Hawaii

Infos
Hawaii ou Hawaï (Hawai‘i en hawaïen, Hawaii en anglais) est un État des États-Unis situé dans l'océan Pacifique, à environ kilomètres au sud-ouest de San Francisco. Hawaii est constitué d'un archipel de 122 îles, dont les principales sont, du nord-ouest vers le sud-est, Niihau, Kauai, Oahu, Molokai, Lanai, Kahoolawe, Maui et l'île d'Hawaii. En français, on rencontre indifféremment les orthographes Hawaii et Hawaï, la
Hawaii

Hawaii ou Hawaï (Hawai‘i en hawaïen, Hawaii en anglais) est un État des États-Unis situé dans l'océan Pacifique, à environ kilomètres au sud-ouest de San Francisco. Hawaii est constitué d'un archipel de 122 îles, dont les principales sont, du nord-ouest vers le sud-est, Niihau, Kauai, Oahu, Molokai, Lanai, Kahoolawe, Maui et l'île d'Hawaii. En français, on rencontre indifféremment les orthographes Hawaii et Hawaï, la deuxième forme étant plus répandue comme dans le titre de série télévisée Hawaï police d'État. Le titre du roman de James Michener est, lui, orthographié Hawaii. De même pour l'adjectif hawaïen ou hawaiien (cette dernière forme étant nettement moins répandue). En hawaïen, un coup de glotte, représenté par l'apostrophe inversée (ʻ), sépare les deux i. L'archipel d'Hawaii

Les langues

La langue autochtone d'Hawaï est l'hawaïen appelé ‘Ōlelo Hawai‘i, une langue polynésienne de la famille austronésienne étroitement reliée au marquisien, proche du tahitien et du maori. Au recensement de 1970, quelque insulaires avaient indiqué avoir encore l'hawaïen comme la langue parlée au foyer lorsqu'ils étaient enfants. En 1990, ils étaient moins de . Aujourd’hui, seules les personnes âgées de plus de 60 ans et les habitants de l’île Niihau (230 personnes) parlent encore l'hawaïen. L'île de Niihau est une propriété privée dont les propriétaires n'y admettent que les habitants de l'île, les anciens résidents et les descendants des ancêtres hawaïens ; les insulaires y parlent une variante dialectale de l’hawaïen. 73, 3% des Hawaïens parlent l'anglais comme langue maternelle. Ce sont, dans l'ordre, l'île d'Oahu, puis celle d'Hawaï, suivies des îles Molokai, Lanai, Kahoolawe et Maui, qui sont les plus anglicisées. Les îles situées au nord-ouest (Niihau, Kauai) comptent moins (ou pas) d'anglophones. L'île d'Oahu est celle qui compte aussi le plus grand nombre de langues immigrantes, notamment le chinois et le japonais. Les autres langues sont, outre les langues polynésiennes (7, 9%), le filipino (5, 7%), le japonais (4, 9%), le chinois (2, 9%), l'espagnol (1, 6%) et le coréen (1, 6%). Les Hawaïens qui utilisent encore ces langues immigrantes sont ceux de la première et de la deuxième génération ; ceux de la troisième génération ont généralement abandonné la langue de leurs ancêtres. Selon le contexte, les Kamaaina (ceux de n'importe quelle origine qui sont nés et élevés à Hawaï) parlent soit un anglais qui ressemble à celui des autres citoyens américains, soit le Hawaiian Pidgin, créole (créole (linguistique)) basé sur l'anglais et comportant des emprunts à l'hawaiien comme aux nombreuses langues parlées par des vagues successives d'immigrants.

