Lucienne Delyle

Infos
Lucienne Delyle est une chanteuse française née à Paris en 1917. Elle est tout d’abord préparatrice en pharmacie. Passionnée par la chanson française des années 1930, elle pratique la chanson en amatrice sous le nom de Lucienne Delyne. En 1939, Jacques Canetti la remarque lors d’un radio-crochet et l’engage aussitôt. En 1940, elle rencontre le trompettiste de jazz et arrangeur Aimé Barelli qui deviendra son époux et son meilleur collaborateur. De leur union naît
Lucienne Delyle

Lucienne Delyle est une chanteuse française née à Paris en 1917. Elle est tout d’abord préparatrice en pharmacie. Passionnée par la chanson française des années 1930, elle pratique la chanson en amatrice sous le nom de Lucienne Delyne. En 1939, Jacques Canetti la remarque lors d’un radio-crochet et l’engage aussitôt. En 1940, elle rencontre le trompettiste de jazz et arrangeur Aimé Barelli qui deviendra son époux et son meilleur collaborateur. De leur union naîtra une fille qui tentera une carrière dans la chanson sous le nom de Minouche Barelli (1947-2004). Après l’immense succès de Mon amant de Saint-Jean, enregistré en 1942, Lucienne Delyle sera très populaire pendant les années 1950. En 1953, Bruno Coquatrix fait appel à elle, ainsi qu'au jeune Gilbert Bécaud, pour la réouverture de l’Olympia. Sa carrière décline à la fin des années 1950, en raison d'une leucémie. Lucienne Delyle donne une dernière série de concerts, en compagnie de son époux, sur la scène de Bobino en novembre 1960. Elle s’éteint en mai 1962 à Monte-Carlo, Principauté de Monaco. Elle aura abordé à peu près tous les genres et tous les styles, de la chanson réaliste au musette, en passant par la chanson sentimentale, la chanson jazzy, parfois teintée d’influences exotiques. Sa voix langoureuse, son timbre chaud et sa diction précise influenceront de manière décisive la chanson française de variété.

Discographie sommaire

1939

- Sur les quais du vieux Paris, paroles de Louis Poterat et musique de Ralph Erwin
- Elle fréquentait la rue Pigalle (paroles de Raymond Asso - musique de Maitrier) aussi chanté par EDITH PIAF
- Prière à Zumba (musique de A. Lara - paroles de Jacques Larue)
- Dans mon cœur, mélodie hongroise du film Retour à l'aube (musique de Paul Misraki - paroles d'André Hornez)

1940

- L'orgue chantait toujours (musique de Zeppelli - paroles de Louis Poterat)
- La Java du bonheur du monde (musique de Marguerite Monnot - paroles de Raymond Asso)
- Valse de minuit (musique de Lara - paroles de Louis Poterat)
- C'est drôle (musique de Lawrence - paroles de Louis Poterat)
- Je crois aux navires (musique de Marguerite Monnot - paroles de Jacques Larue)

1941

- Le Paradis perdu (Hans May - R. Ferney)
- Sixième étage (Guy Van Parys - Veber)
- Le reste est sans importance (musique d'Alex Siniavine - paroles de Jacques Larue)
- Y'a pas de refrain (musique de Marguerite Monnot - paroles de Maurice Vandair)
- Viens demain (musique de Louiguy - paroles de Jacques Larue)
- Fumée (Jal - Bataille-Henry)

1942

- Mon amant de Saint-Jean (E. Carrara - L. Agel)
- Refrain sauvage (Francis Lopez - François Llenas - Pierre Hiégel)
- Nuages, paroles de Jacque Larue et musique de Django Reinhardt
- J'ai tout gardé pour toi (Johnny Hess)
- La Valse blonde (Nadyval - François)
- Tu m'oublieras (Sentis - Vaysse - Lagarde)
- Un toit qui penche (musique de Lutèce - paroles de Jacques Larue)

1943

- Marie des anges (musique de Francis Lopez - paroles de Jacques Larue)
- Des mensonges (Kruder - Sauvat)
- J'ai chanté sur ma peine (Jacques Météhen - Pierre Hiégel)

1944

- Malgré tes serments (Henri de Christiné - Howard)
- Domingo (Louis Gasté - Bérard - Louis Gasté)
- Gitanella (musique de Verdu - paroles de Jacques Larue)
- L'Hôtel en face (musique de Marguerite Monnot - paroles de Money)

