Nouveau-Mexique

Infos
Le Nouveau-Mexique est un État du sud des États-Unis, bordé à l'ouest par l'Arizona, au nord par le Colorado, à l'est par le Texas et au sud par le Mexique. L'un des quatre États des Four Corners, le Nouveau-Mexique possède une superficie de 314 926 km² et est peuplé de 1 819 046 habitants (2000). Sa forme est proche d'un carré de 650 km de côté. La capitale du Nouveau-Mexique est Santa Fe.
Nouveau-Mexique

Le Nouveau-Mexique est un État du sud des États-Unis, bordé à l'ouest par l'Arizona, au nord par le Colorado, à l'est par le Texas et au sud par le Mexique. L'un des quatre États des Four Corners, le Nouveau-Mexique possède une superficie de 314 926 km² et est peuplé de 1 819 046 habitants (2000). Sa forme est proche d'un carré de 650 km de côté. La capitale du Nouveau-Mexique est Santa Fe.

Préhistoire

La Tradition Folsom date du début du . À cette époque, pensait-on, l'histoire des amérindiens commençait vers ans, avec l'arrivée des vagues migratoires depuis la Sibérie. Des dizaines de bisons tués au moyen de lances et de pointes retrouvées dans les os des bisons, permettent de dater la découverte dans les années trente d'un campement préhistorique à Lindenmeier (Colorado)qui fut analysé et daté de ans. La caverne de Pendejo située à une quinzaine de kilomètres de Sacramento, révèle des dates d'occupations humaines encore plus anciennes remontant jusqu'à . La grotte de Sandia, localisé près d'Albuquerque, au Nouveau-Mexique, a été datée de ans à ans. De nombreux outils, des pointes de lances et des os de mammouths ont permis d'effectuer cette datation.

Histoire

Le Nouveau-Mexique a été cédé par le Mexique, avec la Californie, le Nevada, l'Utah, l'Arizona et une partie du Colorado en 1846, après la Guerre américano-mexicaine. Par la suite, il est devenu Territoire des États-Unis (sur une très large superficie incluant l'Arizona), ce n'est que depuis le 6 janvier 1912 que le Nouveau-Mexique a le statut d'État.

Les Indiens Pueblos

Les premiers Indiens ont exploité les ressources de la région et ont développé une culture originale il y a plusieurs millénaires. Les ruines amérindiennes témoignent de cette occupation ancienne dans la région de Santa Fe et dans les grottes montagnes de Sandia dont le sommet le plus élevé est la crête de Sandia (3 255 m d'altitude) près d'Albuquerque. Les Indiens Pueblos sont leurs successeurs : ils ont construit des petites villes notamment dans la vallée du Río Grande. Les premiers Espagnols à prendre contact avec les pueblos sont Cabeza de Vaca et son compagnon Esteban. Fray Marcos de Niza assimila les villages pueblos aux légendaires cités d'or. Le conquistador Francisco Vásquez de Coronado mena alors une expédition pour trouver ces cités en 1540-1542. Il établit son camp dans l'actuel Coronado State Monument en 1541. Mais son passage souleva l'hostilité des indigènes qui furent finalement écrasés par les Espagnols. Les trois principaux villages pueblos sont Zuni, Santo Domingo, et Laguna.