Histoire

Les îles hawaiiennes furent habitées initialement par des Polynésiens (probablement des voyageurs des îles Marquises) il y a environ / ans. Il y a ans , des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s'installer à Taiwan. Vers le , des migrations ont lieu de Taiwan vers les Philippines. De nouvelles migrations commencent bientôt des Philippines vers Célèbes et Timor et de là, les autres îles de l'archipel indonésien. Vers le , un autre mouvement mène des Philippines en Nouvelle-Guinée et au delà, les îles du Pacifique. Les Austronésiens sont sans doute les premiers navigateurs de l'histoire de l'humanité. Malgré des contacts sporadiques avec les autres Polynésiens, cette société vécut dans un important et long isolement. Pendant la majeure partie de leur histoire, les îles Hawaii furent gouvernées indépendamment par des monarques locaux, les ali‘i. Découvertes en 1527 par des Espagnols que les indigènes massacrèrent, les îles Hawaii furent ensuite explorées par Juan Gaetano en 1555, puis en 1567 par le navigateur espagnol Álvaro de Mendaña qui précisera la position des îles. Viendra ensuite James Cook en 1778 qui les baptisa îles Sandwich en l'honneur du 4 comte de Sandwich (mais il est possible que ce ne fût pas le 1 Européen, des hommes du Liefde notamment ayant déserté en 1599 dans des îles du Pacifique dont on pense aujourd'hui qu'il s'agit d'Hawaii). Après une période de conflit qui débuta en 1795, le souverain de l'île d'Hawaii, Kamehameha I unifia en 1810 pour la première fois sous son sceptre toutes les royaumes insulaires de l'archipel. Ce royaume unifié se développa et fut internationalement reconnu, notamment grâce à la protection bienveillante britannique (d'où son drapeau actuel). La dynastie des Kamehameha règna sur l'archipel jusqu'en 1872. Après le règne court du roi Lunalilo (1873-1874), le royaume passait ensuite à la Maison des Kalākaua. L'influence prépondérante des Américains, majoritairement le fruitier Dole Fruit Company (planteurs, commerçants), conduisit in fine à la déposition de la dernière reine par un coup d'État en 1893 et l'instauration d'un Gouvernement provisoire. En 1894, la protection toujours plus renforcée des Américains sur l'archipel, conduisit à la proclamation d'une République de Hawaii, véritable république bananière. Celle-ci finira par être annexée au territoire américain le 7 juillet 1898 avec le statut de territoire de Hawaii. C'est d'ailleurs le seul État américain à avoir été dirigée un monarque et à disposer d'un palais royal. L'archipel a notamment été impliqué dans la Seconde Guerre mondiale lors de l'attaque de la base navale de Pearl Harbor par l'aviation japonaise le 7 décembre 1941. Le pouvoir des planteurs prit fin en raison du droit de vote accordé aux nombreux immigrés qui dès le ont radicalement transformé la démographie de l'archipel (Japonais, Chinois, Portugais des Açores, etc.). Le 21 août 1959, Hawaii devint le 50 et dernier territoire de l'Union à avoir accédé au statut d'État des États-Unis : cette transformation étant due notamment à l'action des organisations syndicales.

Relations entre la France et l'archipel hawaiien

Les îles Hawaii, autrefois appelées Sandwich, sont considérées aujourd'hui comme la tête de pont des États-Unis dans le Pacifique, comme la vitrine de leur réussite et de leur influence dans cette région. Leur domination sur cet archipel distant de plus de kilomètres de leurs côtes, souvent décrite comme le résultat d'une manifest destiny, ne date pourtant que de 1898. Durant tout le , Hawaii est resté indépendant, d'abord sous le régime d'une monarchie indigène jusqu'en 1893, puis d'une éphémère république contrôlée par les résidents blancs de Honolulu. Les puissances européennes s'y sont intéressées de près, trois d'entre elles en particulier : la Russie, la Grande-Bretagne et la France. Cette dernière ne s'y implante durablement qu'à partir de 1837 lorsque le capitaine Abel Aubert Du Petit-Thouars (1793–1864) nomme un agent consulaire dans la capitale. Les intérêts français aux Sandwich sont variés : politiques et stratégiques d'abord, dans la mesure où ces îles apparaissent très tôt comme la « clé du Pacifique nord » ; religieux aussi, puisque c'est une société missionnaire française, la congrégation de Picpus, qui y introduit le catholicisme ; économiques enfin, les deux ports de Lahaina et surtout d'Honolulu se trouvant pendant une vingtaine d'années, de 1845 à 1865, au centre de la pêche baleinière française. Décrire et analyser l'action multiple de la France aux Sandwich, la comparer avec celle qu'elle a pu mener dans des territoires aujourd'hui français, Tahiti notamment, peuvent permettre d'éclairer d'un jour nouveau les origines de sa présence en Océanie et dans le Pacifique.

