Philippe Séguin

Infos
Philippe Séguin au Congrès des Maires de France. Séguin Philippe, Daniel, Alain, homme politique français et magistrat à la Cour des Comptes, (né le 21 avril 1943 à Tunis). Ancien ministre des Affaires sociales et de l'Emploi, président de l'Assemblée nationale française de 1993 à 1997 et président du Rassemblement pour la République de 1997 à 1999, il est actuellement Premier président de la Cour des Comptes.
Philippe Séguin

Philippe Séguin au Congrès des Maires de France. Séguin Philippe, Daniel, Alain, homme politique français et magistrat à la Cour des Comptes, (né le 21 avril 1943 à Tunis). Ancien ministre des Affaires sociales et de l'Emploi, président de l'Assemblée nationale française de 1993 à 1997 et président du Rassemblement pour la République de 1997 à 1999, il est actuellement Premier président de la Cour des Comptes.

Biographie

Il suit ses études aux lycées Carnot de Tunis, Alphonse-Daudet de Nîmes, et de Draguignan, puis à l'École normale d'instituteurs du Var. Licencié ès-lettres à la Faculté des lettres d'Aix-en-Provence, il est ensuite diplômé d'études supérieures d’histoire et diplômé de l'Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence dont il est président du conseil d'administration depuis septembre 2007. Au cours de sa carrière politique, Philippe Séguin s'est entouré de collaborateurs dont certains travaillent aujourd'hui aux côtés du nouveau Président de la République Nicolas Sarkozy. C'est le cas de François Fillon, aujourd'hui Premier Ministre du gouvernement, d'Etienne Pinte, de Jean de Boishue, de Roger Karoutchi son ancien directeur de cabinet aujourd'hui Secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, ou de ses plumes Nicolas Baverez et Henri Guaino, ce dernier nommé conseiller spécial auprès de Nicolas Sarkozy. Philippe Séguin se retira de la vie politique parlementaire après son échec aux municipales de 2001 à Paris et refusa d'intégrer l'UMP. Il est actuellement Premier président de la Cour des comptes. Il s'illustra par sa grande sympathie pour le Québec et son mouvement indépendantiste, L'Humanité, 3 juin 1997.. Il aida les indépendantistes lors de l'arrivée au pouvoir en 1994 du Parti québécois de Jacques Parizeau et lors de son subséquent référendum de 1995 sur la souveraineté. Pour ce comportement, l'ambassadeur du Canada à Paris Benoît Bouchard le traita publiquement de loose cannon (irresponsable, insensé) en 1995. Séguin enseigna aussi à l'université du Québec à Montréal et publia Plus Français que moi, tu meurs !, un livre sur le Québec, son histoire et son avenir de coopération avec la France dans un monde de mondialisation.

Carrière

- Stage en Polynésie française en qualité de chef de la circonscription administrative des Îles-du-Vent, par intérim (1968),
- Élève à l'École nationale d'administration (ENA) (promotion Robespierre, 1968-1970),
- Auditeur à la Cour des comptes (1970),
- Chargé de mission auprès du recteur de l'académie de Nice et chef de la division de la scolarité (1970-1971),
- Réintégré à la Cour des comptes (1971),
- Chargé de mission au secrétariat général de la Cour des comptes (1972-1973),
- Chargé de mission au secrétariat général de la présidence de la République (1973-1974),
- Adjoint au directeur de l'éducation physique et des sports (1974-75),
- Conseiller référendaire à la Cour des Comptes (1977),
- Directeur de cabinet du secrétaire d'État, chargé des relations avec le Parlement (avril-septembre 1977),
- Chargé de mission au cabinet de Raymond Barre, Premier ministre (1977-1978),

Mandats politiques

- Député des Vosges 1 circ. (1978-1986), réélu le 16 mars 1986, cède son siège à Alain Jacquot, inscrit au groupe du Rassemblement pour la République (RPR) à l'Assemblée nationale,
- Maire d'Épinal (1983-1997),
- Membre (1979-86) et vice-président du conseil régional de Lorraine (1979-83),
- Vice-président de l'Assemblée nationale (1981-86),
- Secrétaire national du RPR, chargé de la décentralisation (1984-86),
- Ministre des Affaires sociales et de l'Emploi (1986-88),
- Député des Vosges, inscrit au groupe RPR (1988-2002),
- Président de l'Assemblée nationale (1993-97),
-membre du conseil politique du RPR;
- Président du groupe RPR à l'Assemblée nationale (1997),
- Président du RPR (1997-99),
-membre du conseil politique du RPR
- Candidat battu par Bertrand Delanoë aux élections municipales de Paris (2001),
- Président du groupe RPR au Conseil de Paris (2001-02),
-candidat investi par le RPR en 2000 pour conduire la liste RPR-UDF-DL aux municipales de 2001 à Paris, et candidat en 4 puis, à partir de février 2001, en 1 position, sur la liste du XVIIIe arrondissement; conseiller de Paris, élu dans le XVIIIe arrondissement (2001-2002); président du groupe RPR au conseil de Paris (2001-2002);