Colonisation espagnole

Les Espagnols se sont lancés dans l'exploration du Nouveau-Mexique dès le : Francisco Vásquez de Coronado est l'un des premiers à visiter la région. Juan de Oñate part du Mexique en 1598 et fonde un village appelé San Juan, sur le site actuel de Santo Domingo. Il envoie Vicente de Zaldivar écraser les Indiens Acoma ; il massacre 500 hommes et les survivants sont soit réduits en esclavage soit amputés d'un pied pour les hommes âgés de plus de 21 ansAngie Debo, Histoire des Indiens des États-Unis, Paris, Albin Michel, 1994, page 55. Lors des expéditions lancées contre les Indiens Tompiros, 800 indigènes sont tués et leurs pueblos sont rasésAngie Debo, Histoire des Indiens des États-Unis, Paris, Albin Michel, 1994, page 56. Oñate acquiert une réputation sanguinaire et de nombreux Amérindiens quittent leurs villages pour trouver refuge dans les montagnes, où ils meurent de froid et de faim. Oñate doit quitter son poste de gouverneur. En 1609, Pedro de Peralta fonde la ville de Santa Fe et l'avancée espagnole contraint les Indiens Pueblos à se réfugier auprès des Apaches. Palais des gouverneurs espagnols à Santa Fe L'Espagne prit possession des territoires indiens du Nouveau-Mexique qui fut intégré à la Nouvelle-Espagne. Les Espagnols installèrent des missions (Picuris Pueblo, Pecos Pueblo) et des forts (Santa Fe, El Paso) pour encadrer les indigènes, mais cet encadrement ne fut jamais suffisant. Le Nouveau-Mexique ne fut pas une colonie de peuplement : on comptait 250 Espagnols en 1630Philippe Jacquin, Daniel Royot, Go West !, page 48. Une société esclavagiste se met en place avec le système de l'encomienda. Entre les années 1630 et 1680, un contexte difficile (sécheresse, famine, épidémie de variole, attaques des Apaches) pousse les Pueblos à se révolter. Ils attaquent les colons ou les franciscains à Taos-Jemez (1639), San Juan et Santa Fe. En 1680, la Grande Révolte est organisée par Popé, un chaman de la tribu des Tewa. Il coordonna la rébellion en envoyant des cordelettes nouées pour annoncer le début de l'insurrection contre les EspagnolsAngie Debo, Histoire des Indiens des États-Unis, Paris, Albin Michel, 1994, page 72. Cette dernière aboutit au massacre de près de 400 Espagnols, à la destruction des églises et à la prise de Santa Fe, avec l'aide des Apaches. Les Pueblos exigeaient alors la fin de la présence espagnole et la libération de tous les esclaves de Nouvelle-Espagne. En 1698, le gouverneur finit par rétablir l'ordre après avoir massacré et réduit en esclavage des centaines d'Amérindiens. Seuls les Hopis demeurent insoumis ; les autres doivent verser un tribut en nature et entretenir le palais du gouverneur. En 1842, le Nouveau-Mexique compte 63 498 âmes dont le tiers est composé d'IndiensPhilippe Jacquin, Daniel Royot, Go West !, page 48.

Conquête de l’Ouest

L'exploitation minière et l'élevage de bétail contribua à l'expansion de la population du Nouveau-Mexique à la fin du . L'arrivée des mineurs et des ranchers mena à la création de petites villes typiques du Wild West. Les hors-la-loi et les shérifs défraient régulièrement les manchettes des journaux dont les célèbres Billy The Kid et Pat Garrett.

Géographie

Principales villes

Le site de Los Alamos
- Alamogordo - près de White Sands
- Albuquerque - plus grande ville de l'État
- Artesia
- Carlsbad - près du parc national
- Clovis
- Deming
- Farmington
- Fort Sumner - site de la tombe de Billy The Kid
- Gallup - sur la Route 66
- Grants - sur la Route 66
- Hobbs
- Las Cruces - seconde ville de l'État
- Los Alamos
- Portales
- Rio Rancho
- Roswell - surtout connu pour l'écrasement d'un OVNI en 1947
- Santa Fe - capitale de l'État
- Shiprock - dans la réserve Navajo
- Socorro - près du Very Large Array
- Sunland Park
- Truth or Consequences
- Tucumcari - sur la Route 66

Montagnes

-Sandia Mountains

Sites intéressants

Bandelier National Monument, près de Santa Fe
-Sites archéologiques :Le Nouveau-Mexique abrite de nombreux sites archéologiques amérindiens :
-Site pré-Clovis : habitat préhistorique de la caverne de Pendejo daté de 55.000 ans.
-Site Clovis ;
-Aztec Ruins National Monument offre des constructions en pierre du ;
-Au Bandelier National Monument, on trouve des grottes qui ont été occupées pendant des siècles et des dessins ;
- Le Chaco Culture National Historical Park présente les ruines de villages Anasazi du de notre ère. Classé au patrimoine de l'Humanité de l'UNESCO ;
-La ville de Santa Fe est l'une des plus anciennes des États-Unis. Elle a été fondée au début du .
-curiosités naturelles :
-Carlsbad Caverns : 83 grottes séparées dont les plus célèbres sont celles de Carlsbad Cavern. Elles représentent les grottes les plus profondes du pays (486, 8 mètres). Le parc est entré sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1995 ;
-El Malpais National Monument (formations volcaniques) ;
-Rock Hound State Park (gisement de pierres semi-précieuses) ;
-White Sands National Monument (le plus grand désert de sable blanc du monde) ; dunes de gypse de White Sands, Nouveau-Mexique, États-Unis
-Valley of Fires Recreation Area (formations volcaniques) ;
-Capulin Volcano National Monument.
- zoo :
-Living Desert State Park Taos Pueblo

Politique

Le Nouveau-Mexique est un État pauvre et conservateur du sud-ouest des États-Unis, avec une grande minorité (42 %) hispanique et de tradition démocrate. Ainsi, selon le recensement de 2004, 50% des électeurs étaient inscrits sur les listes électorales en tant que démocrates, 33% en tant que républicains et 17% n'étaient pas affiliés.