Géographie

Pali Gap, Windward Coast, île d'Oahu, Hawaii Voir aussi : Archipel d'Hawaii Parmi les 50 États américains, Hawaii est :
- l'État le plus méridional (le seul situé sous les tropiques, à la latitude du Mexique central),
- le seul des États-Unis, à ne pas faire partie du continent américain,
- le seul des États-Unis, avec l'Alaska, à n'être limitrophe d'aucun des 49 autres membres de l'Union. D'une superficie totale de km², Hawaii est peuplé de habitants (2000). Le gouvernement de Hawaii reconnaît deux langues officielles depuis 1978 : l'anglais et l'hawaïen. Bien que ce dernier soit menacé d'extinction, il est enseigné et des mesures de protection sont en place. C'est la seule langue vernaculaire aux États-Unis d'Amérique à avoir caractère officiel. La capitale et plus grand ville de l'État de Hawaii est Honolulu, située sur l'île d'Oahu.

Géographie physique

Cratère du Mauna Loa Avec Tahiti, les îles Marshall et Tuamotu, Hawaii est l’un des points chauds les plus étudiés par les géologues. Une anomalie thermique située à la base du manteau émet des panaches de magma ; comme la croûte terrestre est en mouvement (voir l’article sur la tectonique des plaques), une série de volcans voit le jour puis s’éteint lorsque le point chaud s’est déplacé. Cela explique la forme de l'archipel hawaiien, en chapelet d’îles et de guyots. Les volcans d’Hawaii sont de type « volcans-boucliers ». Liste des principaux volcans de l'archipel :
- Hualalai
- Kilauea
- Mauna Kea
- Mauna Loa L'archipel Les parcs naturels d'Hawaii :
-Hawaii Volcanoes National Park
-Haleakala National Park En juin 2006, c'est après avoir visionné le film de Jean-Michel Cousteau (Voyage to Kure) que le président George W. Bush fait classer les îles du Nord-Ouest d'Hawaï comme monument national. Ces îles constitueront alors la plus grande zone marine protégée du monde à l'abri de la pêche commerciale. D'une superficie de plus de  km², ce nouveau monument national s'étire sur près de  km, comprend une dizaine d'îles inhabitées ainsi qu'une centaine d'atolls et abrite également de nombreuses espèces en danger.

Principales villes

- Honolulu, habitants, capitale de l'État
- Hilo
- Kailua
- Kaunakakai
- Lahaina
- Lihue

Subdivisions administratives

Hawaii est divisé en cinq comtés : Comté de Hawaii, Comté de Honolulu, Comté de Kalawao, Comté de Kauai et Comté de Maui.

Politique

Hawai est un État de tradition démocrate. Il participe aux élections présidentielles depuis 1960 mais seuls Richard Nixon en 1972 et Ronald Reagan en 1984 ont emporté l'État pour le compte des républicains. Lors de l’élection présidentielle de 2004, le candidat démocrate John Kerry l'a emporté avec 54, 01 % des voix contre 45, 26 % au président et candidat républicain George W. Bush. Depuis 2002, le gouverneur de l'État est la républicaine Linda Lingle, réélue en 2006. Au niveau local, lors de la législature 2007-2008, la chambre basse (51 sièges) est composée de 43 élus démocrates et de 8 élus républicains et le sénat (25 sièges) de 20 démocrates et de 5 républicains. Au niveau fédéral, les deux sénateurs de l'Union sont les démocrates Daniel Akaka et Daniel Inouye, et deux autres démocrates représentent l'État à la chambre des représentants : Ed Case et Neil Abercrombie.

