Bor (Serbie)

Infos
Bor, en serbe cyrillique , est une ville et une municipalité situées à l’Est de la Serbie. La ville est le centre administratif du district de Bor. En 2002, elle comptait habitants et la municipalité dont elle est le centre .
Bor (Serbie)

Bor, en serbe cyrillique , est une ville et une municipalité situées à l’Est de la Serbie. La ville est le centre administratif du district de Bor. En 2002, elle comptait habitants et la municipalité dont elle est le centre .

Géographie

Bor se trouve dans une région appelée la Timočka Krajina (la frontière du Timok). La ville est située à proximité de Banjsko Polje, de la ville thermale de Brestovačka Banja. Juste à l’extérieur de la ville se situe un autre beau village du nom de Brestovac. Bor est situé non loin du lac Borsko Jezero et du mont Stol, très près également du mont Crni Vrh. Dans la municipalité de Bor se trouve une des plus grandes mines de cuivre d’Europe.

Histoire

Sous l'Empire romain, Bor faisait partie de la province de Mésie supérieure (capitale Viminacium). Puis du au , la ville fit partie de l'Empire byzantin. La ville changea ensuite régulièrement de maîtres. Conquise par les Gépides, elle resta entre leurs mains au e siècle avant d'être conquise par l'Empire bulgare (681-1018). Reprise par Byzance, elle fit ensuite partie du royaume de Hongrie (-s). Redevenue bulgare au , elle passa ensuite partiellement entre les mains des Serbes (-s). La région de Bor fit ainsi partie du royaume de Syrmie (-s) et de l'empire serbe de Stefan Dušan . Elle fut finalement conquise par les Ottomans au et n'en fut libérée qu'en 1805, lors de la première révolte serbe contre les Turcs. En 1903, la mine de cuivre de Bor ouvrit, ce qui contribua considérablement au développement économique de la ville. Après la période prospère des années 1970-1980 et depuis le milieu des années 1990, la ville est en crise. En raison des sanctions prises à l’encontre de la République fédérale de Yougoslavie, la production de cuivre a chuté.

Localités de la municipalité de Bor

- Bor
- Brestovac
- Bučje
- Gornjane
- Donja Bela Reka
- Zlot
- Krivelj
- Luka
- Metovnica
- Oštrelj
- Slatina
- Tanda
- Topla
- Šarbanovac

Démographie

Ville

Évolution de la population dans la ville

- 1948 :
- 1953 :
- 1961 :
- 1971 :
- 1981 :
- 1991 :
- 2002 : Књига 9, Становништво, упоредни преглед броја становника 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2002, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Београд, мај 2004, ISBN 86-84433-14-9.

Répartition de la population dans la ville (2002)

- Serbes = (82, 23%)
- Valaques = (5, 97%)
- Roms = (3, 08%)
- Macédoniens = 507 (1, 28%)
- Yougoslaves = 251 (0, 63%)
- Monténégrins = 192 (0, 48%)
- Albanais = 105 (0, 26%)
- AutresКњига 1, Становништво, национална или етничка припадност, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Београд, фебруар 2003, ISBN 86-84433-00-9.

Municipalité

Évolution historique de la population dans la municipalité

- 1948 :
- 1953 :
- 1961 :
- 1971 :
- 1981 :
- 1991 :
- 2002 :

Répartition de la population dans la municipalité (2002)

- Serbes = (71, 64%)
- Valaques = (18, 03%)
- Roms = (2, 26%)
- Autres.
- Localités à majorité de peuplement serbe : Bor, Brestovac, Donja Bela Reka et Oštrelj.
- Localités à majorité de peuplement valaque : Bučje, Gornjane, Krivelj, Luka, Metovnica, Tanda, Topla et Šarbanovac. Zlot possède une majorité relative serbe et Slatina une majorité relative valaque.

Politique

Sièges à l'Assemblée municipale (élections locales de 2004) :
- Parti démocratique :8
- Parti démocratique de Serbie : 6
- Mouvement Force de la Serbie : 6
- Parti radical serbe : 5
- Parti socialiste de Serbie : 3
- Mouvement du renouveau serbe : 2
- G17+ : 2
- Groupe de citoyens « Un espoir pour Bor » : 2
- « J'aime aussi Bor » : 1

Économie

Depuis le milieu des années 1990 et au temps des sanctions contre la République fédérale de Yougoslavie, la production de la mine de cuivre de Bor diminua de manière importante. Cette chute de la production est également due à un appauvrissement des réserves en minerai et à l'impossibilité d'obtenir de nouveaux équipements aptes à extraire le minerai restant. Comme l'activité minière était la clé de voûte de l'économie de Bor, l'économie de ville tout entière ressentit les effets de cette chute de production. Le 6 mars 2007, RTB Bor, la société minière de Bor, fut vendu au groupe Roumanie|roumain Cuprom pour 400 millions de dollars. Cuprom s'est engagé à moderniser les installations dans les mines de Bor et de Majdanpek, de façon à améliorer le taux de productivité. Cette reprise fut perçue comme une occasion pour la ville d'accélérer ses réformes économiqueshttp://news.monstersandcritics.com/business/news/article_1273087.php/Romanian_firm_buys_Serbia%60s_copper_plant. Cependant, Cuprom ne réussit pas à respecter les délais imposés par le plan de financement et le gouvernement serbe dut mettre fin au marché prévu. De ce fait, le complexe minier est de nouveau en cours de privatisation. En février 2007, le salaire moyen dans la ville de bor était de 412 dollars américains (soit dinars serbes ou 309 euros)http://webrzs.statserb.sr.gov.yu/axd/en/dokumenti/zp14022007.pdf.

Jumelages

-
- Creuse (département), France
-
-
-

Notes et références de l'article

Voir aussi

===
Sujets connexes
Albanais   Bor (Serbie)   Bor (district)   Brestovac (Bor)   Bučje (Bor)   Dinar serbe   Donja Bela Reka (Bor)   Empire byzantin   Empire romain   France   G17+   Gornjane   Gépides   Histoire de la Bulgarie   Krivelj   Localités de Serbie   Luka (Bor)   Macédoniens   Metovnica   Monténégro   Mouvement Force de la Serbie   Mésie   Parti démocratique (Serbie)   Parti démocratique de Serbie   Parti radical serbe   Parti socialiste de Serbie   République fédérale de Yougoslavie   Serbe   Serbes   Serbie   Serbie centrale   Slatina (Bor)   Syrmie   Tanda (Bor)   Timočka Krajina   Topla   Valaques   Villes de Serbie   Viminacium   Yougoslaves   Zlot  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^