1946

- Embrasse-moi, chéri (musique d'Aimé Barelli - paroles de Jacques Larue)
- Pour lui, paroles d'Henri Contet et musique d'Aimé Barelli
- Printemps (musique de Paul Durand - paroles d'Henri Contet)
- Valser dans l'ombre (musique de Charles Dumont - paroles de Louis Poterat)

1947

- Les Quais de la Seine, paroles de Jean Dréjac, musique de Jean Dréjac et André Lodge
- Un ange comme ça, paroles de Daniel Hortis et musique de Guy Magenta

1948

- Bolero (musique de Paul Durand - paroles d'Henri Contet)

1949

- C'est un gars (Pierre Roche - Charles Aznavour)

1950

- Sous les ponts de Paris (musique de Vincent Scotto - paroles de Jean Rodor) aussi chanté par Léon Noël -voir dans le CD Vincent Scotto 1922-1947 - 2cd ainsi qu'une borchure.
- Telle que je suis (Christian Jollet - R. Desbois)
- J'ai rêvé de vous, d'après Sleepy Lagoon (Eric Coates - Louis Hennevé)

1951

- Le Monsieur aux lilas (musique d'Aimé Barelli - paroles d'Henri Contet)
- José le caravanier

1952

- Charmaine (Rapée - Pollack /ad. ?? (d'après Der lachende Ehemann d'Edmund Eysler, 1913 basé sur la danse hongroise no 11 de Johannes Brahms Valse en La Majeur, opus 39, "Poco Andante", 1880)
- C’est mon gigolo (L. Casucci - A. Mauprey)
- Si toi aussi tu m’abandonnes, adaptation française d'Henri Contet et de Max François de la chanson High Noon (Do not forsake me) du film Le train sifflera trois fois, musique de Dimitri Tiomkin
- Ça marche (duo avec Aimé Barelli)

1953

- Jambalaya (Hank Williams / adaptation de Fernand Bonifay)
- Quel temps fait-il à Paris ?
- Domino (Louis Ferrari - Jacques Plante)
- Judas (G. Fanciulli - paroles de Fernand Bonifay)
- Prenez mon cœur et mes roses (T. Evans - Reaves - adaptation de Fernand Bonifay)

1954

- Kaïla
- Mon petit copain perdu, paroles et musique de Nicole Louvier
- I love Paris (musique de Cole Porter - paroles de Jacques Larue)
- Mon cœur est un violon, du film Le Petit garçon perdu (Miarka Laparcerie - J. Richepin)

1955

- Gelsomina (Pauvre enfant perdue) du film La Strada (musique de Nino Rota - paroles de Robert Chabrier)
- Un ange comme ça (musique de Guy Magenta - paroles de Daniel Hortis)
- Gelsomina et Luna Rossa en japonais

1956

- Ça t'va bien
- Java, paroles d'Eddy Marnay et musique d'Emil Stern, arrangements de Mario Bua
- Toi c’est vrai
- Hop digui-di, adaptation par Fernand Bonifay de Hop Diggity (Dog Ziggity Boom) de A. Hoffman et D. Manning
- Mon cœur se balade (M. Fontenay)
- Pour un dollar, paroles de Fernand Bonifay et musique de Guy Magenta, arrangements de Mario Bua
- Amour, castagnettes et tango, adaptation par F. Llenas de Hernando's Hideaway de Richard Adler et Jerry Ross
- Mais le trompette..., paroles de Jacques Larue, musique d'Aimé Barelli et Philippe Gérard
- La Rose tatouée, paroles d'Henri Contet sur la musique d'Harry Warren du film La Rose tatouée (Rose Tattoo), arrangements de Mario Bua
- Sur ma vie, paroles et musique de Charles Aznavour
- Arrivederci Roma, paroles de Fernand Bonifay et Roland Berthier sur une musique de Renato Rascel, arrangements de Mario Bua

1957

- Mimi la rose (paroles de Robert Chabrier - musique d'Aimé Barelli, arr. Mario Bua)
- Tu n’as pas très bon caractère (musique d'Albano / paroles de Fernand Bonifay)
- Anastasia (musique d'Alfred Newman / paroles de Pierre Delanoë)
- Accarezzame (musique de Pino Calvi / paroles d'Eddy Marnay)
- Paname (paroles de Robert Chabrier - musique de Jo Moutet)
- Piano, piano (paroles de Jacques Larue - musique de C. A. Morelli)
- Ma p'tite polka (paroles d'Eddy Marnay - musique d'Emil Stern)
- J'ai le béguin (paroles de Robert Chabrier - musique d'Aimé Barelli)