Culture

- Massage Hawaiien : Lomilomi
- Danse Hula
- Musique : Ukulélé, Xaphoon, Gabby Pahinui, Ledward Kaapana...
- Outrigger Canoe
- Tatouage traditionnel : Kakau

Le surf

Coucher de soleil sur Maui Le surf est une pratique traditionnelle d'Hawaii qui a connu un renouveau populaire à partir du milieu du . Ce sport s'est depuis répandu de par le monde, mais reste très pratiqué dans l'archipel. À Peahi, au nord de l'une des îles de cet archipel, l'île de Maui, déferle seulement quelques jours par an la déferlante de Jaws (qui signifie la mâchoire en anglais). Cette vague géante, la plus grosse du globe, atteint parfois les 25 mètres de haut. Elle est surfée principalement par Laird Hamilton, Dave Kalama, Basile Commarieu et Makua Rothman entre autres. Lors de la session de janvier 1998, Laird Hamilton surfa la vague la plus haute jamais surfée (à l'époque), de 26 mètres de haut, déferlant à une vitesse impressionnante et formant un mur d'eau gigantesque, pour ensuite se transformer en tourbillon de mousse et d'écume géant.

Galerie photo

Image:Maui01.jpg|Island Maui, Haleakala national Park Image:Big02.jpg|Big Island, View from Mauna Kea Volcano Image:Big03.jpg|Big Island, Volcanoes National Park Image:Kauai04.jpg|Kauai, Na Pali Coast Image:Big05.jpg|Big Island, Punaluu Beach Park Image:Maui06.jpg|Island Maui, Kapalua bay Image:Maui07.jpg|Island Maui, Hookipa Beach Image:Big08.jpg|Big Island, Hapuna Beach Image:Nihoa aerial.jpg|Ile de Nihoa Image:Island_Oahu_Hawaii.jpg|Ile de Oahu, côte est Image:Honolulu.jpg | Honolulu Hawaii Image:East_Cost_2_Island_Oahu.jpg | Ile de Oahu, côte est

Voir aussi

Bibliographie

- « Hawaii, l’archipel le plus isolé du monde », dans National Geographic France, n°74, novembre 2005.
- James A. Michener, Hawaii, Random House Inc. New York, 1959 (pour l'édition originale), Livre contemporain, 1961 (pour l'édition abrégée), Presses de la cité 1992 (pour la traduction française intégrale).

Sources

-Miroir de L'Histoire : n°169 de janvier 1964 ===
Sujets connexes
Abel Aubert Du Petit-Thouars   Alaska   Ananas connection   Anglais   Austronésien   Austronésiens   Civilisation chinoise   Comté de Kalawao   Comté de Maui   Comté des États-Unis   Coréen   Coup de glotte   Croûte terrestre   Créole (linguistique)   Daniel Akaka   Daniel Inouye   Dole Fruit Company   Espagnol   Filipino   Français   Gabby Pahinui   George W. Bush   Gouvernement provisoire de Hawaii   Guyot   Hawaii (île)   Hawaï police d'État   Hilo   Honolulu   Hualalai   Indonésie   James A. Michener   James Cook   Japon   Japonais   Jean-Michel Cousteau   John Kerry   John Montagu, 4e comte de Sandwich   Kahoolawe   Kailua   Kamehameha I   Kauai   Kaunakakai   Kilauea   Lahaina   Laird Hamilton   Lanai   Langue hawaiienne   Langue officielle   Langues polynésiennes   Ledward Kaapana   Liefde   Lihue   Linda Lingle   Lomilomi   Lunalilo   Lydia Liliuokalani   Magma (géologie)   Marquisien   Maui   Mauna Kea   Mauna Loa   Mexique   Molokai   Monarchie   National Geographic   Niihau   Nouvelle-Guinée   Oahu   Océan Pacifique   Océanie   Parti démocrate (États-Unis)   Parti républicain (États-Unis)   Pearl Harbor   Philippines   Pidgin   Point chaud   Polynésie   Richard Nixon   Ronald Reagan   République bananière   République de Hawaii   San Francisco   Seconde Guerre mondiale   Surf   Tahiti   Tahitien   Taiwan   Tectonique des plaques   Timor   Ukulélé   Volcan   Xaphoon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^