Un État au diapason du vote national

Le Nouveau-Mexique est un État pivot avec ses cinq grands électeurs. Lors des élections présidentielles, il est toujours au diapason du vote national depuis 1912 hormis par deux fois seulement en 1976, où Gerald Ford arrive en tête contre Jimmy Carter, et en 2000 où Al Gore bat par 366 voix le républicain George W. Bush. En 2004, les électeurs du Nouveau-Mexique ont voté pour George W. Bush à 49, 84% contre 49, 05% pour John Kerry.

Un État localement de tradition démocrate

Depuis 2002, le gouverneur de l'État est Bill Richardson et le lieutenant-gouverneur est Diane Denish, tous deux démocrates. Le secrétaire d'État, l'attorney général et le secrétaire au trésor sont également démocrates. L'assemblée de l'État comprend une chambre des représentants de 70 sièges et un sénat de 42 sièges. Lors de la législature 2007-2008, la chambre est contrôlée par 42 représentants démocrates et le sénat par 24 sénateurs démocrates. Au niveau fédéral, les deux sénateurs de l'État au Congrès américain sont Jeff Bingaman (démocrate) et Pete Domenici (républicain) tandis que deux des trois élus du Nouveau-Mexique à la chambre des représentants sont républicains. En 2004, 50% des inscrits sur les listes électorales étaient enregistrés en tant que démocrates contre 33% de républicains.

Culture

adobe par les Espagnols avec la population amérindiennes en 1772 L'architecture traditionnelle, aux formes géométriques est adaptée aux conditions météorologiques difficiles du désert. Elle inspire encore certains architectes contemporains, du Nouveaux Mexique et d'ailleurs. Près de Santa Fe, dans le vieux site indien de Tronis, en plein désert, on peut observer un phénomène curieux, très visité depuis sa découverte vers les années 1960, par le professeur West. Dès le solstice d'été, à l'aube, durant une dizaine de minutes, les rayons du soleil passant au travers d'une fissure de la roche éclaire une pierre qui scintille fortement. Les Amérindiens utilisaient peut-être cette pierre comme calendrier. De nombreuses inscriptions y sont gravées, laissant penser à leur vie préhistorique.

Langues

Le Nouveau-Mexique est le seul état des États-Unis à posséder deux langues officielles : l'espagnol et l'anglais. La majorité de la population (56%) est d'origine mexicaine (notamment de l'immigration) et parle donc espagnol. L'anglais est désormais minoritaire, il n'est parlé que par 28% de la population du Nouveau-Mexique. Cependant, 5% de la population de cet état est bilingue anglais/espagnol. On estime que 11% de la population parlent des langues amérindiennes.

Science et technologies

Very Large Array, Nouveau-Mexique Cet État intéresse beaucoup les archéologues en raison d'une occupation préhistorique ancienne. Il est surtout connu pour le laboratoire de physique nucléaire de Los Alamos, construit près d'Albuquerque pour produire et tester la bombe atomique américaine qui devait mettre fin à la Seconde Guerre mondiale et aux ambitions hégémoniques d'Hitler. C'est le 16 juillet 1945, que la première bombe atomique test a explosé dans le bassin de Tularosa.

Voir aussi

- Earthships, habitations écologiques dont le premier camp a été créé au Nouveau-Mexique (Taos).

Notes

Bibliographie

-Angie Debo, Histoire des Indiens des États-Unis, Paris, Albin Michel, 1994, ISBN 2-2260-6903-8
-Philippe Jacquin, Daniel Royot, Go West ! Histoire de l'Ouest américain d'hier à aujourd'hui, Paris, Flammarion, 2002, ISBN 2082118096 ==
Sujets connexes
Adobe (brique)   Al Gore   Alamogordo   Albuquerque   Anasazi   Anglais   Arizona   Aztec Ruins National Monument   Bandelier National Monument   Bill Richardson   Californie   Capulin Volcano National Monument   Chaco Canyon   Chaman   Colorado   Conquistador   Earthship   El Malpais National Monument   Encomienda   Espagnol   Farmington (Nouveau-Mexique)   Francisco Vásquez de Coronado   Gallup (Nouveau-Mexique)   George W. Bush   Gerald Ford   Grands électeurs américains   Grotte de Sandia   Guerre américano-mexicaine   Gypse   Incident de Roswell   Jeff Bingaman   Jimmy Carter   John Kerry   Juan de Oñate   Langues amérindiennes   Las Cruces   Liste du patrimoine mondial en Amérique   Los Alamos   Mexique   NM   Nevada   Nouvelle-Espagne   Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture   Parti démocrate (États-Unis)   Parti républicain (États-Unis)   Pete Domenici   Philippe Jacquin   Pueblos   Roswell (Nouveau-Mexique)   Sacramento   San Juan   Santa Fe (Nouveau-Mexique)   Seconde Guerre mondiale   Shérif   Site Clovis   Socorro (Nouveau-Mexique)   Texas   Tradition Folsom   Utah   Variole   Very Large Array   Wheeler Peak   White Sands  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^