotes Français. En 1964 est créer la Coupe R8 Gordini, une des plus célèbre formule de promotion et école de pilotage d'ou sortiront Bernard Darniche, Jean-Pierre Jabouille, René Medge, Jean-Pierre Jarrier, Jean-Luc Thérier... Alpine Renault

Alpine Gordini

Elaboration des moteurs 4 cylindres et V8 de 1000 à 3000 cm³ des Alpine Renault et création de l'usine Renault-Gordini de Viry-Châtillon d'où sortent les moteurs de Formule 1 de la marque jusqu'à ce jours.

Rachat de Gordini par Renault

En 1969 Renault rachète la marque Gordini (dont le nom est conservé jusqu'en 1981) En 1977 le nom de Gordini est associé pour la dernière fois à la Renault 17 Gordini de 125 ch. En 1979 Amédée Gordini disparait à l’âge de 80 ans un an après avoir assisté au triomphe d'une Renault-Alpine au 24 Heures du Mans dont le V6 Turbo portait la griffe Renault Gordini. Il repose au Cimetière de Montmartre. La Place Amédé-Gordini est baptisé en son honneur dans le 15e arrondissement de Paris

Les Renault Gordini

-1957-1968 : Renault Dauphine et Renault Ondine Gordini : 4 cyl./845 cm3/38 à 55 ch
-1964-1965 : Renault 8 Gordini 1100 : 4 cyl./1108 cm3/95 ch
-1966-1970 : Renault 8 Gordini 1300 : 4 cyl./1255 cm3/110 ch
-1971-1974 : Renault 12 Gordini : 4 cyl./1565 cm3/125 ch
-1974-1977 : Renault 17 Gordini : 4 cyl./1605 cm3/120 ch

Voir aussi

-Formule 1
-Championnat du monde des rallyes Catégorie:Personnalité de l'automobile Catégorie:Naissance en 1899 Catégorie:Décès en 1979 en:Amédée Gordini
Sujets connexes
Alpine Renault   Années 1950   Armée italienne   Bazzano   Bernard Darniche   Bol d'or   Bologne   British Racing Motors   Carburateur   Championnat du monde des rallyes   Cimetière de Montmartre   Circuit de Miramas   Circuit de Reims-Gueux   Circuit de Spa-Francorchamps   Donington Park   Fiat   Fiat 508 Balilla   Formule 1   France   Frères Maserati   Henri Théodore Pigozzi   Hispano-Suiza   Infanterie   Isotta Fraschini   Italie   Jean-Luc Thérier   Jean-Pierre Jabouille   Légion d'honneur   Mantoue   Maserati   Mercedes-Benz   Milan   Paris   Première Guerre mondiale   Rallye automobile   Rallye automobile Monte-Carlo   Renault (Groupe)   Renault Dauphine   Scuderia Ferrari   Seconde Guerre mondiale   Simca   Simca 5   Suresnes   Talbot   Tour de Corse   Viry-Châtillon   Weber  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^