Paul Hindemith

Infos
Paul Hindemith en 1923 Paul Hindemith est un compositeur, chef d'orchestre et altiste allemand, né à Hanau (près de Francfort-sur-le-Main) le 16 novembre 1895 et décédé à Francfort le 28 décembre 1963
Paul Hindemith

Paul Hindemith en 1923 Paul Hindemith est un compositeur, chef d'orchestre et altiste allemand, né à Hanau (près de Francfort-sur-le-Main) le 16 novembre 1895 et décédé à Francfort le 28 décembre 1963

Biographie

Il fait des études de violon à Francfort puis joue à l'opéra de Francfort de 1915 à 1923. De 1921 à 1929, il sera altiste du quatuor Amar où il milite activement en faveur de la musique de son temps. Dès 1927, il est nommé professeur de composition au conservatoire de Berlin, puis en Suisse où il émigre en 1938, bien que n'étant pas juif, en raison de son opposition au nazisme. Il part aux États-Unis où il enseigne à l'université de Yale, comme professeur de composition, de 1940 à 1953. Il y obtient la nationalité américaine en 1948. Il rentre en Europe et s'établit en Suisse (chaire de musicologie, université de Zurich de 1951 à 1953). Sa rythmique, nommée Motorik («motorisme»), est percutante et se veut «obsédante». Elle se fait l'écho de l'avènement de l'industrialisation et du moteur, car Hindemith répugne à la sentimentalité, au psychologique, au subjectif. Ainsi entre musique grinçante et musique neo-classique, il signe une musique très personnelle (Gebrauchsmusik = Musique utilitaire). Son œuvre est particulièrement vaste, plus d'une centaine de compositions, et touche tous les genres. Même s'il a été un ardent défenseur de la musique contemporaine, il n'a jamais été attiré par le dodécaphonisme. Il a écrit également plusieurs ouvrages théoriques. Il a mis en musique la poésie de Rilke et de Christian Morgenstern.

Principales œuvres

Œuvres orchestrales

-Concerto pour violoncelle op 3 (1916),
-Concerto pour orchestre op 38 (1923),
-Konzertmusik pour orchestre à cordes et cuivres (1931),
-
Symphonie « Mathis le peintre » (1934),
-
«Der Schwanendreher», concerto pour alto (1935),
-
Trauermusik (1936),
-
Nobilissima Visione, ballet (1938) dont fut tiré une suite pour orchestre la même année,
-
Thème et variations : les quatre tempéraments pour orchestre à cordes et piano (1940),
-
Métamorphoses symphoniques sur des thèmes de Carl Maria von Weber (1943),
-
Symphonia Serena (1946),
-
Symphonie "Die Harmonie der Welt (1957)

Opéras

-Sancta Susanna; Mörder, Hoffnung der Frauen; Das Nusch-Nuschi (1921-26),
-Cardillac (1926),
-Neues vom Tage (1929),
-Mathis le peintre (1938),
-Die Harmonie der Welt (1943)

Œuvres vocales

-Das Marienleben sur des poèmes de Rilke (1923),
-Requiem: When Lilacs Last in the Dooryard Bloom'd (1946),
-Messe pour chœur mixte a cappella (1963)

Musique de chambre

- Sonates pour violon seul (3), alto seul (4), violoncelle seul (1)
- Sonates pour violon et piano (4), alto et piano (3), violoncelle et piano (2)
- 6 quatuors à cordes (7 si l'on compte une première œuvre, écrite en 1915 et maintenant éditée), 2 trios à cordes
- 10 sonates pour instrument à vent et piano (de la flûte au tuba)
- septuor pour vents, octuor pour vents et cordes ==
Sujets connexes
A cappella   Allemagne   Alto (violon)   Berlin   Chef d'orchestre   Christian Morgenstern   Compositeur   Dodécaphonisme   Europe   Francfort-sur-le-Main   Hanau   Konzertmusik pour orchestre à cordes et cuivres (Paul Hindemith)   Suisse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^