Crédit

Infos
Crédit

En comptabilité générale

Le mot crédit est un terme technique qui désigne une des deux colonnes de la comptabilité en partie double : cette colonne sert à enregistrer l'origine de fonds mis à disposition de l'entreprise soit en provenance de l'extérieur (ex : apports en capital, emprunts, crédits fournisseurs, ...) soit correspondant à une utilisation de richesses existantes dans l'entreprise (règlements faits par les clients, utilisation d'avoirs en banque ou en caisse, les ventes réalisées, ...). Par convention, la colonne "crédit" est toujours celle de droite.

En comptabilité bancaire

L'extrait de compte fourni par le banquier fonctionne "à l'envers". Pour la banque, le déposant (nous) est un fournisseur d'argent. Chaque fois que le banquier reçoit notre argent, il le note à la fois au crédit du compte qu'il tient à notre nom et au débit du compte client qu'il tient dans sa propre comptabilité. Nous devenons créanciers de la banque, laquelle est débitrice envers nous.

En finance

Le crédit englobe les diverses activités de prêt d'argent, que ce soit sous la forme de contrats de prêts bancaires ou de délais de paiement d'un fournisseur à un client. Le crédit est généralement porteur d'un intérêt que doit payer le débiteur (le bénéficiaire du crédit, appelé aussi emprunteur) au créancier (celui qui accorde le crédit, appelé aussi prêteur).

L'accord de crédit

Le mot "crédit" à la même étymologie que le mot "croire" (en latin, "credo" = je crois, j'ai confiance), c'est donc une activité qui repose sur la confiance, celle que le prêteur accorde à l'emprunteur de qui il attend le remboursement du prêt. De manière générale, plus le prêteur aura confiance dans l'emprunteur, plus il lui prêtera une somme importante avec un faible taux d'intérêt. Inversement, moins l'emprunteur aura de crédit aux yeux du prêteur, plus celui-ci sera frileux, exigera des garanties importantes et prêtera l'argent à un taux d'intérêt élevé. Des méthodes automatisées de "scoring de crédit" ou credit scoring, consistant à attribuer une note chiffrée à la capacité de remboursement d'un emprunteur à partir de diverses informations (revenus, endettement...) sont utilisées pour faciliter l'analyse pour les opérations de crédit les plus simples (crédit à la consommation, carte de crédit...)

Crédit et intérêts

Les intérêts représentent la rémunération du risque du prêteur. En France, la notion d'intérêt s'accompagne d'un taux référent, en l'occurrence ici "limite", qui est le taux d'USURE. Un taux d'usure est attribué à chaque catégorie de prêts, et ce taux correspond, par catégorie, à la moyenne des trois derniers mois des taux pratiqués par l'ensemble des acteurs financiers prêteurs en France, Banques et établissements financiers assimilés.

TEG : le taux effectif global

C'est le taux qui est censé représenter le coût réel pour le client usager ; il intêgre les coûts associés OBLIGATOIRES CONTRACTUELLEMENT, à savoir frais de dossiers, commissions diverses, coût de garanties particulières. Dans la pratique, beaucoup d'éléments sont présentés de manière facultative (exemple des assurances) et ne sont donc pas intègrés dans le TEG. Il faut par ailleurs distinguer encore coûts accessoires liés à des services (maintenance par exemple pour un crédit automobile) aux côuts accessoires d'assurance. La pratique actuelle est de développer des produits et solutions de financement s'apparentant à des locations et ne relevant pas de l'obligation de produire le TEG contractuellement. Il y a en ce domaine un cheminement à faire pour que les professionnels produisent un niveau d'information suffisant et clair.

Catégories

Les banques, qui sont les principaux fournisseurs de crédit, tant aux particuliers qu'aux entreprises, distinguent généralement les crédits :
- à court terme (de 1 jour à 2 ans),
- à moyen terme (de 2 à 7 ans),
- et à long terme (au-delà). (détail : voir types de crédits bancaires). Ce découpage n'est pas très rigoureux et varie d'une banque à l'autre. Par ailleurs on distingue généralement :
- le prêt, une somme déterminée à rembourser à une ou plusieurs échéances déterminées,
- le crédit permanent ou le crédit de caisse correspondant au droit d'emprunter à volonté de l'argent à la banque dans des limites de durée et de montant. Pour le bénéficiaire, l'intérêt est d'utiliser l'argent en fonction de son besoin et donc de n'emprunter que le strict nécessaire. C'est le cas notamment de l'ouverture de crédit, du crédit révolving ou de l'autorisation de découvert. L'autorisation que la banque a donnée s'appelle un accréditif.

Voir aussi

-emprunt, types de crédits bancaires, créance, créancier
- Resserrement de crédit
-Générique de cinéma Catégorie:Thèmes généraux de finance
- ar:ائتمان مصرفي be-x-old:Крэдыт cs:Úvěr de:Kredit en:Credit (finance) he:אשראי hr:Kredit hu:Hitel id:Kredit (keuangan) it:Credito ja:信用販売 nl:Krediet no:Kredit pt:Crédito ru:Кредит (банковское дело) sv:Kredit tr:Kredi uk:Кредит (позика) yi:קרעדיט (פינאנץ) zh:金融信用
Sujets connexes
Autorisation de découvert   Banque   Comptabilité en partie double   Comptabilité générale   Compte courant   Créance   Créancier   Crédit permanent   Débiteur   Emprunt (finance)   Générique (cinéma)   Intérêt (finance)   Ouverture de crédit   Prêt   Scoring de crédit   Types de crédits bancaires  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^