1958

- C’est ça la musique (Chanté aussi par Henri Salvador
- Merci Paris (paroles de Robert Chabrier - musique d'Aimé Barelli, arr. Mario Bua)
- Merci (S. Seracini / P. Havet - paroles de Pierre Delanoë) (L'Edera, Festival de Sanremo 1958, 2 prix)
- Tu m' vas (M. Aldebert)
- Come prima (Tu me donnes) (Taccani - Di Paola / paroles de Jacques Larue) -chanté aussi par Henri Salvador
- Dans le bleu du ciel bleu (musique de Domenico Modugno / paroles de Jacques Larue)

1959

- On n'a pas tous les jours vingt ans (F. Pothier - Léo Raiter) chanté aussi par Berthe Sylva
- Les Roses blanches (C. L. Pothier - Léo Raiter) aussi chanté par Berthe Sylva
- Le Dénicheur (E. Gilbert - Louis Agel - L. Donodeff)
- Le Grand frisé (E. Ronn - L. Donideff) Aussi chanté par Damia
- Vous seul (H. Lemarchand - D. Mauprey)
- Le tango nous invite (musique d'André Verchuren - Favereau)
- Le Marchand de bonheur (André Calvet - Jean Broussolle)

1960

- De ton cœur à mon cœur (paroles de René Bravard - musique de Claude Mansard)
- Les Amants du dimanche (paroles d'Henri Contet - musique de Marguerite Monnot)
- Rue de Siam (paroles de Jacques Larue - musique de Guy Magenta)
- Les Bleuets d'azur (paroles de Jacques Larue - musique de Guy Magenta)
- Pour lui (nouvelle version)
- La Chapelle au clair de lune (Henri Varna - Léo Lelièvre / B. Hill)
- Les Amants du dimanche (paroles d'Henri Contet - musique de Marguerite Monnot)
- Fleur de souris (paroles d'Henri Contet - musique d'André Lutereau)
- Bistrot (J. Eigel - A. Dutrieux - Henri Segers)
- Écoute ma rengaine (paroles de René Bravard - musique d'Armand Canfora)
- Ma gigolette (musique de Jean Constantin - J. Guigo - Alexander Alstone-Kennedy)
- Embrasse-moi (paroles de Jacques Larue - musique d'Aimé Barelli)
- J'attendrai (paroles de Louis Poterat - musique de D. Olivieri)
- Mon ange (paroles de J. Féline - musique de Bruno Coquatrix)
- Il ne faut pas briser un rêve (J. Jal)
- Sur les quais du vieux Paris (nouvelle version) Directions et orchestres : 1939 - 1960 : Marcel Cariven, Raymond Legrand, Jacques Météhen, Aimé Barelli, Armand Migiani, Paul Mauriat. Catégorie:Chanteuse française Catégorie:Naissance en 1917 Catégorie:Décès en 1962 en:Lucienne Delyle
Sujets connexes
Aimé Barelli   Alfred Newman   Anastasia   André Hornez   André Verchuren   Années 1930   Berthe Sylva   Bobino (Paris)   Bruno Coquatrix   Charles Aznavour   Charles Dumont (compositeur)   Cole Porter   Damia   Dimitri Tiomkin   Django Reinhardt   Domenico Modugno   Eddy Marnay   Eric Coates   Fernand Bonifay   Francis Lopez   Gilbert Bécaud   Guy Magenta   Harry Warren   Henri Salvador   Henri Varna   Jacques Canetti   Jacques Plante (parolier)   Jean Constantin   Jean Dréjac   Jean Rodor   Jo Moutet   Johannes Brahms   Johnny Hess   La Rose tatouée   La Strada   Le train sifflera trois fois   Louiguy   Louis Poterat   Marguerite Monnot   Maurice Vandair   Minouche Barelli   Mon amant de Saint-Jean   Monte-Carlo   Nicole Louvier   Nino Rota   Olympia (Paris)   Paris   Paul Durand   Paul Misraki   Philippe Gérard   Pierre Delanoë   Pierre Roche   Radio-crochet   Raymond Asso   Renato Rascel   Retour à l'aube   Vincent Scotto  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^