Heinz Guderian

Infos
Heinz Guderian ( à Kulm, de nos jours ChełmnoNe pas confondre avec Chełmno nad Nerem, qui a donné son nom au camp d’extermination de Chelmno en Pologne - Schwangau en Bavière ) fut un officier général allemand. Il est connu comme le créateur des Panzer de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale et l’un des fondateurs de la doctrine de la guerre éclair pour les chars d’assaut par son livre ' (1937). Il était l’une des rares personn
Heinz Guderian

Heinz Guderian ( à Kulm, de nos jours ChełmnoNe pas confondre avec Chełmno nad Nerem, qui a donné son nom au camp d’extermination de Chelmno en Pologne - Schwangau en Bavière ) fut un officier général allemand. Il est connu comme le créateur des Panzer de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale et l’un des fondateurs de la doctrine de la guerre éclair pour les chars d’assaut par son livre ' (1937). Il était l’une des rares personnes qui osaient discuter les décisions et défendre son point de vue sur des sujets stratégiques avec Adolf Hitler tandis que les autres membres du Haut Commandement allemand n’osaient aller contre le Führer.

Jeunesse

Il était issu d’une vieille famille militaire prussienne et son père était général. De 1901 à 1907 il suivit plusieurs écoles militaires avant d’entrer à l’armée comme enseigne dans le bataillon hanovrien commandé par son père. En 1911 il fut transféré dans le troisième bataillon de télégraphie. En 1913, il épousa Margarete Goerne avec laquelle il eut deux fils.

Première Guerre mondiale et entre-deux-guerres

Pendant la Première Guerre mondiale, il servit comme officier de signalisation puis à l’état-major. C’est là qu’il comprit la futilité de la guerre des tranchées et les avantages d’une bonne communication radio sur le champ de bataille. Après la guerre, il resta avec la nouvelle force réorganisée de cent mille hommes mise en place par le traité de Versailles, la Reichswehr, où il se spécialisa dans la guerre motorisée. Parlant couramment l’anglais et le français, il étudia et fut influencé par J.F.C. Fuller et dans une moindre mesure par Liddell Hart, qu’il traduisit. Il fut aussi intéressé par la doctrine développée par le jeune officier français Charles de Gaulle.

Seconde Guerre mondiale

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il commence par servir comme commandant du corps d’armée dans la campagne de Pologne et de France. Il est le co-auteur du plan Manstein avec le général du même nom. Il défend l'idée qu'il fallait utiliser le maximum de blindés pour percer les lignes ennemies.Karl-Heinz Frieser - Le Mythe de la guerre-éclair Il commande le Panzerkorps en tête de l’effort principal lors de la Percée de Sedan et durant la campagne du 10 au (Fall Gelb) qui permis ensuite l’invasion de la France du 5 au . Lors de l'invasion de lU.R.S.S. il est à la tête du 2 dans l’opération Barbarossa qui sera renommé, à partir du , en la seconde armée panzer (
'). En décembre il est transféré dans la réserve de l’. À partir du , il est inspecteur-général des troupes blindées : sous son impulsion, la production de canons d'assaut va l'emporter sur celle de chars. Le canon d'assaut, à la fois très mobile, très protégé et très armé avait pour but de briser les attaques de chars soviétiques. Incorporé dans les divisions motorisées (panzergrenadieren) et les unités d'infanterie, il va permettre pour une grande part, d'éviter la rupture du front à l'est. À compter du , il devient chef de l’état-major de l’armée. Il est mis à la retraite le . Il est fait prisonnier par les américains le 10 mai 1945 et libéré le 17 juin1948 malgré les protestations des gouvernements russes et polonais. Il n'a pas été reconnu, par le procès de Nuremberg, coupable de crimes de guerre, ses actions ayant été jugé cohérentes pour un soldat professionnel. Son fils Heinz Günther Guderian (23 août 1914 – 25 septembre 2004) fut un officier de la Wehrmacht puis après la guerre, officier, Major Général et Inspecteur des troupes blindées de la et de l'OTAN.

Décorations

-Croix de chevalier de la croix de fer le 27 octobre 1939.
-Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne le 17 juillet 1941 (n°24).

Citations

:« Si les chars d’assaut réussissent, alors la victoire suit. » :« Il n’y a pas de situations désespérées mais seulement des gens désespérés. »

Livres

- Achtung Panzer! (1937, réédité par Cassell Academic, 2000)
- Panzer Leader (trad. de ) (New York : Dutton, 1952, reprint DaCapo Press, 2001)

Notes

Bibliographie

- Kenneth Macksey, Guderian: Panzer General (1992, revision of Guderian, Creator of the Blitzkrieg, 1976)
- Un portrait de Guderian : http://www3.0zz0.com/2006/11/20/22/15578121.jpg Catégorie:Général allemand Catégorie:Militaire allemand de la Seconde Guerre mondiale Catégorie:Récipiendaire de la Croix de fer Catégorie:Naissance en 1888 Catégorie:Décès en 1954 bg:Хайнц Гудериан ca:Heinz Guderian cs:Heinz Guderian da:Heinz Guderian de:Heinz Guderian en:Heinz Guderian es:Heinz Guderian fi:Heinz Guderian gl:Heinz Guderian he:היינץ גודריאן hr:Heinz Wilhelm Guderian hu:Heinz Guderian io:Heinz Guderian it:Heinz Guderian ja:ハインツ・グデーリアン ka:ჰაინც გუდერიანი ko:하인츠 구데리안 nl:Heinz Guderian no:Heinz Guderian pl:Heinz Guderian pt:Heinz Guderian ro:Heinz Guderian ru:Гудериан, Гейнц Вильгельм sk:Heinz Wilhelm Guderian sl:Heinz Guderian sr:Хајнц Гудеријан sv:Heinz Guderian tr:Heinz Guderian vi:Heinz Guderian zh:古德里安
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^