Haut-fonctionnaire

- Délégué du Gouvernement français au conseil d'administration du Bureau international du travail (BIT) (2002, 2005),
- Président du conseil d'administration de l'Organisation internationale du travail (OIT) (juin 2004, juin 2005),
- Conseiller maître à la Cour des comptes (2003),
- Premier Président de la Cour des comptes (depuis 2004),
- Ancien Président de la commission nationale tripartite à la Fédération française de football,
- Maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Paris (1971-77),
- Chargé de cours à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence (1970-74),
- Professeur au Centre de formation professionnelle et de perfectionnement du ministère de l'Économie et des Finances (1971-73),
- Professeur à l'université du Québec à Montréal (Canada) (1999-2000),
- Actuellement membre du conseil d'administration de l'Institut de relations internationales et stratégiques,
- Actuellement Président du Conseil d'Administration de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence.

Ouvrages publiés

- Réussir l'alternance (1985) ;
- La Force de convaincre (1990) ;
- Louis Napoléon Le Grand (1990, prix du Second empire de la fondation Napoléon 1990) ;
- De l'Europe en général et de la France en particulier (en coll., 1992) ;
- Discours pour la France (1992) ;
- Demain, la France : tome 1 : la Priorité sociale (en coll., 1992); tome 2 : la Reconquête du territoire (1993) ;
- Ce que j'ai dit (1993) ;
- Discours encore et toujours républicains (1994) ;
- Deux France ? (en coll., 1994) ;
- 240 dans un fauteuil (1995) ;
- C'est quoi la politique ? (récit pour enfants, 1999) ;
- Plus français que moi, tu meurs ! (essai) (2000) ;
- Lettre ouverte à ceux qui veulent encore croire à Paris (2000) ;
- Itinéraire dans la France d'en bas, d'en haut et d'ailleurs (mémoires, 2003).

Décorations et distinctions

Décorations

- Grand Croix de l'ordre national du Mérite (mai 2007),
- Officier de l'Ordre national du Québec (2000)
- Chevalier de l'ordre des Palmes académiques,
- Chevalier de l'ordre du Mérite agricole,
- Officier de l'ordre des Arts et des Lettres,
- Commandeur de l'ordre de Tahiti Nui (Polynésie française)

Distinctions

- Médaille de la Jeunesse et des Sports (échelon bronze)
- Médaille d'honneur régionale, départementale et communale
- Lauréat de l´Institut d´études politiques et de la Faculté des lettres d´Aix-en-Provence
- Médaille de bronze de la Ville d´Aix-en-Provence
- Elu Homme politique de l'année 1996 par le Trombinoscope
- Grand prix des communicants publics décerné par le magazine Acteurs publics (2005)
- Docteur honoris causa de l'université du Québec à Montréal (Canada), des universités de Coughborough (Grande-Bretagne), de Bucarest (Roumanie) ----

Notes et références de l'article

Catégorie:Ministre français du Travail (ou des Affaires Sociales) Catégorie:Président de l'Assemblée nationale française Catégorie:Ancien député de la Cinquième République Catégorie:Ancien député des Vosges Catégorie:Ancien conseiller régional de Lorraine Catégorie:Ancien conseiller de Paris Catégorie:Ancien maire des Vosges Catégorie:Personnalité du Rassemblement pour la République Catégorie:Cour des comptes (France) Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Paris Catégorie:Énarque Catégorie:Gaullisme Catégorie:Personnalité originaire de Tunisie Catégorie:Membre de l'Ordre national du Québec Catégorie:Épinal Catégorie:Naissance en 1943 de:Philippe Séguin en:Philippe Séguin it:Philippe Séguin ja:フィリップ・セガン
Sujets connexes
Aix-en-Provence   Alain Juppé   Assemblée nationale (France)   Benoît Bouchard   Bertrand Delanoë   Bucarest   Canada   Conseil d'administration   Cour des comptes (France)   Draguignan   Décentralisation   France   François Fillon   Fédération française de football   Gouvernement   Grande-Bretagne   Henri Emmanuelli   Henri Guaino   Histoire   Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence   Institut de relations internationales et stratégiques   Jacques Parizeau   Jean de Boishue   L'Humanité   Laurent Fabius   Liste d'énarques par promotion   Lorraine   Lycée Alphonse-Daudet   Lycée Carnot de Tunis   Michel Delebarre   Michèle Alliot-Marie   Montréal   Mouvement souverainiste du Québec   Nice   Nicolas Baverez   Nicolas Sarkozy   Nîmes   Ordre des Arts et des Lettres   Ordre national du Mérite   Ordre national du Québec   Organisation internationale du travail   Parti québécois   Polynésie française   Président de la République   Présidents de l'Assemblée nationale française et chambres assimilées   Québec   Rassemblement pour la République   Raymond Barre   Roger Karoutchi   Roumanie   Référendum de 1995 au Québec   Tunis   Union pour un mouvement populaire   Université du Québec   Université du Québec à Montréal   Var (département)   Vosges (département)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^